Articles

Travailler en nomade : avantages, inconvénients et bonnes pratiques

Dans mon entourage, je connais  cinq personnes qui ont décidé de parcourir le monde. Parmi eux, deux le font de manière professionnelle : ils voyagent mais continuent de travailler. Ces travailleurs nomades sont de plus en plus nombreux et ceci grâce à :

  • la mondialisation (facilités pour traverser les frontières quand on est Français)
  • les moyens de transport (et leur accessibilité en termes de coût)
  • les outils de communication (Internet notamment)
  • le partage des ressources (partage de bureaux par exemple)

Voici une petite typologie de travailleurs nomades que j’ai pu identifier :

  • les nomades digitaux comme Kalagan (ils vivent de revenus générés sur Internet et vivent dans les pays à bas coûts)
  • les travailleurs à distance (salariés d’une entreprise ou travailleur indépendant, ils n’ont pas besoin de présence physique pour exercer leur métier)
  • les voyageurs (les coachs, formateurs, professeurs et consultants voyageant pour exécuter leur mission sont très souvent dans les transports)

Si cette manière de travailler a de nombreux avantages, elle a également certains inconvénients. Il existe de bonnes pratiques à adopter pour que tout se passe pour le mieux si vous êtes vous aussi dans cette dynamique.

Les avantages et inconvénients du nomadisme

Je suis à la fois un travailleur à distance et un voyageur. Travailler de chez soi ou dans des espaces collaboratifs a plusieurs avantages :

  • flexibilité sur ses horaires (possibilités de faire une pause l’après-midi pour travailler le soir par exemple)
  • possibilité de travailler sans être interrompu, ce qui est bon pour la concentration et donc l’efficacité (voici une vidéo TED excellente sur le sujet)

  • possibilité de faire des pauses comme on aimerait mais impossible sur un lieu de travail comme des siestes réparatrices de 20 min, une session de yoga…

Cependant des inconvénients existent pour les travailleurs à distance :

  • manque de contacts humains
  • besoin de rigueur et d’autodiscipline plus important

Il en va de même pour les voyageurs et les nomades digitaux qui possèdent de nombreux avantages :

  • sensation de liberté
  • possibilité de rencontrer de nombreuses personnes
  • nouveautés (difficile de vivre dans une routine lorsque l’on change de lieux constamment)

Mais inversement, ces avantages ont aussi des inconvénients comme :

  • épuisements liés aux déplacements
  • manque de repères en « bougeant » tout le temps

Le nomadisme est un style de vie qui n’est pas forcément idéal pour tout le monde. C’est pour cette raison qu’il est primordial de bien peser le pour et le contre avant de faire ce type de choix.

Les bons réflexes à adopter

Dans les réflexes que je vous proposerai dans cette section, vous pourrez trouver des réflexes comportementaux mais aussi des bonnes pratiques plus « concrètes » comme l’utilisation d’outil ou le choix de lieux de travail.

Les réflexes comportementaux

Un nomade est une personne disciplinée qui peut se prendre en main seule. Pour cela elle a besoin d’être professionnelle et engagée dans sa démarche. Voici quelques réflexes utiles à adopter pour rester rigoureux et organisé :

  • anticiper le temps que prendra une tâche avant de l’intégrer dans son agenda (j’en ai parlé dans ma dernière webconférence)
  • s’imposer un rythme de travail en évitant de commencer ses journées trop tard
  • être monotâche en coupant toutes sources de communication distraction pendant l’exécution d’une tâche (je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous pour comprendre le pourquoi de ce réflexe)

Vous pouvez aussi visionner cette webconférence que j’ai réalisée dans laquelle vous trouverez des conseils pour travailler de chez soi.

[youtube id= »9IAFT8wZZps » width= »700″ height= »450″]

Les bonnes pratiques

Plutôt que de vous parler d’outils et d’applications, je vous parlerai ici plutôt de lieux. En effet, lorsque l’on voyage souvent, on est amené à travailler :

  • dans les transports comme les trains ou avion, mais ce n’est pas le plus agréable et le plus efficace pour sa concentration
  • dans les hôtels, mais c’est assez triste de travailler depuis sa chambre d’hôtel
  • dans un café mais c’est bruyant

Il existe des solutions vous permettant d’avoir un bureau sympa pendant un temps limité grâce auquel vous pourrez travailler dans de bonnes conditions. Il existe pour cela des espaces de coworking (très à la mode en ce moment), mais aussi des entreprises spécialisées présentes dans de nombreux pays proposant des locations de salles et de bureau. Si vous êtes en déplacement en Suisse pour une conférence par exemple, des sociétés comme Regus propose des bureaux équipés ou espaces de coworking dans le centre d’affaires à Genève. Si vous êtes chez eux par exemple, vous pouvez profiter de leur locaux là-bas, mais aussi sur Paris ou Londres selon votre formule. C’est un investissement qui pourrait en valoir la peine au long terme.

