Articles

Coaching, formation, consulting : que choisir ?

Une aventure entrepreneuriale est remplie d’expériences et d’apprentissages. Mais parfois il devient nécessaire de se faire accompagner pour évoluer plus rapidement et sereinement. Mais dans la myriade de propositions de formations, de conseils, de coaching voire de mentorat, comment faire le bon choix ?

Dans cet article, je vous présenterai :

  • quelles sont les nuances de ces différents styles d’accompagnement,
  • quelles questions se poser pour effectuer le bon choix,
  • ma nouvelle offre d’accompagnement entrepreneurial.

Coaching, formation, consulting : quelles différences ?

Le coaching : une expérience humaine stimulante et passionnante

Coaching Axelle Lemaire

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que je me forme au coaching et que j’exerce ce métier. Je suis d’ailleurs en cours de certification au moment où j’écris ces lignes (ICF et ACPL). Qu’est ce qui rend cette pratique aussi passionnante et puissante ?

Plus qu’un accompagnement, le coaching est une véritable expérience qui se vit. A travers des exercices de visualisation, de créativité, d’introspection ou de méditation, le coaché découvre un monde infini au fond de lui.

Beaucoup de personnes me demandent avant la séance de coaching qu’elles veulent des conseils. Cependant ce n’est pas le rôle du coach : le coach n’apporte pas de réponse au client, il guide le coaché vers la trouvaille de ses propres réponses.

En procédant ainsi, le client se prend en main, se responsabilise et garde le pouvoir (il ne donne pas son pouvoir au coach).

Le coaching est donc une formidable façon de devenir entrepreneur de soi-même et de cultiver son leadership. Il vous permet de reprendre le pouvoir et de retrouver votre énergie entrepreneuriale et votre motivation.

Le coaching n’est pas réservé à une élite ou à une personne qui a des problèmes (j’ai mon coach moi-aussi). Tout le monde peut en profiter pour évoluer professionnellement et personnellement.

Si vous êtes intéressé par cette expérience, je vous invite à voir ce que je propose à mes clients en termes d’accompagnement ici « Coaching entrepreneur ».

La formation : développer des compétences spécifiques

Contrairement à une séance de coaching qui se construit à travers l’imprévu et le moment présent, la formation est un processus bien ficelé avec l’objectif d’acquérir des compétences très spécifiques. C’est la raison pour laquelle vous avez des « plans de formation » car le formateur s’engage à vous transmettre des clés très précises pour vous former.

C’est ce que je propose par exemple à travers deux formations certifiantes :

  • SPOC Parler en Public (pour développer des compétences d’orateur)
  • SPOC Efficacité professionnelle grâce aux soft skills

formation-spoc-efficacité-professionelle-soft-skilss_280x280

formation-spoc-parler-en-public_280x280

Dans ces deux exemples, vous pouvez voir le détail de la formation et des compétences que vous développerez.

La formation est un parfait accompagnement si vous avez un besoin précis de compétences pour votre quotidien professionnel. Assurez-vous en revanche de cultiver ce que vous avez appris par la pratique régulière après la formation.

Consulting : un expert vous donne les réponses que vous recherchez

Le consulting consiste à vous reposer sur un expert extérieur pour vous aider sur des points précis de votre entreprise. Si vous souhaitez par exemple créer une stratégie commerciale mais que vous ne voulez pas (ou n’avez pas le temps) d’apprendre à le faire par vous même, vous pouvez passer par un professionnel tel qu’un webmarketeur par exemple.

Cependant, opter pour cette solution implique que vous donnez une partie de votre pouvoir à cette personne. Soyez donc certain qu’il s’agit d’une personne compétente et de confiance.

Quand vous remerciez un consultant, vous lui dites merci pour la réponse. Quand vous remerciez un coach, vous lui dites merci pour la question.

Quelles questions se poser pour bien choisir son accompagnement ?

 

Les choix de ces différents accompagnements sont difficiles car les offres sont extrêmement nombreuses (comme vous pouvez le voir sur ce site dédié à la formation par exemple, LeMoinsCher-Formation.com).

