Articles

3 bonnes raisons de quitter son job pour créer sa boite – Hugo CAFFAREL

Créer son emploi est souvent une bien meilleure option qu’en trouver un. Aujourd’hui dans cette interview j’accueille Hugo Caffarel pour parler de ce changement de vie : de salarié à créateur d’entreprise.

Merci Hugo pour tes réponses et bonne lecture à tous !

Hugo Caffarel5
Hugo Caffarel
Il y a 3 semaines, j’ai fait mon « coming-out entrepreneurial » en annonçant à mes bigboss, les 2 fondateurs de la marque Michel et Augustin, que je décidais de quitter la tribu après 3 ans de bons et loyaux services, pour me consacrer au développement d’un anti-supermarché qui séduira les consommateurs urbains et connectés.
Hugo Caffarel Les Echos
Mais POURQUOI avoir quitté un job stimulant dans une PME aussi dynamique et prometteuse ?

1/ Parce qu’un coming-out entrepreneurial, c’est extrêmement libérateur !

Avoir la volonté d’entreprendre est une chose que partagent 50% des jeunes entre 20 et 30 ans.
Mais l’assumer ouvertement aux yeux de son entourage professionnel et personnel est bien plus engageant.
Imaginez-vous dans le bureau de votre big boss, lui annonçant votre ferme intention de quitter votre job pour créer votre boite. Ca fait un bien fou. Mais serait-il crédible d’y retourner le lendemain pour dire « en fait non, j’ai changé d’avis » ?
Il n’y a rien de plus engageant dans une vie que d’assumer ses choix pour aller de l’avant. Et rien de plus frustrant que de les garder enfouis en se promettant de le faire « un jour ».
Décider de quitter son job pour créer sa boite, c’est une vraie rampe de lancement vers l’autoroute de l’accomplissement de soi : le Top 1 de la pyramide de Maslow.
Hugo Caffarel2

2/ Parce qu’il faut fuir sa zone de confort tant qu’il en est encore temps !

36 mois de salaire consécutifs m’ont suffit pour me surprendre à penser que « finalement c’est sympa d’avoir un job régulier et un salaire, ça permet de partir en week-end, de voyager 5 semaines par an, d’avoir un appart plus grand, et de rendre fiers mes parents ».
Mais en me projetant 3 ans en arrière, je me suis souvenu que je réussissais à voyager à l’autre bout du monde et à donner vie à des projets bien trop ambitieux pour moi en soulevant des montagnes de créativité et d’audace. La prise de risque me procurait de la fierté.
La vie est suffisamment longue pour avoir le temps de se la couler douce lorsqu’on n’aura plus l’énergie de changer le monde. Mais elle est suffisamment courte pour se motiver à être acteur de sa vie sans attendre que les années filent et de le regretter.
Hugo Caffarel4

3/ Parce que je ne me suis jamais retrouvé dans le concept de salariat

C’est sans doute le syndrome commun aux Générations Y et Z (= 40% de la population active) : nous avons besoin d’apprendre vite, de donner du sens à nos actions, d’être autonome, et d’avoir un avis sur des décisions  stratégiques. Les uns y voient du culot et de l’arrogance, les autres y voient de l’audace et de l’ambition.
Comme l’a dit Emmanuelle DUEZ au Positive Economy Forum, notre génération a subi « l’héritage d’une génération de quadras qui a entretenu avec le travail un rapport sacrificiel ». par sa fidélité et sa dépendance à l’entreprise traditionnelle.
Le turnover que connaissent les PME sur des postes de jeunes diplômés démontrent que nous avons su renverser la tendance. Nombreux sont ceux qui ne recherchent ni une stabilité rassurante ni la sécurité matérielle et financière qu’offre ce schéma traditionnel.
Je terminerai sur un dessin de l’excellente BD « Entrepreneurz » .
Hugo Caffarel3
L’auteur a eu la sagesse de préciser qu’Il est tout aussi grave d’être salarié quand on est fait pour être entrepreneur, que d’être entrepreneur lorsque l’on est fait pour être salarié » 
 

Et vous, vous vous êtes déjà demandé pour quoi vous étiez fait ?

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

Santé et bien-être : 3 bonnes pratiques pour les entrepreneurs

 

Comment entreprendre au quotidien si vous n’êtes pas en forme, ou pire, malade ? L’entrepreneur a besoin d’une bonne santé pour être dans son plein potentiel et en mesure d’entreprendre.