Je vous parle de cela car j’ai pas mal de problèmes généralement à trouver des lieux à la fois professionnels et silencieux pour mes rendez-vous pour faire des interviews. Cette solution me semble être très intéressante pour cela (ça fait plus classe que de se retrouver chez un Starbuck par exemple, surtout s’il s’agit d’un prospect ou d’un client).

Etes-vous un travailleur nomade ? Comment faites-vous au quotidien ?

Comment ré-enchanter son environnement de travail ?

Étant entrepreneur, vous êtes peut-être amené à travailler chez vous et totalement seul avec votre ordinateur. Cela peut être démotivant. Pour vous inspirer et vous motiver chaque jour dans votre aventure, vous avez besoin de :

  • sortir de chez vous,
  • vous retrouvez dans un cadre vous permettant d’échanger avec des personnes ayant le même état d’esprit que vous.

Mais vous n’avez pas forcément les moyens d’acheter ou même de louer un local. Pensez aux espaces de co-working. Vous y trouverez de nombreux points positifs :

  • un entourage motivé et déterminé
  • une complémentarité de compétences
  • des partages d’expériences et d’astuces
  • de nouvelles opportunités

Hanane et Anthony, les co-fondateurs de Remix Coworking se sont lancés dans l’entrepreneuriat sur ce secteur d’activité. Merci pour leur témoignage et bonne lecture à vous !

Racontez-nous une anecdote qui vous a amené à entreprendre

Hanane & moi sommes entrepreneurs depuis déjà 8 ans, et l’une de nos activités est le conseil stratégique en communication et marketing auprès de grands comptes (Véolia, Caisse d’Epargne, Fauchon …etc…) et de start-ups.

Amenés en permanence à travailler avec des freelances (planneurs stratégiques, graphistes, développeurs, attachés de presse…etc…), nous avons commencé à héberger ces derniers pour certaines missions. Et là, nous nous sommes aperçus qu’il se passait quelque chose : il y avait une énergie perceptible, une efficacité plus grande et une ambiance tout simplement meilleure… Six mois après ce constat est né notre premier lieu : L’Appart Coworking dans ces mêmes locaux; au 57, rue de Turbigo, dans le 3ème à Paris.

Une aventure n’est pas sans péripéties et rebondissements. Quels ont été les difficultés ou problèmes auxquels vous avez fait face ?

L’entrepreneuriat est en effet un combat permanent contre les lois de la nature !

Nous avons eu beaucoup de soucis avec notre tout nouvel espace : Le Showroom. Plusieurs fuites (3 pour être précis), un internet qui nous lâche… Il a fallu beaucoup de sang-froid pour garder le sourire et faire en sorte de régler tout cela sans que cela n’impacte sur le confort de nos coworkers. Heureusement, tout est résolu et l’espace est un petit bijou !

Mais en réalité, le vrai challenge est de bâtir une communauté  au quotidien et de répondre aux besoins de tous en les anticipant parfois.

Quelles décisions avez-vous prises ? Comment avez-vous résolu ces problèmes ?

Des décisions sont prises en permanence chez Remix. Au niveau de l’animation de la communauté déjà : quels experts faire intervenir et dans quel but (Dominique Dufour est venu parler de Community Management, des sommités de Google UK sont venues faire une conférence dans le cadre du Paris Android User Group…etc…), quelles nouvelles animations proposer, quelles personnes de notre réseau inviter à nos apéros mensuels… ?

À un autre niveau, et pour faire face à la forte demande, nous sommes en train de choisir notre troisième lieu, et il y a un nombre de facteurs très important à prendre en compte (localisation, surface, accès, travaux à effectuer …etc…). D’ailleurs, nous pouvons déjà vous dire que nous ouvrirons d’ici quelques mois !