Voici une série de questions utiles à se poser avant de choisir :

  1. Quel est le défi que je dois relever (un défi tangible tel que la création d’un site internet, ou un défi intangible comme un manque de confiance en soi par exemple) ?
  2. Quelle est la meilleure solution d’accompagnement pour moi pour relever ce défi aujourd’hui (coaching, mentorat, formation ou consulting) ?
  3. Quel est l’accompagnateur ou l’accompagnatrice qu’il me faut (rechercher par recommandation, sur Internet, …) ?
  4. Est-ce que cette personne est la mieux adaptée pour mes besoins (feeling, séance d’essai, …) ?
  5. Est-ce que le tarif correspond à mon budget ?
  6. Suis-je en mesure de m’investir personnellement dans cet accompagnement en ce moment ?

Un exemple concret avec cette offre d’accompagnement entrepreneurial

Pour illustrer mes propos suite aux questions listée ci-dessus, voici un exemple de réflexion que pourrait avoir un client potentiel pour mon offre d’accompagnement pour Leaders Entrepreneurs.

  1. Quel est le défi que je dois relever ?

J’ai besoin d’avoir plus confiance en moi en rendez-vous client et de mieux m’exprimer à l’oral.

  1. Quelle est la meilleure solution d’accompagnement pour relever ce défi ?

Le coaching et le mentorat car j’ai besoin de passer à l’action, d’avoir des résultats concrets pour cultiver cette confiance et de retours d’expérience pour avoir les bons réflexes pour progresser et prendre de meilleures décisions.

  1. Quel est l’accompagnateur ou l’accompagnatrice qu’il me faut ?

Je souhaite être accompagné par une personne ayant connu ma situation, qui soit aussi entrepreneur et pouvant me transmettre de l’énergie pour agir.

  1. Est-ce que cette personne est la mieux adaptée à mes besoins ?

Suite à une séance d’essai remplie de prises de conscience, de créativité et de motivation, je sens que ce coach et mentor soft skills pourra me guider dans ma quête personnelle et professionnelle.

  1. Est-ce que son tarif correspond à mon budget ?

Son offre d’abonnement sans engagement est tout à fait dans mes cordes.

  1. Suis-je en mesure de m’investir personnellement dans cet accompagnement ?

Je suis tout à fait prêt à consacrer deux heures par mois pour deux séances de coaching mensuelles.

Si vous voulez en savoir plus sur cette offre, je vous invite à la visiter en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Je veux devenir Leader Entrepreneur

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

Créateur d’entreprise en restant salarié : devenir entrepreneur en douceur

Conseils d’entrepreneurs pour devenir entrepreneur en douceur à partir d’un blog

Se lancer en tant que créateur d’entreprise est une démarche risquée, surtout si vous décidez de démissionner et de partir à l’aventure sans le bouclier des indemnités chômage (en vous faisant licencier ou par accord à l’amiable).

Alors que nous vivons dans la crainte de tout perdre dans une société en perte de vitesse, difficile d’oser se lancer. C’est pour cette raison que j’aime l’idée de devenir entrepreneur en douceur en conservant son emploi salarié, ce qui permet de conserver son filet de sécurité autant de temps que l’on souhaite.

Pour ce dossier spécial, j’ai eu le plaisir d’interviewer Ling-en Hsia, le spécialiste en la matière qui a créé une formation gratuite disponible jusqu’au 13 septembre 2014 pour celles et ceux qui aimeraient apprendre à comment faire (pour y accéder, c’est ici « formation pour devenir entrepreneur en douceur« ).

[youtube id= »aLpvV7u5_Vc » width= »700″ height= »450″] Voici le résumé de ce qui a été dit dans cet échange :

Pourquoi entreprendre avec un blog est le meilleur moyen de se lancer à côté d’un travail salarié ?