Dans cet article je vous présenterai 3 bonnes pratiques pour les entrepreneurs souhaitant faire attention à leur santé et désirant se sentir bien.

Une bonne hygiène de vie (un corps sain dans un esprit sain)

La santé n’est pas que corporelle : elle est aussi mentale et émotionnelle. J’ai réalisé une webconférence sur le sujet comme vous pouvez le voir ci-dessus ou dans cet article intitulé « Entrepreneur : un esprit sain dans un corps sain ».

Une bonne hygiène de vie repose donc à la fois sur le corps et l’esprit.

Voici quelques bonnes pratiques pour l’entretien de son corps :

  • Etre attentif aux différentes tensions dans son corps.
  • Analyser les causes de ces tensions (stress, geste répétitif, mauvaise posture…).
  • Adopter des réflexes corporels pour résorber ces tensions (exercices physiques, respiratoires, modification de l’aménagement du lieu de travail…).
  • Faire des étirements ou du yoga tous les jours .
  • Ne pas faire du surentrainement et laisser du temps au corps de se reposer.

Voici maintenant quelques bonnes pratiques pour l’entretien de son esprit :

  • Sonder notre état émotionnel et mental du moment.
  • Comprendre la façon dont notre esprit agit et réagit.
  • Apprendre à créer un univers mental que nous désirons.

Une bonne couverture santé

Une bonne hygiène de vie permet de limiter les risques de santé et de se sentir bien dans son corps, dans sa tête et dans son cœur. Mais personne n’est à l’abri d’un coup dur. D’où la nécessité d’avoir une bonne couverture santé.

La sécurité sociale ou le RSI offrent une protection « minimale » et peut-être auriez-vous intérêt à avoir une protection complémentaire comme une mutuelle collective par exemple.

Quelque soit votre choix, il est important de garder cela à l’esprit, car la vie peut-être totalement imprévisible, et mieux vaut être préparé.

Bonheur et sérénité

De nombreuses études scientifiques ont réussi à montrer une corrélation entre :

  • le niveau de stress et la santé (le stress est corrosif et destructeur à long terme),
  • le bonheur et la santé (les gens heureux vivent mieux et plus longtemps).

Les entrepreneurs voulant rester en bonne santé font donc attention leur niveau de sérénité et de bonheur dans leur quotidien.

Comme s’assurer cela ? Faire ce que l’on aime. Si l’on aime ce que l’on fait, alors on éprouve du plaisir à le faire, cela a un sens et crée du bonheur. Il est également plus facile de gérer son stress dans ces conditions agréables plutôt que lorsque l’on exerce un métier que l’on n’aime pas.

 

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

 

Faites parler de vous dans les médias grâce à l’évènementiel

Quel est le summum en termes de communication pour une startup ? Qu’un média parle d’elle. En effet, si vous avez une entreprise, je suis sûre que vous seriez ravi que Télématin de France 2 fasse un reportage sur vous et votre activité.

Mais cela n’arrive qu’aux autres me direz-vous.

Pas forcément. Il existe des bonnes pratiques à appliquer pour attirer l’attention des médias et faire en sorte qu’ils parlent de vous.

Voici une conférence sur le sujet durant laquelle des entrepreneurs et des experts partagent leurs secrets. Cette vidéo que vous trouverez dans cet article, a été tournée lors de l’évènement AbracadaCom, une université d’été pour les startups sur la communication. Nous rappelons que cette journée de formation et de Networking a été organisée pour l’agence de communication pour les startups Pourquoi Pas Moi (PPM) fondée et dirigée par Prescillia Leroy.

Lors de cette conférence, plusieurs speakers, spécialisés dans le thème abordé qu’est la communication par l’événementiel et les relations publiques, sont intervenus :

  • Marion Gamel, VP Marketing EMEA à Eventbrite
  • Marie Barbier, Responsable de la communication et du marketing à Bureaux à Partager
  • Marc-Arthur Gauthey, fondateur des Journées du patrimoine des Satrtups
  • Prescillia Leroy, fondatrice de Pourquoi Pas Moi

Lorsqu’on pense « à communiquer » on pense principalement aux « relations presses ou digitales » (thèmes qui ont été traités dans d’autres vidéos que vous pouvez visionner). Cependant, il existe une myriade de méthodes différentes et percutantes pour communiquer auprès de votre cible.

Cette conférence dévoile aux startups plusieurs conseils, astuces, méthodes et mises en garde dans la pratique de l’événementiel et des relations publiques avec un budget restreint voir sans budget.

