Articles

Recherche d’emploi = recherche de client dans le domaine du service

Inscrivez-vous gratuitement à la prochaine conférence en ligne sur le sujet en cliquant ICI

Un chercheur d’emploi selon moi possède les mêmes enjeux qu’un prestataire de services à la recherche de clients

Découvrez dans cet article des astuces quoi vous seront utiles si vous êtes dans l’une de ces deux situations !

Mon activité de coach m’amène régulièrement à accompagner des entrepreneurs indépendants dans leur développement commercial et des personnes en transition professionnelle à la recherche d’un nouveau poste. Et mon constat est le suivant : même si le statut adopté est différent (salarié pour l’un, indépendant pour l’autre), la démarche est la même : trouver des opportunités, susciter l’intérêt, créer une relation de confiance, transformer l’essai.

Trouver des opportunités d’emploi ou de prestations de service

Si j’ai bien appris quelque chose en lisant le livre « Travaillez comme Indépendant en Mode Mission » de Daniel Pardo, c’est que la démarche prestataire et chercheur d’emploi est la même, en tout cas pour la recherche d’opportunités. Voici les bonnes pratiques à mettre en place quelques soit votre statut :

  • Cultiver son réseau relationnel professionnel (en rencontrant régulièrement vos contacts).
  • Faire de la veille dans votre domaine d’expertise (et rebondissez sur l’actualité pour postuler par exemple).
  • Se faire référencer par des réseaux et agences pour se voir offrir des missions (comme par exemple des cabinets de management de transition pour les managers de transition).
  • Postuler à des offres d’emploi (même en tant que prestataire car cela peut déboucher sur des missions longues).

Pour ce dernier point, vous pouvez trouver des sites spécialisés pour trouver des offres plus pointues pour vous. Par exemple, si vous êtes un professionnel du monde informatique, vous pouvez suivre le site spécialisé dans le recrutement informatique. Si vous êtes commercial, alors trouvez des sites spécialisés dans ce domaine. Il est plus simple de trouver et de saisir des opportunités dans une dynamique de spécialisation.

Susciter l’intérêt

L’un des outils principaux de l’entrepreneur est son pitch. Et quelle différence avec un chercheur d’emploi ? Il doit se vendre lui aussi n’est-ce pas ? Il doit par conséquent travailler son pitch également. Mais avant de pouvoir se vendre en face à face, l’entrepreneur ou le futur salarié doit décrocher le rendez-vous (ou l’entretien). Il doit pouvoir susciter l’intérêt de son futur employeur ou client. Voici quelques idées pour capter l’attention en vue de décrocher un rendez-vous :

  • Transmettre sa candidature en main propre dans un beau paquet.
  • Personnaliser sa candidature (CV et lettre de motivation) aux couleurs de l’entreprise concernée.
  • Relancer de manières différentes (pour transmettre une nouvelle information du secteur, etc.).

Je suis sûr que vous trouverez d’autres idées en navigant sur la toile !

Créer une relation de confiance

La société humaine est construite sur la notion de confiance. Si la confiance n’est pas là, l’humain ne peut pas collaborer ou échanger. Par conséquent, la clef pour une carrière ou pour un business, c’est de savoir générer et entretenir la confiance (des autres, en soi, envers les autres).

Comment générer de la confiance ? En montrant des preuves de notre professionnalisme à travers des recommandations et des exemples concrets de réalisations.

Comment entretenir la confiance ? En étant intègre : en faisant ce que l’on dit et en disant ce que l’on fait. En incarnant et en étant aligné avec soi-même.

Entrainez-vous donc à montrer des preuves de votre professionnalisme et à cultiver de l’intégrité professionnelle.

Transformer l’essai

Il n’y a pas de recette miracle pour transformer l’essai à mon avis, si ce n’est de mettre toutes les chances de son côté avec quelques bonnes pratiques que j’ai pu apprendre sur le terrain de par mon parcours d’entrepreneur :

  • Faire une proposition de valeur claire et spécifique pour que le client ou l’employeur puisse s’y projeter avec clarté.
  • Relancer avec tact mais efficacité.
  • Se faire recommander (si l’essai n’est pas transformé, oser demander à se faire recommander vers quelqu’un d’autre).

Allez-vous mettre ces bonnes pratiques en place ?

 

 

 

Détecter et gérer les talents dans vos projets

 

La plus grande richesse des entreprises reposent sur la richesse des humains : leurs aptitudes, connaissances, réseau, compétences, … C’est la raison pour laquelle je suis passionné par mon métier de coach et mentor et que j’ai lancé cette initiative de « Club de Leaders Entrepreneurs ».

Si la plus grande richesse des entreprises repose sur l’humain, alors comment détecter et gérer ce potentiel, ces talents ?

Dans cet article je partagerai avec vous quelques bonnes pratiques sur le sujet.

De quels talents votre entreprise a besoin ?

Pour avancer dans vos projets, vous avez besoin de compétences dites « hard skills » (des compétences techniques comme savoir coder, la finance, …) et de « soft skills » (des compétences humaines telles que la créativité, la motivation, …). Si vous deviez faire une liste de ces compétences dont vous auriez besoin pour faire avancer votre entreprise, lesquelles seraient-elles ? Faites-en une liste en priorisant les compétences des plus importantes aux moins importantes. Les compétences les plus importantes sont liées aux projets prioritaires de votre entreprise.

Parmi ces compétences, lesquelles avez-vous déjà ? Et parmi vos collaborateurs (associés, collègues, partenaires, …).

Mettez de côté les compétences disponibles pour vous centrer sur celles qui vous font défaut. Vous obtenez ainsi une liste toute fraiche des compétences dont vous avez besoin pour aller plus loin dans votre entreprise.

Comment détecter les talents autour de vous ?

La prochaine étape de ce processus consistera à aller à « la chasse » aux talents qui vous manquent. Comment faire dans ce cas ?

Pour ma part, étant dans cette situation à Londres où je développe mon activité, je réfléchis à m’entourer pour aller plus loin dans mes projets. Pendant une session de « Collective Mentoring » que j’anime de manière hebdomadaire, une participante m’a suggéré de faire « une page de recrutement » afin de :

  • mieux identifier et qualifier le type de personne avec qui j’aimerais collaborer,
  • avoir une vision claire de mon besoin,
  • faciliter la compréhension de mon besoin par les personnes intéressées.

Je ne peux que recommander cette pratique pour vous aussi si vous êtes à la recherche de talents. Et pour aller plus loin, vous pouvez utiliser d’autres outils pour faciliter vos recrutements comme Talent Detection.

Savoir prendre soin de ses talents

Une fois vos talents recrutés, il est important de les conserver. Par expérience, voici les bonnes pratiques les plus efficaces pour motiver vos collaborateurs à rester dans votre équipe :

  • Pratiquer l’écoute empathique (écouter le réel besoin de votre collaborateur).
  • S’assurer de toujours être dans une situation gagnante-gagnante (savoir s’actualiser).
  • Se reposer sur les trois piliers de la motivation intrinsèque selon Daniel Pink : sens, autonomie, maitrise.

Ces bonnes pratiques sont également valables pour vos propres talents et savoir vous motiver au long terme (savoir vous écouter, rester dans le « win-win », les piliers de la motivation interne).

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.