  • Coût très faible
  • Idéal quand on veut tester son projet avant de le lancer pleinement
  • Flexibilité de pouvoir y travailler les soirs et le week-end
  • Permet de se créer un réseau de professionnels et de futurs clients
  • Permet de se créer une marque avant de se lancer
  • Donne une liberté géographique (on peut blogguer de n’importe où)

Quelles sont les différentes manières d’utiliser un blog pour se lancer quand on n’est pas encore sûr de son idée ?

  • Ecrire du contenu et s’interroger sur son niveau de passion de la thématique traitée
  • Sonder ses proches et le marché sur la viabilité du projet
  • Se documenter et rencontrer des professionnels du domaine visé
  • S’entourer d’autres personnes (mastermind, réseau professionnel,…)

Quelles sont les différentes manières d’utiliser un blog pour se lancer quand on est sûr de son projet ?

  • Produire du contenu sur son expertise et sa passion
  • Attirer des lecteurs et fidéliser sa communauté
  • Sonder les fans pour connaitre leurs attentes
  • Créer un produit ou un service et le vendre
  • Se responsabiliser en s’engageant publiquement à travers le blog
  • Interviewer des experts et des clients pour améliorer son projet
  • Développer des compétences entrepreneuriales (hard skills et soft skills)

Quelles sont les différentes manières d’utiliser un blog pour se lancer quand le projet est déjà lancé ?

  • Créer du contenu pour prouver son expertise et sa passion
  • Attirer des prospects
  • Améliorer son image de marque pour gagner la confiance du marché
  • Récolter et publier des avis clients pour créer la confiance
  • Partager un maximum de gratuit pour attirer des personnes intéressées par ce que vous faites
  • Transformer sa communauté en ambassadeurs pour votre marque

Comment cette démarche peut-elle s’inscrire dans un agenda déjà bien rempli ?

  • Se former durant les temps de trajets (livres, podcasts, vidéos…)
  • Travailler dur au moins 2 soirs dans la semaine et le samedi matin
  • Se faire accompagner pour réduire les chances d’erreurs
  • S’organiser avec une rigueur digne des arts martiaux
  • Muscler sa volonté sans l’épuiser (par des challenges motivants)
  • S’engager publiquement sur ce que vous faites sur votre blog

Et pour l’énergie et la motivation, sachant qu’après une grosse journée de travail, dur de se remettre à bosser derrière ?

  • Faire une mini-sieste en journée
  • Planifier un bloc de 2h-3h pour travailler le soir
  • Travailler le samedi matin
  • Travailler avec des pairs (coworking, mastermind, formations…)
  • Aimer son projet
  • Faire des choses « funs » sur votre blog (interviews, challenges,…)
  • Faire des alliances et partenariats avec d’autres blogueurs (pour travailler en équipe)

Cette petite interview est un aperçu de ce que vous pouvez faire pour entreprendre en douceur. Pour aller plus loin, je vous invite à suivre la mini-formation gratuite créée par Ling-en que vous pouvez retrouver ici :

Pourquoi-Entreprendre.fr/solopreneur

Et en bonus, voici l’interview vidéo sur cette thématique que j’ai réalisée avec lui en 2013 sur cette même thématique :

[youtube id= »0f6887I0RMY » width= »700″ height= »450″]

J’en profite pour remercier une nouvelle fois Cédric Debacq, le graphiste créateur de cette infographie.

Webconférence : allumer l’étincelle pour entreprendre

Qu’est-ce qu’entreprendre (l’entrepreneuriat) ?

Est-ce créer une entreprise à partir d’une vision d’un marché avec la capacité d’y adapter une offre (produit ou service) afin de répondre à un besoin non assouvi ? 

Ca c’est un « business man » (ou une « business woman »). L’entrepreneur selon moi, mais aussi selon d’autres nombreux entrepreneurs prestigieux, c’est une personne à l’écoute de ses envies et de son environnement. C’est une motivation interne, intrinsèque, une passion même, qu’il le pousse à créer et à résister aux difficultés du parcours entrepreneurial.

Alors comment stimuler cette ressource interne, cette étincelle, qui permet de gravir des montagnes quand on entreprend ?