Et maintenant, êtes-vous accompli ? Qu’est-ce qui vous épanouit aujourd’hui dans votre aventure entrepreneuriale ?

Remix Coworking est pour nous une grande source d’accomplissement. Voir tous ces créateurs d’entreprises et tous ces communicants qui sont là chaque jour avec le sourire, qui s’entraident, qui fraternisent est pour nous une récompense en soi.

Il y a un plaisir dans ce projet que nous comptons bien cultiver !

Quels sont les 3 éléments indispensables aujourd’hui pour vous pour entreprendre ? 

Pour nous, ces 3 points sont :

  • L’opiniâtreté et le gout du combat
  • La souplesse et la capacité à se remettre en question
  • Les valeurs et un projet en accord avec ces dernières

Si le courage et la souplesse paraissent assez évidents, les valeurs sont pour nous un élément capital à deux niveaux. D’abord parce qu’il y a un véritable aspect éthique dans la définition du projet (ici, apporter du mieux-être à une communauté de créateurs et de créatifs) et aussi parce qu’au quotidien, on est amené à faire des choix et le fait de se tenir à des valeurs (différentes pour chacun certes) permet de donner un axe à son action, de se sentir en harmonie à titre personnel, et, enfin, d’être lisible pour son environnement, ce qui nous parait très important pour le business (et pour le reste 😉 ).

Si vous n’aviez qu’un seul conseil à retenir de votre aventure entrepreneuriale, lequel serait-il ?

Quand ta petite voix intérieure te dit de foncer, alors écoute-là !

Les conseils des proches, les business plans, le réseau sont des choses essentielles c’est certain, mais tout doit partir de l’étincelle initiale qui est en toi.

Voici une vidéo qui va vous permettre de déterminer vos besoins et des astuces vous permettant d’améliorer le bien-être dans votre environnement de travail :

[youtube id= »11yqCJdLKGU » width= »700″ height= »450″]

Entreprendre en franchise dans les services à la personne

Le Salon des Services à la Personne lance sa 7ème édition du 5 au 7 Décembre 2013 au Palais des Congrès – Porte de Versailles Paris. Cette année, le salon se tourne vers les entrepreneurs en franchise dans ce secteur qu’est les services à la personne. Vous entreprenez ou voulez entreprendre dans ce milieu assez encadré par de nombreuses réglementations et constamment en évolution, vous y trouverez toutes vos réponses et bien plus encore.

Le plus grand rassemblement de franchises

Dans un unique et même endroit, vous pourrez rencontrer et échanger avec de très nombreuses structures afin de :

  •  Vous orienter dans votre parcours
  • Approfondir votre projet de création
  • Trouver la franchise adaptée à vos attentes
  • Déceler les opportunités dans ce secteur

Vous pourrez rencontrer plus de 200 exposants, dont les :

  • fédérations et groupements professionnels
  • syndicats patronaux et de salariés
  • organismes de formation et de professionnalisation
  • le CNCESU (Centre national du Chèque Emploi Service Universel)
  • la Mission des services à la personne de la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services)
  • les présentations d’innovations technologiques et de services…

Ces exposants pourront vous indiquer les nouvelles tendances et règlementations ainsi que les opportunités dans ce milieu.

Plus d’une vingtaine de franchiseurs seront également présents afin que vous puissiez dénicher la franchise qui vous est adapté en échangeant avec eux directement.

Vous pourrez rencontrer notamment :

A2MICILE / ADHAP SERVICES / AGE D’OR SERVICES / APEF SERVICES – FRANCHIDOM’ /  ATOUT MENAGE / CENTRE SERVICES /  DOMICILE CLEAN / DOMIDOM / FAMILY SPHERE / FREEDOM SERVICES / GROUPE AXEO /  HEXA SERVICE /  MAISON ET SERVICES / NOUNOU PASSION / O2 / RÉSEAU VITAME / SHIVA / TOUT A DOM SERVICES / VIVA SERVICES

Ainsi que la Fédération Française de la Franchise.

Apprenez encore plus sur la franchise

De nombreuses conférences sont au programme durant ce salon. Ces séminaires auront pour but de vous orienter et de vous indiquer les différents points essentiels dans votre parcours en franchise. 

