Articles

Transformer ses échecs en sagesse pour rester motivé

Cultiver sa sagesse entrepreneuriale est une des clefs de la motivation de longue durée car elle permet de transformer des échecs démotivants en enseignements inspirants.

Vous découvrirez dans cet article et dans cette vidéo une bonne pratique entrepreneuriale de Leader Entrepreneur pour intégrer cela dans votre quotidien.

J’en parlerai avec plus de détails et de précision lors de mon prochain atelier en ligne et en direct le 7 septembre prochain « Devenir le Leader Entrepreneur que vous avez envie d’être ».

Objectif, attente, échec et frustration

Qu’est ce qu’un échec ? C’est la non atteinte d’un objectif qu’on a fixé plus tôt. Un échec est mal vécu si on espère atteindre le fameux objectif. Cette attente est à l’origine de la frustration venant de la perception de l’échec.

Si vous supprimez l’attente à la naissance de votre objectif, alors vous supprimez la frustration qui découle d’un échec.

Cela semble si simple à lire et à dire, en revanche ça l’est beaucoup moins dans la pratique. J’y arrive parfois, mais très rarement. Du coup difficile de rester motivé malgré tout.

C’est la raison pour laquelle j’ai cherché une technique complémentaire à cette pratique, plus accessible, permettant d’enlever la frustration démotivante d’un échec.

Un échec est une opportunité d’apprentissage et de motivation

La technique que j’ai mise en place repose sur la sagesse entrepreneuriale : cultiver sa connaissance par l’expérience entrepreneuriale. Car qu’est ce qui se cache derrière un échec finalement ? Une action, une audace, une prise de risque. Et cette action audacieuse a beaucoup de valeur que l’échec ne doit pas enlever.

Comment augmenter la valeur d’un échec ?

En le transformant en enseignement. Analyser ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné dans ce processus entrepreneurial permet d’identifier les bonnes pratiques et les pièges à éviter. Et quoi de plus motivant que d’apprendre et de progresser grâce à ce que l’on entreprend ?

Dans mon prochain atelier en ligne (en septembre) sur la motivation et le leadership entrepreneurial, je partagerai la technique du carnet de sagesse entrepreneuriale. Vous pouvez toujours vous y inscrire en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Je m’inscris

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

L’homme qui déplace une montagne commence par les petites pierres – Confucius

L’homme qui déplace une montagne commence par les petites pierres » – Confucius

Cette citation de cet homme plein de sagesse m’inspire la technique des petits pas que j’utilise régulièrement en coaching avec mes clients : elle permet de rester motivé et dans l’action pour réaliser un grand rêve qui pourrait effrayer.

Oser construire son rêve

Une montagne pour un entrepreneur est souvent un grand rêve plein d’ambition. C’est ce grand rêve qui fait vibrer le coeur et les tripes de l’Artrepreneur (l’entrepreneur à l’âme d’artiste qui entreprend avec sa tête, son coeur et ses tripes). C’est donc dans cette vision à long terme que l’artrepreneur puise sa source de motivation la plus profonde, celle rattachée au sens de ce qu’il entreprend au quotidien.

Le piège aujourd’hui est de tomber dans le « court-termisme », perdant de vue son grand rêve au profit des résultats immédiats, l’un des fantasmes les plus destructeurs de notre société aujourd’hui. En tombant dans ce piège, l’entrepreneur perd sa capacité de visionnaire que lui procurait ce grand rêve. Il devient alors exécutant et réactif aux évènements (car obnubilé par les résultats immédiats) plutôt que pro-actif et entreprenant.

Cultiver l’intention du grand rêve plutôt que l’attente des résultats immédiats

Cette réflexion sur le court-termisme m’amène sur le terrain de l’attente, la mère des frustrations et des déceptions. En restant dans l’attente des résultats immédiats, on se crée avant tout une opportunité d’être frustré et déçu, ce qui nous fait perdre de la motivation, de l’énergie, de l’action, donc du résultat et le cercle infernal est enclenché.

Cette citation de Confucius me fait réaliser qu’il est plus important de focaliser son attention sur cette montagne, ce rêve motivant et énergisant, et de voir les petits actions « immédiates » comme des petites pierres, des petits pas, qui n’ont à eux seuls aucun poids comparé à cette belle montagne. Les petites pierres si nous leur donnons trop d’importance, vont créer des attentes. Elles auront un poids émotionnel qu’elles ne méritent pas. Restons visionnaire et gardons cette montagne en tête, car c’est là où émergera l’énergie entrepreneuriale.

Décomposer la matérialisation de son rêve en petites actions pragmatiques

Si le rêve parait trop grand, c’est normal, sinon ce ne serait pas un rêve. Voici une technique utilisée en coaching pour matérialiser ses rêves :

  1. Visualiser régulièrement son rêve pour le vivre dans sa tête, son coeur et ses tripes.
  2. Identifier les petites actions qui permettront pas à pas à réaliser ce rêve.
  3. Planifier dans son agenda les actions à réaliser.
  4. Passer à l’action en gardant à l’esprit que chaque petite action n’est qu’une petite pierre.

Si vous êtes un artrepreneur et que vous voulez appliquer cette technique, peut-être que mon offre d’accompagnement pourrait vous intéresser.

Accompagnement entrepreneurial

Et vous, que vous inspire cette citation de ce sage philosophe ?