Pour répondre à cette question, j’organise une webconférence avec deux invités prestigieux afin de vous donner les clés pour booster votre potentiel entrepreneurial avant même de vous lancer.

Allumer l’étincelle pour entreprendre avec Lourdes Gutierrez et Marco Frediani

La webconférence en direct et gratuite aura lieu le 10 juillet de 19h30 à 20h30.

Vous pourrez alors découvrir : 

– le meilleur état d’esprit pour se booster avant de se lancer

– des réflexes à adopter pour muscler sa motivation

– trouver les ressources en soi pour avancer malgré les difficultés

N’hésitez pas à nous poser vos questions dans les commentaires de cet article pour que nous puissions y répondre pendant le direct !

 

Voici la vidéo de la webconférence :

[youtube id= »4ngBH2SVEL0″ width= »700″ height= »450″]

Envie d’en savoir plus sur comment ils forment les entrepreneurs ? Voici plus d’information sur leur programme arc entrepreneurship : essence in action.

Pour ne pas rater la prochaine webconférence le 24 juillet sur « Devenir un entrepreneur post conventionnel », veuillez-vous inscrire via le formulaire ci-dessous pour pouvoir recevoir votre invitation.

Qui sont Lourdes et Marco ?

J’ai eu la chance de rencontrer Marco et Lourdes à TEDxAlsace après leur discours. Vous pouvez voir leur interview ici : Interview de Marco et Lourdes.

Suite à cette rencontre, j’ai suivi leur formation au sein de Le Playground. Ce fût une expérience extraordinaire. Chaque weekend que vous passez avec eux vous fait passer au niveau supérieur !

D’ailleurs, je recommande chaudement leur nouvelle formation à destination des entrepreneurs pour passer d’entrepreneur à entrepreneur postconventionnel (ceux qui construisent le monde de demain).

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter la page de présentation de ce module ici : arc entrepreneurship.

Des séances de coaching à gagner (soft skills, esprit d’entreprendre, efficacité)

Si vous souhaitez bénéficier d’une séance de coaching à distance de 45 min gratuitement, je vous invite à :

– partager cette page sur vos réseaux (facebook, twitter, linkedin, …)

– m’envoyer un mail à jerome @pourquoi-entreprendre.fr (sans l’espace) en m’envoyant le lien de vos partages ou une copie d’écran

Je reviendrai vers vous pour voir comment nous pouvons procéder.

Pour en savoir plus sur ce que pensent mes clients à propos de mes coachings, je vous invite à visiter mon profil linkedin.

ce qu'on en pense

Merci et à la semaine prochaine (10 juillet 2014 à 19h30) ici, sur cet article pour parler entrepreneuriat.


Développez vos compétences intellectuelles et cognitives pendant cet évènement gratuit

Comme le dit le dicton : mieux vaut avoir une tête bien faite qu’une tête bien pleine. C’est un peu la même chose en entrepreneuriat selon moi : mieux vaut avoir de bonnes ressources internes que de bonnes ressources externes.

Je fais parti des personnes qui sont convaincues que le plus important en entrepreneuriat, ce sont les personnes (et notamment l’entrepreneur), pas la finance ou les outils. C’est pour cette raison que je me suis spécialisé en soft skills, ces compétences que tout le monde utilise tous les jours mais que nous n’avons pas apprises à l’école comme la confiance, la gestion du stress, l’adaptabilité, la prise de décision, … Ces soft skills font partie des ressources internes, par opposition aux ressources externes qui sont les moyens financiers, matériels et logistiques d’une entreprise.

Développer les ressources intellectuelles et cognitives

Comme nous l’expliquons dans notre nouvel ouvrage Le Réflexe Soft Skills (Dunod), de nombreuses études scientifiques prouvent que le cerveau change constamment et que l’on pouvait le façonner et l’entrainer. A travers une pratique récurrente de certaines activités, exercices ou réflexes, vous pouvez améliorer vos compétences cognitives et intellectuelles.

C’est ainsi que j’ai pu par exemple tripler ma vitesse de lecture grâce à mon entrainement à la lecture rapide suite à une formation délivrée par Nicolas Lisiak, ou améliorer ma capacité à mémoriser grâce à un réflexe visuel.

