Articles

Devenir entrepreneur en partant de zero : la webconférence en direct

La webconférence  sur « comment entreprendre en partant de zéro » est lancée ! Discutez avec nous sur le fil de discussion twitter (#pentreprendre) du 29 octobre 2012 à 19h (direct) pour obtenir vos réponses.

 

[youtube id= »9IAFT8wZZps » width= »600″ height= »350″]


Posez-nous vos questions et réagissez à la conférence avec twitter !

Voici les sujets que nous allons traiter :
– idée / projet
– argent
– réseau
– compétence

L’article de lancement était ici.

VideoStep : un système gagnant-gagnant-gagnant de vidéos

Voici un système que j’aimerais vous présenter un concept intéressant : celui de VideoStep co-fondé par Nicolas Pollet.

Découvrez à travers cette interview ce concept que je teste par ailleurs sur ce blog, Pourquoi Entreprendre (n’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires).
Merci Nicolas et bonne lecture à vous.

– Pouvez-vous présenter votre parcours ?

J’ai démarré ma carrière en banque d’investissement, en tant qu’analyste financier.
Rapidement, je suis parti dans l’entreprenariat en cofondant un site de développement photo Wistiti.fr (racheté par ExtraFilm.fr en 2004, devenu Smartphoto.fr).
Après avoir dirigé ExtraFilm Southern Europe pendant plusieurs années, l’aventure entrepreneuriale me manquait et nous avons décidé de cofonder en 2010 VideoStep.com avec mon associé Kris Vlaemynck.

– Qu’est-ce que VideoStep ?

Nous développons des outils (plugin, widget) permettant aux éditeurs de sites web de faire découvrir à leurs internautes des vidéos intéressantes du web, en relation avec leur thématique ou le sujet de la page.

– Pourquoi avoir créé ce concept ?

La consommation de la vidéo se métamorphose avec Internet.
YouTube et ses milliards de vidéos vues quotidiennes en sont la meilleure preuve.
VideoStep souhaite apporter sa brique dans cette évolution du marché.

– A quel besoin répondez-vous ?

A 3 besoins en même temps:
– Les éditeurs de sites web manquent de contenu vidéo.
– Les producteurs de contenu vidéo cherchent plus de reach (via leur player exportable)
– Les internautes sont demandeurs de vidéos.

– Sur quel business model repose votre entreprise ?

Parmi les vidéos que les internautes décident de regarder, certaines sont sponsorisées.
Les marques ont toutes aujourd’hui leur chaîne YouTube et produisent du contenu vidéo.
VideoStep les aide donc à promouvoir leurs contenus.

– Pourquoi Entreprendre selon vous ?

C’est comme être dans un jeu où la société est le personnage principal et où vous devez faire les bons choix pour gagner.

– Un dernier conseil à partager avec nous ?

Je me rappelle régulièrement ce que Jean-Baptiste Rudelle, fondateur de Critéo, nous avait dit en 2011: la meilleure qualité à avoir pour un entrepreneur est la persévérance.
C’est vrai. On voit trop souvent des personnes baisser les bras au moindre petit obstacle.
De nombreuses sociétés ont connu le succès après avoir mis plusieurs années pour trouver leur modèle. Il faut juste avoir les moyens financiers pour tenir.

 

Voici à quoi ressemble le plugin qu’ils proposent.

Qu’en pensez-vous ?

Conseil d’entrepreneur avec Nicolas Pène de Kianti (blog pro & email marketing)

Connaissez-vous Nicolas Pène ? Je vous l’ai interviewé en vidéo il n’y a pas longtemps à propos de sa nouvelle formation sur l’efficacité. Il revient aujourd’hui dans cette deuxième vidéo pour nous raconter son aventure entrepreneuriale avec Kianti, son entreprise de blogging professionnel et d’email marketing.

[youtube id= »yblTBCiYHuc » width= »600″ height= »350″]

Kianti : du blogging pro et de l’email marketing

Kianti vient du nom du vin coup de coeur de Nicolas Pène lorsqu’il était en Italie. Depuis, après avoir été une agence de conseil en webmarketing pour les entreprises, son entreprise est devenue un centre de formation en ligne et de développement de softwares. Pourquoi ce changement stratégique ? Il avait envie de faire évoluer le business model d’entreprise de service (rémunération à la tâche) à une entreprise de vente de produits numériques (qui peut développer des revenus récurrents à long terme).