[youtube id= »v3T1yyQ4H7Y » width= »600″ height= »350″]

Qu’est ce que vous pouvez faire sans que cela ne vous coûte trop cher ?

 Marie Barbier 

  • Proposer un vrai angle pour les journalistes ludiques et lié à vos valeurs
  • Créer des partenaires médias et presses

Marion Gamel

  • Travailler votre contenu unique (vous détenez des informations que votre audience ne connaît pas)
  • 3 objectifs principaux de l’événementiel :
    •             Se faire connaître.
    •             Créer des relations avec une audience particulière (prospects, partenaires, fournisseurs, etc).
    •            Cibler sa communication. Un événement touche moins de personnes qu’une campagne de publicité mais il permet de communiquer auprès d’une audience influente.
  • Utiliser les médias sociaux grâce à l’utilisation des hashtags ou autres outils pour diffuser votre événement et atteindre une audience beaucoup plus grande.

 Marc-Arthur Gauthey 

  • Quand vous faites votre événement, il est nécessaire de faire une veille concurrentielle. Favorisez les périodes creuses.
  • Pourquoi les gens voudraient venir à votre événement ? Visez au-moins le double de participants que vous souhaitez avoir à votre événement.
  • Pourquoi les médias voudraient parler de vous ? Soyez original, adoptez des noms de marques, d’événements originaux pour éveiller la curiosité.

Presciilia Leroy

Relations Presses

Relations Publiques

– Intermédiaire entre la startups et la cible => vraie valeur de recommandation – Aucun intermédiaire entre la startup et la cible : « Comment on va parler directement à notre public ? »
  • Rechercher des petites idées permettant de créer du bruit et faire parler de vous.

Comment trouve-t-on l’idée pour ce type d’opérations et comment doit-on procéder ?

Marie Barbier 

  • Proposer des activités créatives et ludiques pour une cible ayant les mêmes valeurs
  • Partenaires pour le relais de l’information et de la crédibilité

Marc-Arthur Gauthey 

  • Se faire de la notoriété
  • Ne pas confondre faire de la communication et construire sa notoriété avec faire des ventes
  • Utiliser les réseaux sociaux pour relayer l’information car chaque participant est un relais grâce à un beau hashtag ou autre
  • Privilégiez l’effet de buzz pour créer la diffusion de l’information
  • Impliquez les gens
  • Ayez un site qui tient la charge. Avant de faire une grosse campagne de communication, assurez vous que votre site Internet tienne le nombre de visites susceptible d’être très élevé.

Prescillia Leroy 

  • Forte synergie entre les médias et le web
  • Soyez vous-même partenaires de ce type d’événements
  • Vous créez du contenu qui pourra être utilisé au-delà de ces événements

Encore quelques conseils

Marion Gamel 

  • Partenariats avec d’autres marques pour apporter de l’originalité, de la crédibilité et réduire les coûts

Marc-Arthur Gauthey 

  • Habiller votre communication en information pour attirer l’attention des journalistes qui sont très prisés tous les jours et qui ne sont pas forcément passionnés par votre sujet. Utiliser du branding, de la storytelling et une bonne accroche.

Marie Barbier 

  • Sortez du lot avec de l’originalité
  • Sachez vous entourer par des partenaires qui parleront de vous et qui correspondront à votre événement

Prescillia Leroy 

  • Soyez créatif ! C’est comme cela que vous toucherez une cible que vous ne pourrez pas toucher autrement.

Questions – Réponses

Il y a-t-il d’autres moyens que l’événementiel pour faire de la relation publique ?

Prescillia Leroy 

  • Il y a pleins d’autres moyens (street marketing, etc) : ce n’est pas qualifiable, il n’y a pas d’exemples types. Il faut apporter de la créativité.

Marc-Arthur Gauthey 

  • Divertissez les gens

Marie Barbier 

  • N’ayez pas peur de l’échec

Est-ce que ce genre d’événements apporte du business. Si oui, est-il mesurable ?

Marie Barbier 

  • En terme de fréquentation et de visibilité, c’est mesurable. En terme de business, pas encore.

Marc-Arthur Gauthey 

  • Si votre objectif c’est de faire du business, ce n’est pas le meilleur moyen de communiquer car ce n’est pas de l’achat impulsif. Il est préférable de faire de la prospection commerciale si vous souhaitez faire du pur business.

Marion Gamel 

  • Faites participer votre audience afin de créer votre notoriété et faire de l’expérience consommateur bien améliorée.