Parmi les thèmes abordés, vous pourrez trouver :

  • « Les 10 règles d’or pour bien choisir sa franchise« 
  • « Les principales étapes de la création en franchise« 
  • « Avez-vous le profil pour créer en franchise ?« 

Comment venir à ce salon ?

L’invitation est gratuite sur le site Le Salon des Services à la PersonneL’entrée est à 8 euros sur place.

Le Salon se tiendra le 5, 6 et 7 décembre de 10H à 18H au Palais des Congrès à Porte de Versailles, Pavillon 7.1, Paris.

Vous y trouverez également deux autres événement :

  • Solulo, le Salon des Résidences Séniors, Maison de Retraite et EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) 
  • Silver Economy Expo, le Salon des technologies et services pour les seniors

En bonus, voici l’interview d’Alain Bosetti, l’initiateur de ces différents salons (il explique leur genese).

[youtube id= »Gu7uwYWCO-4″ width= »700″ height= »450″]

Dis-moi ce que tu bois et je te dirai quel entrepreneur tu es

« Que ta nourriture soit ta médecine, et ta médecine, ta nourriture. » Hippocrate

Autrement dit pour certains, « on est ce que l’on mange ». Suite à ce proverbe, je me suis dit que je pouvait m’amuser à assimiler un type d’entrepreneur à une boisson. « Quelle boisson pour quel entrepreneur ?« , voici la question qui guidera cette expérience à travers cet article.

Alors êtes-vous plutôt un entrepreneur bière ou un entrepreneur vin ?

Enfin, je voulais plutôt écrire « Etes-vous plutôt un entrepreneur thé ou un entrepreneur café? » (si vous me connaissez, vous savez surement que je suis très intéressé par le bien-être, il est donc plus facile pour moi de parler de boissons chaudes plutôt que d’alcool).

Je ne me reposerai pas sur des études scientifiques pour effectuer cette catégorisation d’entrepreneurs, mais plutôt sur mon vécu (personnel, rencontres et entrepreneur(e)s que j’ai pu coacher jusqu’à aujourd’hui).

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, voici quelques notions de culture générale sur le thé et le café.

Le thé et le café : deux frères ennemis

Le thé serait la boisson la plus bue dans le monde (après l’eau) avec plus d’1 milliard de tasses consommées par jour (selon l’observatoire des aliments) ! Il n’est bu « que » 146 millions de tasses de café dans le monde chaque jour (chiffres de planetoscope). Le thé distance de loin son frère le café en termes de popularité dans le monde.

Le thé et le café sont souvent comparés car :

  • ils sont bus aux mêmes moments dans la journée, et sont donc en concurrence constante (petits déjeuners, après déjeuner, …)
  • ils ont tous deux des vertus énergisantes (caféine)
  • ils sont tous deux bénéfiques pour la santé (avec modération)

Mais ils ont également de nombreuses différences :

  • leur goût et leur expérience en bouche sont très différents
  • le taux de caféine dans le thé est beaucoup plus bas que dans le café (en moyenne 2 fois moins important, mais diffère selon le thé et le café, cf. l’infographie ci-après)
  • les bénéfices santés et les risques sont différents

Pour en savoir plus sur les bénéfices et les risques sur le santé de ces deux boissons, je vous encourage à lire l’article sur le site de l’Université de Sherbrooke.

Et pour aller plus loin, et comme 1 image vaut 1000 mots, voici une belle infographie pour compléter ces données (en anglais) :

café vs thé

Etant donné la teneur en caféine bien plus importante du café, et les vertueux anti-stressantes du thé, vous pouvez commencer à imaginer quelle boisson pour quel entrepreneur n’est ce pas ?

Quelle boisson choisissez-vous ?

J’étais en train de penser que le café avait une arme supplémentaire contre le thé au travail : la machine à expresso est plus « classe » que prendre un sachet de thé dans un gobelet en plastique. Par conséquent, inconsciemment, les personnes hésitantes entre les deux boissons opteront plus facilement pour le café, car c’est plus « cool ».

Mais j’ai pu découvrir une solution mettant les deux boissons sur un pied d’égalité sur ce point : c’est ce qu’offre Tassimo aujourd’hui avec sa machine qui fait à la fois expresso, thé et chocolat au choix (pas en même temps bien entendu). De quoi satisfaire tout le monde.