Son conseil d’entrepreneur : restez centré sur le besoin client

Cela vous semble logique ? Pourtant nous sommes souvent obnubilé par notre idée d’entreprise révolutionnaire. Au point de ne plus se demander si c’est utile, si cette idée, ce projet aidera des personnes qui en ont besoin. Or, ce qui déterminera le succès ou l’échec de votre projet sera en grande partie cette réponse à ce besoin, plus que l’innovation apportée par l’idée. Si l’innovation est importante alors que le besoin est innexistant, il y a peu de chance pour que vous vendiez des produits. En revanche, même si votre solution n’est pas innovante mais qu’elle répond à un besoin réel, alors vous trouverez des clients.

 

Merci à Nicolas pour m’avoir consacré de son temps.

Il reste encore une troisième vidéo sur son portrait soft skills qui arrive prochainement !

Cyprien alias Monsieur Dream : Pourquoi ça marche ?

La semaine dernière je vous présentais le premier article de la série « pourquoi ça marche » sur le sujet « Norman fait des vidéos« .

Continuons de réfléchir ensemble aux « pourquoi » qui ont permis à ces initiatives de toucher un large public.

Aujourd’hui, je ne pouvais m’empêcher de faire sur Cyprien (alias Monsieur Dream) qui lui aussi fait des vidéos qui buzzent sur Internet.

Comme vous pouvez le voir, Cyprien a lui aussi des statistiques impressionnantes :

– 1 300 000 fans facebook

– 161 000 000 de vues sur ses vidéos sur sa chaine YouTube

Pourquoi ça marche ?

Un style très « franchouillard »

Cyprien a un style très différent de celui de Norman. Plutôt que de rester dans l’auto-dérision, Cyprien est plutôt dans la critique. Voici par exemple un exercice qu’il aime beaucoup, la critique de clips « pourris » :

[youtube id= »IGrlmILEsrg » width= »600″ height= »350″]

Il cultive ce style que les français partagent souvent :

remettre en question (critiquer)

– « râler » (montrer qu’une situation ou quelque chose déplait par des « coups de gueule »)

nostalgie (« c’était mieux avant »)

Le tout avec humour et sans se prendre au sérieux. Il n’hésite pas à se déguiser par ailleurs pour jouer les différents rôles de ses sketchs (Norman et Cyprien se rapprochent à ce niveau pour leurs styles)

Un langage adapté à la réalité de l’auditoire

Il utilise des mots qui parlent à tous, souvent dans le registre familier, mais c’est justement ce qui donne cette proximité avec les personnes qui le regardent. Plutôt que de dire, « ce clip était sans intérêt », il dira « ce clip est une bouze », ce qui provoque plus facilement l’humour. Il synchronise le niveau de langage, avec sa gestuelle et ses émotions. C’est un style qu’il a développé mais qui lui a joué un mauvais tour avec son « bide » (un flop). Comme vous pouvez le voir avec cette vidéo dans laquelle il fait son retour d’expérience et son auto-critique :

[youtube id= »_cXDvwPIGuw » width= »600″ height= »350″]

Dans cette vidéo il n’hésite pas à se faire son auto-critique et de faire preuve d’autodérision, ce qui provoque encore de la sympathie pour son auditoire.

Il fait preuve de créativité (rap)

Après avoir été attaqué de manière totalement gratuite par un internaute par une vidéo « rap » assez offensante, Cyprien ne se laisse pas faire et répond par une autre vidéo, par un rap également, dans laquelle il ne laisse aucune chance à l’autre personne. Cette vidéo fut son plus grand succès aujourd’hui avec plus de 13 millions de vues. Personnellement je la trouve très bien faite, avec des paroles qui collent tout à fait à son style et qui sont assez bien construites pour un rap tel que celui-ci.

Sa vidéo la plus virale :

[youtube id= »dKwzZZKIbUs » width= »600″ height= »350″]

Le succès de cette vidéo montre que la créativité, l’humour, les anecdotes et le travail professionnel sont des leviers qui plaisent vraiment aux français.

Il reste concentré sur son intention

Tout comme Norman, Cyprien n’a pas fait de vidéos pour en faire un business (en tout cas je ne le pense pas). Il a fait dans un premier temps pour faire ses « coups de gueule« . Le fait d’être convaincu et de mettre toutes ses émotions et son énergie dans ses créations amène à un résultat très réussi.

Même s’il développe un business model reposant sur la publicité et les sponsoring (CIC), cette étape « business » est arrivée bien après. C’est parce qu’il a construit des bases solides qu’il peut maintenant passer aux étapes suivantes. Peut-être qu’il commencera dans le cinéma lui aussi (comme le fait Norman maintenant) ?

Entreprendre : une affaire de compétence et pas de talent

Voici mon dernier discours sur l’entrepreneuriat face à webcam.

Je n’en dits pas plus et j’attends vos réactions dans les commentaires !

[youtube id= »futYpNs5SzY » width= »600″ height= »350″]

Voici le script complet de ce discours sur le site de management de vos soft skills.