Prescillia Leroy : La communication c’est :

  • Vous faire connaître
  • Vous faire apprécier et mémoriser
  • Provoquer l’achat (mode test)
  • Re-provoquer l’achat 

Tout ça avant de faire du chiffre.

Est-ce que l’événementiel et les relations publiques sont possibles et suffisants sans relations presses si on ne justifie pas au préalable d’une grosse audience?

Prescilia Leroy 

  • Nous pouvons faire des événements sans contacter la presse mais tout en ayant du contenu. Il faut savoir que la presse ne relaie pas les événements dont ils ne sont pas partenaires.

Marion Gamel 

  • Même si la presse n’est pas impliquée dans ce que vous faites, faites comme si elle est invitée. Nous ne savons pas qui est présents réellement.

Qu’est ce que vous conseillez sur les partenariats pour que la couverture soit complète ?

Marie Barbier 

  • Il faut de la cohérence entre les partenaires et l’événement
  • Privilégiez les blogs qui sont friands de ce genre d’événements et de manifestations

Prescillia Leroy 

  • Il ne faut pas qu’ils soient concurrents entre eux
  • Créer un bon dispositif gagnant-gagnant

Marc-Arthur Gauthey 

  • Attention c’est chronophage

Le mot de la fin

Marion Gamel 

  • Travaillez votre contenu pour créer l’effet « Waouhh ! »
  • De bons outils

Marie Barbier 

  • Savez vous entourer
  • Osez
  • Amusez-vous

Marc-Arthur Gauthey 

  • Réfléchissez bien à « Pourquoi vous communiquez »
  • Voyez haut et ayez de l’ambition

Prescillia Leroy 

  • Soyez créatif !

Voici les divers conseils et astuces que nos quatre speakers spécialisés dans l’événementiel et les relations publiques nous ont faits part.

Avez-vous d’autres conseils, outils, expériences à nous faire partager ? Cette conférence vous a-t-elle permis de trouver des clés et des idées originales pour communiquer sur votre startup et tout ça avec un petit budget ?

Votre plan de communication séduit-il ?

Avant que vous lisiez cet article, je tiens à vous souhaiter une bonne rentrée !

Pour ceux qui sont rentrés de vacances un peu plus tôt et ceux qui ne sont pas partis en vacances, vous avez dû remarquer une reprise progressive de la dynamique économique.

La rentrée est aussi synonyme de lancement de nouveau produit, nouvelles relations. Il est donc nécessaire d’élaborer un plan de communication.

Comment procédez vous pour construire le votre ? Avez-vous des questions à ce sujet, souhaitez-vous avoir quelques conseils et astuces ?

Voici une journée séminaire sur la communication pour les startups que je vous recommande : AbracadaCom par l’agence Pourquoi Pas Moi ! Qui aura lieu le 4 Septembre à Montparnasse au siège du Groupe La Poste.

Le jeu de la séduction

Lorsqu’une personne vous plaît, comment procédez-vous pour la séduire ? Vous essayez de l’observer, de rechercher ce qui l’attire, ce qui la séduit ? Ou vous êtes plutôt du genre à partir sans vraiment réfléchir avec pour devise : « ça passe ou ça casse » ?

Communiquer auprès de votre communauté, demande le même principe. Il est nécessaire d’élaborer un plan afin que notre communication soit efficace et pertinente.

Vous avez déjà entendu parlé ou testé les sites de rencontres : Meetic, attractiveworld, etc. Voici Meetserious, un site de rencontres autour d’un repas co-fondé par Amine.

Il vous explique le sujet de son intervention du 4 Septembre.

[youtube id= »ViXZEj4ICI4″ width= »600″ height= »350″]

N’oubliez-pas …

… de répondre au défi

3 places sont à gagner en participant à ce concours. Répondez, partagez et venez gratuitement à cette université d’été pour les startups sur la communication qui aura lieu le 4 Septembre à Montparnasse.

… d’utiliser votre code promo

Un code promotionnel exclusivement pour nos lecteurs, permettant d’obtenir 60% de réduction sur votre place pour AbracadaCom. En utilisant ce code ABRAENTREPRENDRE, vous pouvez avoir votre place pour 70 euros au lieu de 170 euros. Alors n’hésitez plus à venir pour donner un coup de baguette magique à votre communication.

Capture d’écran 2013-08-29 à 17.26.30

Venez avec l’équipe de Pourquoi-entreprendre.fr passer une journée très formatrice à AbracadaCom !