Afin que vous cultiviez ce qu’il y a de plus important dans votre entreprise, vous-même et vos compétences, je vous propose de participer à une belle initiative qui a lieu en ce moment : La Semaine du Développement Intellectuel.

semaine dev intellectuel

La semaine du développement intellectuel

Pendant 1 semaine, 18 conférenciers partageront gratuitement leur savoir pour vous aider à booster votre développement cognitif et intellectuel. Vous aurez des orateurs prestigieux comme David Laroche par exemple qui seront présents.

Voici les sujets qui seront abordés avec le planning :

Le programme (heure de Paris):

Lundi 20.01.2014 19h00 Nicolas Lisiak – Conférence d’ouverture – Multiplier par 3 sa vitesse de lecture et d’apprentissage
20h15 David Laroche – La confiance en soi – témoignage sur le défi des 70 interviews avec de grands coachs du succès aux États Unis que David a réalisé en 2013
Mardi 21.01.2014 18h00 Mohamed Mouras – Comment vivre un changement important dans sa vie?
19h15 Olivier Masselot – Prendre et reconnaitre la bonne décision
20h30 Ana Sandrea – En finir avec l’Auto-sabotage une fois pour toute
Mercredi 22.01.2014 18h00 Jean Sommer – Libérer sa voix et vaincre sa peur de parler en public
19h15 Nicolas Pene – Définir les objectifs de sa vie et les appliquer sans stress
20h30 Romain Collignon – Décoder le langage du corps pour mieux séduire et démarrer sereinement une nouvelle relation
Jeudi 23.01.2014 18h00 Nathalie Cariou – L’intelligence financière – Ce qu’on ne nous apprend pas sur l’argent à l’école
20h30h Jean Yves-Ponce – Comment parvenir à réaliser des projets quand on a tendance à remettre au lendemain.
Vendredi 24.01.2014 18h00 Cindy Theys – Le Mind Mapping pour accélérer votre développement personnel
19h15 Vincent Delourmel – Une encyclopédie dans la tête ? : Optimiser et entretenir sa mémoire
Samedi 25.01.2014 14h00 Fabien Snauwaert – Les Langues de A à Z
17h00 Alexis Milano : Les Habitudes – comment construire de bonnes habitudes
18h15 Yves Richez – Développez votre potentiel (par vos talents)
19h30 Pierre Cocheteux – Comment prévenir le syndrome du burn out
Dimanche 26.01.2014 17h00 Jérôme Hoarau – Les Soft Skills
18h15 Vincent Careil – Personnalités couleurs
19h30 Sophie Gueidon – Réussir au féminin : comment développer certains atouts peut aider à réussir
20h45 Conférence de clôture – Nicolas Lisiak et Vincent Delourmel

Comme vous pouvez le voir, je donnerai une webconférence pendant la Semaine du Développement Intellectuel sur le thème des soft skills dimanche 26 à partir de 17h. J’espère que vous serez nombreux à y participer, car j’ai une belle surprise à annoncer pendant la webconférence !

Je vous expliquerai comment développer de nouveaux réflexes pour devenir un meilleur entrepreneur et pour adoucir votre quotidien professionnel. Il y aura également une belle surprise que vous ne découvrirez qu’en étant présent à 17h, car les webconférences sont en direct et ne seront pas disponibles en différé.

Profitez donc de cette belle opportunité en participant à cet évènement gratuit et accessible à tout le monde.

Si vous souhaitez assister à ma webconférence, n’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires de cet article pour que j’y réponde dimanche 26.

La méthode DAC pour entreprendre avec succès par David Laroche

Quels sont les piliers de la réussite selon le conférencier David Laroche ? Afin d’agir et obtenir des résultats durables en toute confiance, le plus efficace serait de cultiver les 3 attitudes gagnantes suivantes : Désir, Action, Communication.

Après avoir partagé son impressionnant parcours d’entrepreneur, il partage aujourd’hui ses meilleurs conseils pour utiliser la méthode DAC et entreprendre avec succès.

