[Video] Le changement de statut d’autoentrepreneur à EURL

Lucien Raveux passer de autoentrepreneur à EURL

Continuons cette série de vidéo sur le statut autoentrepreneur vs. le statut EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée).  Lucien Raveux de la société SoregorLink répond en vidéo aux questions de Pourquoi entreprendre. Je vous invite à lire le premier article qui explique les différences entre l’autoentrepreneur et l’EURL si ce n’est pas encore fait pour que vous ayez toutes les informations nécessaires.
Aujourd’hui, je vous propose la deuxième vidéo de l’interview qui porte sur le changement de statut d’autoentrepreneur à EURL. Je remercie encore Lucien pour m’avoir accordé de son temps et pour avoir répondu aux questions de Pourquoi Entreprendre, et Ruby Braithwaite pour avoir planifié cette entrevue.

Lors de la précédente vidéo, nous avons pu mieux identifier les différences entre le statut auto-entrepreneur et l’EURL. Aujourd’hui, si vous voulez passer de auto-entrepreneur à EURL, comment faire ?

Il n’est pas forcément nécessaire de fermer l’autoentreprise pour ouvrir une EURL. Si l’objet social est le même, il suffit alors de faire un transfert d’activité à la chambre de commerce pour une activité commerciale, à la chambre des métiers pour une activité artisanale. En revanche, s’il y a changement d’activité, il est alors nécessaire de faire la radiation de l’activité existante pour ouvrir une nouvelle entité (EURL). Cela dépend alors des situations.

Qu’est ce que ce changement de statut aura comme répercussions sur la gestion administrative et la gestion au quotidien de l’entreprise ?

Ce sont deux statuts totalement indépendants. En tant qu’autoentrepreneur, l’entrepreneur bénéficie d’un régime fiscal adapté, d’un régime simplifié (il n’est pas obligatoire pour le régime de la microentreprise de tenir un cahier comptable, de faire de rapports, …). De plus, le statut autoentrepreneur est exempté de TVA. L’autoentrepreneur ne facture pas de TVA.

Le statut EURL quant à lui impose une comptabilité, une facturation TTC avec de la TVA, une déclaration de TVA mensuellement ou trimestriellement et produire un bilan en fin d’année (avec une assemblée générale annuelle et transmettre ses comtes au greffe tous les ans). La société en EURL est une personne morale à par entière, contrairement à l’autoentrepreneur (sauf si l’autoentreprise est en EIRL, entreprise individuelle à responsabilité limitée.).

Comment optimiser les revenus par rapport aux charges de ce nouveau statut ?

En EURL l’optimisation des revenus passe par le choix entre impôt sur le revenu et impôt sur la société. Ce choix ce fait lors de la création de l’EURL par rapport à plusieurs critères :

  • Identifier les revenus potentiels de ton activité
  • Puis choisir entre le barème progressif par rapport au revenu ou le régime de la société (15% d’imposition sur les bénéfices jusqu’à 38120 euros ; 33% d’imposition sur les bénéfices s’ils sont supérieurs à 38120 euros)

Serai-je mieux protégé grâce à l’EURL ?

Aujourd’hui grâce à l’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) permet de protéger le patrimoine personnel de l’autoentrepreneur. L’EURL bénéficie également de cette protection de patrimoine personnel en dissociant le patrimoine personnel du dirigeant du patrimoine de l’entreprise.

Et enfin pour conclure cette interview, un conseil à partager pour nous aider à bien structurer notre projet d’entreprise ?

  • Avoir un prévisionnel d’exploitation et de trésorerie réalistes
  • Maîtriser son marché
  • Etre capable de se dissocier de ses concurrents.

Ce sont ces trois points sur lesquels travaille Lucien lorsqu’il rencontre des entrepreneurs qui souhaitent se lancer en EURL.

Et si vous avez une idée innovante, vous ne pouvez pas déposer de brevet sur un concept ou une idée, en revanche, vous pouvez déposer une enveloppe cachetée à l’INPI (15 euros) pour avoir la preuve de l’antériorité de votre idée.

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
4 commentaires
  • autoentrepreneurs

    Bonjour,Pour le statut juridique de l’EIRL permet de séparer strictement votre patrimoine personnel de votre patrimoine professionnel. Ainsi, en cas de faillite professionnelle sans faute de votre part, il ne pourra vous être demandé de vendre vos biens personnels. C’est une protection supplémentaire, qui est compatible avec le régime fiscal et social de l’autoentrepreneur.

  • Jerome Hoarau

    Merci pour cette précision. Le statut juridique de l’EIRL est une vraie protection pour les autoentrepreneurs qui doivent payer des fournisseurs ou investir dans leur activité. 

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée