Articles

Le salon des entrepreneurs 2013 : un lieu, des rencontres et du développement de compétences entrepreneuriales

Paris, février 2013. C’est la 20ème édition d’un des évènements les plus importants de l’entrepreneuriat en France : Le salon des Entrepreneurs. Plus qu’un évènement, c’est un rendez-vous, un lieu (Palais des Congrès de Paris) plein de rencontres enrichissantes et surtout des occasions de développer ses compétences entrepreneuriales.

Des rencontres

J’ai hésité à aller au salon cette année : avec un emploi du temps bien fourni, faire du networking pourrait devenir plus handicapant qu’autre chose (qui dit contact, dit temps et énergie à y consacrer). Mais je sais que ces rendez-vous sont l’occasion de revoir des connaissances :

  • que j’ai pu rencontrer pendant d’autres événements précédents
  • que j’ai pu interviewer 
  • avec qui j’ai pu échanger par mail ou par skype sans les rencontrer physiquement

Et j’ai été ravi !

J’ai pu en effet faire le salon avec Alexandre Bortolotti que vous avez pu voir à plusieurs reprises sur mon blog lors des webconférences notamment. J’ai pu revoir aussi :

 Du développement de compétences entrepreneuriales

Entreprendre développe vos soft skills. Et parmi ces soft skills, il existe des compétences douces propres aux entrepreneurs (ceux qui partagent l’esprit d’entreprendre) :

  • vision
  • audace
  • persévérance
  • endurance
  • résilience
  • expert en plans B
  • optimisme de fer
  • discours…

Et c’est sur cette dernière compétence que j’aimerais creuser aujourd’hui, car le Salon des Entrepreneurs est une excellente opportunité de développer vos talents d’orateurs (je vous explique dans cet article publié sur Widoobiz pourquoi votre compétence « discours » est vitale pour votre aventure entrepreneuriale).

Que vous ayez une entreprise ou qu’une idée, vous êtes souvent amené à la présenter, la partager, la « pitcher ». Que ce soit en 10 secondes, 1 minute ou 2, ce discours doit se préparer et se travailler. Et quoi de mieux que la caméra et le challenge « ce discours sera rendu public » pour vivre une expérience intense ? J’ai joué le jeu pour ma part en répondant à cette interview de la CCI de Paris en vidéo :

[youtube id= »ywp74S2rvI0″ width= »600″ height= »350″]

J’en profite par ailleurs pour remercier leur équipe et leur accueil chaleureux.

Sans oublier toutes les rencontres que vous faites sur place et lors de la soirée de networking qui sont autant d’occasions de proposer votre « pitch« .

Etiez-vous présent à ce salon ?

Ian Cocks de TCS – comment développer sa PME à l’international

Ian Cocks, co-fondateur dirigeant de Taylorcocks, est l’un des initiateurs de TCS avec Marc Desjardins et James Frost. Armé de valeurs communes, le réseau international TCS Global a été lancé en 2012 pour soutenir et aider les PME à développer leur business à l’étranger. Voici son interview vidéo dans laquelle il partage ses précieux conseils sur comment développer sa PME à l’international :

 

Interview vidéo de Ian Cocks de TCS Global

[youtube id= »aoc37uQRWg8″ width= »600″ height= »350″]

Connaissez-vous les origines de Taylorcocks ?

M. et Mme. Taylor ont créé leur société depuis chez eux à Portsmouth, Cocks & Co en 1992. Un vrai couple d’entrepreneurs. Mais c’est suite à la rencontre avec « super-tax-man », Paul Taylor, que leur aventure entrepreneuriale prendra de l’ampleur. Le fruit de cette association donnera en 1996 Taylorcocks.

Taylorcocks est une société spécialisée en comptabilité et en conseil aux entreprises basée dans le sud de l’Angleterre.

Les raisons qui l’ont amené à co-créer ce réseau international TCS

Cette décision date d’environs 3 ans à l’heure où je vous écris cet article (janvier 2013). Ian Cocks a été motivé par 4 principales raisons : 

–       En Angleterre, pour affirmer votre statut de société de conseil de taille moyenne, vous devez appartenir à un réseau international

–       Taylor Cocks doit être en mesure de proposer des solutions à ses clients qui souhaitent se développer à l’étranger

–       Cette entreprise se devait d’être capable de faire un diagnostic du potentiel du marché international pour ses clients

–       Taylor Cocks a eu des demandes de la part de partenaires étrangers pour créer ce réseau

 

C’est ainsi que Ian Cocks, James Frost et Marc Desjardins ont créé le réseau TCS Global.

Le conseil d’expert de Ian Cocks pour les PME qui souhaitent se développer à l’étranger

Avant de chercher à s’installer à l’étranger, il est primordial de comprendre comment fonctionne le marché visé. Par exemple, si un entrepreneur britannique souhaite s’installer en France, il doit savoir :

–       qui sont les concurrents

–       quelles sont les erreurs déjà effectuées et à éviter

–       quels sont les moyens de distribution à exploiter

–       ….

Une fois le marché bien analysé, il vous faut trouver des partenaires sur place, en France par exemple si nous reprenons l’exemple ci-dessus.

 

 

Marc Desjardins nous explique la genèse de TCS Global – interview

Mars Desjardins, directeur associé chez Soregor Groupe et responsable de la branche internationale du groupe, est l’un des initiateurs du réseau international TCS Global. D’ailleurs saviez vous que TCS voulais dire « Taylor Cocks et Soregor » ?

La première conférence TCS étant organisée par TCS Soregor (le membre français de ce réseau international), il fut l’une des premières personnes à prendre la parole (cette photo ci-dessus a été prise lors de son discours d’ouverture).  Voici son interview vidéo dans laquelle il nous livre en français et en anglais les origines de cette initiative innovante.

Interview vidéo de Marc Desjardins de TCS Soregor

 [youtube id= »-mw_nePcJ64″ width= »600″ height= »350″]

Soregor est l’un des co-fondateurs de TCS Global (avec Taylor Cocks au Royaume Uni), le nouveau réseau pour l’aide aux PME au développement commercial à l’international.

Pourquoi ce réseau international ?

Les différents membres fondateurs se sont d’abord réunis autour de valeurs fortes :

–       proactivité

–       dynamisme

–       candeur

–       enthousiasme

Ces valeurs sont les fondations de TCS. L’idée est de rassembler des membres du monde entier qui partagent ces mêmes valeurs. Leur ambition est de rassembler 35 pays pour 2013.

TCS est un réseau humain reposant sur ces valeurs et centré sur les problématiques de la PME.

L’idée était d’être plus « national » tout en se développant à l’international. Soregor a cherché un réseau international existant pour soutenir sa croissance. Il n’a pas trouvé et a donc décidé de le créer. TCS est né suite à la rencontre avec James Frost et Ian Cocks (que vous verrez dans un prochain article sur Pourquoi Entreprendre).

Pourquoi avoir réalisé cette interview en français ?

La majorité des interviews TCS que nous vous proposons sont en anglais. Cependant Marc Desjardins a voulu transmettre un message en y répondant dans sa langue maternelle, le français : l’anglais est important pour le business international, mais il est possible de se développer à l’international en se reposant sur sa langue d’origine. La barrière de la langue ne doit pas en être une pour pouvoir s’exporter. Il ne faut pas non plus confondre anglais et international. L’international c’est aussi l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, la Suisse, la Belgique, … Alors pourquoi se priver de la force de sa langue pour se développer à l’international ?

La Troupe de 3ème Acte s’associe à creapreZent pour des vidéos soft skills pédagogiques et innovantes

La Troupe du 3ème Acte, la référence du théâtre sénior, se fait une troisième jeunesse pour 2013 en s’associant à creapreZent, la formation soft skills, pour créer des vidéos pédagogiques et innovantes sur le management de ses soft skills dans le monde du travail.

Et le premier épisode est sur l’entretien d’évaluation en entreprise. Voyez comment les protagonistes interagissent entre eux dans cet entretien de recrutement :

– En utilisant pas de manière optimale leurs soft skills

– En recourant avec pertinence à leurs compétences douces

[youtube id= »1AioXs16308″ width= »600″ height= »350″]

Ce projet nous tiens beaucoup à coeur Julien et moi, car en plus de travailler sur une nouvelle pédagogie d’enseignement du management des soft skills, nous contribuons à un projet intergénérationnel.

D’ailleurs, la Troupe du 3ème Acte propose une représentation de la pièce « Le Grand Chariot » de Jacky Viallon les 3 et 4 février dans Paris.

Avec l’initiative « Le Grand Chariot », la Troupe apporte un nouveau regard sur le consumérisme et les dérives de la société de consommation. Mais elle ne s’arrête pas là : elle engage les spectateurs qui participent directement à la pièce grâce à leur don. Il s’agit d’une initiative artistique et solidaire.

Je peux vous fournir des entrées pour ces dates si cela vous intéresse !

Alors qu’en pensez-vous ? 

La Ministre Fleur Pellerin à la journée de l’entrepreneur 2012 à l’ESCP interviewée en vidéo

Cette semaine est une semaine dédiée à l’entrepreneur et l’entrepreneuriat.

C’est dans ce cadre que l’ESCP Europe organisa une soirée sur ce thème le lundi 12 novembre avec pour évènements phares :

– Une conférence sur L’entrepreneur et l’indigné organisée par Jeanne Dussueil, journaliste au magazine Challenges

– La participation de Mme la Ministre, Fleur Pellerin, à une table ronde faisant suite à cette conférence

Les échanges entre les auteurs Philippe Hayat, Gilles Vanderpooten (Indigné), le prestigieux parrain de cette initiative Thierry Marx (chef étoilé, champion d’arts martiaux et M.Top Chef de M6) et Susanne George furent passionnants. La participation de Fleur Pellerin au débat fut la cerise sur le gateau.

Fleur Pellerin a d’ailleurs demandé à Philippe Hayat de lui remettre un rapport sur l’entrepreneuriat comme nous avons pu le voir ensemble sur cet article « vers un New Deal Entrepreneurial« .

Fleur Pellerin au micro de YesYouDo !

Grâce à l’aide de Jeanne Dussueil et de l’ESCP Europe, nous avons eu la chance d’interviewer en vidéo Mme. la Ministre, sous l’oeil attentif d’Edouard Husson, le Directeur Général de l’ESCP Europe. Voici la vidéo de l’interview :

[youtube id= »gdpr5Iim_rI » width= »600″ height= »350″]

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, vous pouvez lire les articles de Sébastien Chatelier et de Jeanne Dussueil ici :

– Fleur Pellerin et la fête de l’entrepreneur ESCP: “L’esprit d’entreprise reste un facteur d’ascension sociale”

Le « pacte entrepreneurial » de Fleur Pellerin