[youtube id= »MEoCRfAZ500″ width= »700″ height= »450″]

Trouver son Désir (pour cultiver sa vision)

Dans la même lignée de Philippe Hayat, David Laroche part du principe que pour entreprendre, tout part du désir le plus brûlant de l’entrepreneur. La première étape selon lui consiste à trouver, le plus clairement possible, quel est son désir.

Pour aider à trouver son désir, voici quelques questions que vous pouvez-vous vous poser :

  • Qu’est ce que j’aime faire ? (ce n’est pas grave si vous ne savez pas au départ)
  • Qui est ce que j’ai envie de devenir dans un an ?
  • Qu’est ce qui me procure le plus de plaisir ?
  • Dans quelles situations est-ce que je ne vois pas le temps passer ?
  • Les 4 grands verbes pour définir un désir sont : Vouloir, Etre, Faire, Avoir

Ce désir est à affiner, régulièrement, et ne doit pas être figé car vous n’êtes pas une personne figée, vous évoluez. Vous affinerez votre vision (ou désir) grâce à vos expériences, autant agréables que désagréables.

Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez partir de ce que vous n’aimez pas (c’est généralement plus facile). En réfléchissant au contraire de ce que vous n’aimez pas, vous vous rapprocherez de ce que vous aimez. Ensuite testez, testez, testez. En agissant, vous découvrirez ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. Vous dresserez alors une « fourchette » de plus en plus fine pour trouver le désir, la vision que vous cherchez.

Pour vous aider, vous pouvez rencontrer et côtoyer des personnes passionnées. L’effet miroir vous aidera à mieux cerner votre désir.

Enfin, mettez sur papier vos réflexions sur votre vision et votre désir.

Agir (ou Action)

David Laroche conseille d’effectuer la plus petite action possible qui soit :

  • légèrement déstabilisante (pour sortir de sa zone de confort)
  • se rapprochant de son objectif (alignée avec la vision, le désir)
  • accessible tout de suite et maintenant

Chaque jour doit être le moyen d’effectuer une nouvelle petite action. C’est la stratégie des petits-pas.

Elle est plus durable que de faire un grand saut qui pourrait traumatiser ou mettre en danger l’entrepreneur.

Plutôt que de vous dire « je crée mon entreprise », préférez les petits pas comme : discuter avec un expert comptable, tester mon idée sur un échantillon de 10 personnes, contacter un partenaire potentiel, …

Ce sont des mini-objectifs plus facilement réalisables et plus pragmatiques, sans pour autant perdre de vue la vision, le Désir.

Je crois que ce point est très bien résumé par David Laroche :

Qu’est ce que je peux faire aujourd’hui, qui me rendra fier ce soir, qui sera un peu stressante mais assez OK pour que je puisse le faire et qui soit aligné avec ma vision.

Voici un point très intéressant que j’ai retenu à propos des petits-pas  :

Le petit pas que je fais aujourd’hui est un grand pas comparé à ce que j’aurais pu faire un an avant. Car en un an je suis devenu une nouvelle personne, meilleure, et que mes petits pas sont devenus de plus grands et impactants. Dans 3 ans, mes petits pas seront d’immenses pas par rapport à ce que je suis capable de faire aujourd’hui.

Enfin l’idée forte concernant l’action est :

Il faut agir non pas pour les résultats, mais pour devenir la personne en capacité à obtenir des résultats.

 

Cela rejoint la citation de Gandhi : Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.

Communication avec soi-même et les autres

La communication permet dans un premier temps à mieux connaître son désir, c’est la communication avec soi.

Ensuite, la communication avec les autres ou la communication interpersonnelle, c’est la capacité à créer du lien et à lier les autres entre eux. C’est un des enjeux du leadership.

Ces 3 étapes permettent de cultiver votre attitude gagnante, si importante quand on entreprend !

Si vous avez aimé cet article vous pouvez le partager à des personnes de votre entourage qui pourrait être intéressées par ce sujet.