Boostez votre business grâce au référencement sur Internet

Ça y est, vous venez de créer votre site Internet, votre blog ou votre page Facebook. Il est très design, clair, pratique et facile d’utilisation. Le contenu est riche et très pertinent. Vous êtes persuadé que votre site va intéresser un bon nombre de personnes.  Suite à cette mise en ligne, vous vous attaquez à la communication. Papiers, publicités sur d’autres sites et blogs, les médias, tous les supports y passent même les réseaux sociaux. Gardez cette motivation et cette ambition.

Mais avez-vous pensez à un point très important : le référencement de votre site. Une bonne communication n’aura pas un impact suffisamment puissant si vous n’êtes pas bien référencé sur les moteurs de recherche comme Google.

Mais qu’est ce que le référencement ? Comment cela fonctionne ? Comment être bien référencé ? Quelles sont les astuces et les techniques à mettre en pratique pour être au top du référencement ?

Vous vous posez autant de questions liées à ce sujet qu’est le référencement ? Une collaboration entre deux organismes se réalise. L’agence conversationnelle We Are Social et Bouygues Telecom Pro se réunissent et organisent un RDV Digital Pro le Mercredi 12 Juin à Issy-Les-Moulineaux, afin d’aborder ce sujet qu’est le référencement de votre site avec toutes les questions que cela engendre. Une conférence tenue par le webmarketer Rémy Bigot, passsionné d’entrepreneuriat.

Vous voulez tout savoir sur le référencement, une place est à gagner pour assister à cette conférence.

Quel est l’objectif de cette conférence ?

Un titre qui en dit long : « Boostez la visibilité de votre site web« . Une conférence qui s’annonce pleines d’informations, d’astuces et de conseils afin d’avoir un référencement plus qu’au top.

Les thèmes abordés lors de cette journée sont :

Le référencement, c’est quoi ?

Les règles de base (comment fonctionnent les moteurs de recherche ?)

– Les moments clés pour penser référencement (création du site ?)

Les pièges à éviter

Quelles interactions entre le référencement et les réseaux sociaux ?

– Cas pratiques : 2 créateurs d’entreprises reviennent sur le référencement de leurs sites web

Cette conférence sera présentée par le webmaketer passionné d’entrepreneuriat, Rémy Bigot, expert en SEO/SEM/SMO/affiliate/email marketing.

Et si vous aussi vous participez ?

Envie de vous cultiver et d’en apprendre plus sur le référencement de votre site ? Nous vous proposons de gagner votre place. Comment ?

Postez une infographie, une image ou une vidéo en rapport avec le référencement, en cliquant ici. À vous de récolter le plus de votes possible jusqu’au lundi 10 Juin 2013, 12h. 

La conférence se déroulera le mercredi 12 juin, à Issy-Les-Moulineaux (92) à partir de 9H. Si vous ne pouvez-vous déplacer, vous avez la possibilité de suivre cet événement en direct grâce à la mise en place d’une web-conférence.

Le nom du gagnant sera dévoilé le 10 Juin au soir et les informations concernant cette conférence lui seront transmises. À vous de jouer !

Qui sont les organisateurs de ce rendez-vous Digital Pro ?

– Agence conversationnelle We Are Social

Une agence conversationnelle créée il y a 5 ans (juin 2008) à Paris. Elle est aujourd’hui présente à New-York, Londres, Milan, Munich, Singapour, Sydney, Sao Paulo. Elle combine une expertise dans trois domaines qui sont les réseaux sociaux, le marketing traditionnel et digital ainsi que les relations publiques. Elle met en place des stratégies de communications collectives et interactives, dotées de créativité et d’efficacité. 

– Bouygues Telecom Pro

Bouygues Telecom est un opérateur téléphonique fondé en 1994. La branche « entreprises et professionnels » sera lancée à partir de 1997. Il apporte de nombreuses solutions aux besoins des professionnels et des entreprises dans la téléphonie ainsi que l’accés à Internet. Afin de communiquer sur ces nouvelles offres et technologies, l’opérateur conçoit une stratégie de communication béton qui engendre une audience spectaculaire (7 millions de vidéos vues en 1 mois).

Ces deux organisations ont souhaité réunir leur expertise en communication digitale et en référencement afin d’apporter des réponses et des solutions à ceux qui sont confrontés à ces tâches pas forcément évidentes.

Nous y serons. Qui va nous accompagner ?