Les entrepreneurs café : les « bourrins » de l’entrepreneuriat

Avez-vous remarqué qu’en buvant un café vous avez :

  • le coeur qui s’emballe
  • les veines qui se dilatent
  • le cerveau en ébullition
  • une envie exacerbée d’agir

Bref, après un café, dur de rester calme et à sa place (en tout cas pour moi). C’est pour cette raison que je pense que les entrepreneurs café sont généralement les « bourrins » de l’entrepreneuriat.

Leurs forces : 

  • ils foncent
  • ils agissent et font avancer les choses
  • ils dynamisent l’équipe

Leurs faiblesses :

  • ils peuvent agir sans réfléchir et font donc plus d’erreurs évitables
  • ils s’épuisent rapidement car ils sont en mode « sprint »

Les entrepreneurs café sont indispensables dans une aventure entrepreneuriale pour agir.

Les entrepreneurs thé : les « sages » de l’entrepreneuriat

Boire un thé n’offre pas du tout les même sensations qu’un café :

  • sentiment de sérénité
  • esprit vif mais calme
  • ça fait du bien à l’intérieur et ça se voit à l’extérieur

Le thé est plus propice à la réflexion, à la prise de décision car il aide à rester calme et serein. C’est en tout cas ce que je vis en buvant un thé, et ce que j’ai pu remarquer à travers les autres en comparaison avec un café. D’où le choix d’entrepreneurs thé comme les « sages » de l’entrepreneuriat.

Leurs forces : 

  • ils restent calmes et créent de la confiance
  • ils effectuent de meilleures décisions car gardent leurs têtes froides
  • ils ont une meilleure capacité d’analyse (meilleure prise de recul)
  • ils canalisent les « bourrins » dans leur énergie

Leurs faiblesses : 

  • difficulté à passer à l’action

C’est en ce sens que les entrepreneurs « bourrins » (café) et les entrepreneurs « sages » (thé) forment de belles équipes et créent de vraies synergies.

Pour ma part, je sais que j’ai une tendance à être plus café que thé dans ma manière d’entreprendre, mais j’essai d’être équilibré en étant « sage » lorsque la situation peut l’exiger.

Et vous, êtes-vous plutôt thé ou café ?

Comment faire vous-même vos photos de portrait pro ?

Tout entrepreneur passe par le monde connecté dans le but de créer sa visibilité. Les fiches ou profils les plus consultés et les plus impactants sur les réseaux sociaux sont dotés d’une photo.

Arrière-plan trop chargé, posture non adéquate, il n’est pas toujours évident de prendre une bonne photo de portrait et qui soit professionnelle.

Dans cette vidéo, Milena Perdriel, photographe de portrait contemporain et fondatrice de P comme…, vous donne de multiples conseils et astuces afin que vous ne ratiez plus vos photos de portrait.

Merci à Milena pour ses réponses.

[youtube id= »0W81nwOc1WU » width= »700″ height= »450″]

Qu’est ce qu’une bonne photo de portrait ?

Une bonne photo de portrait est une photo « posée ». Même si  elle est prise dans l’improvisation, il y a une intention. Prenez-vous donc au sérieux.

Un bon portrait professionnel, que nous allons utiliser sur les réseaux sociaux ou pour se présenter (dans nos CV), doit dégager de la bienveillance donc de l’ouverture d’esprit. Lorsqu’une personne va consulter votre profil c’est qu’elle aura trouvé, en amont, un intérêt particulier et certain dans votre photo.

Quelques règles sont à respecter afin que votre photo soit professionnelle et donne envie de consulter votre profil.

Comment prendre un bon portrait ?

Préparez-vous

Votre environnement

Évitez les espaces trop chargés. Favorisez un mur blanc avec cadres photos ou tableaux. Ne les faites surtout pas dans votre cuisine ou dans le salon.

N’oubliez pas que l’objectif de votre photo est « vous » et votre « visage ».

Vous 

Habillez-vous en adéquation avec le milieu dans lequel vous évoluez.

– Coiffez-vous. (Passer une main dans ses cheveux n’est pas se coiffer).

– N’oubliez pas le maquillage. Messieurs même une petite poudre pour éviter les brillance est nécessaire. Mesdames, ne chargez pas le maquillage. Faites ressortir vos yeux, uniformisez votre teint et rendez vos lèvres légèrement plus rosée qu’au naturel.

Positionnez-vous

Pour que la photo soit professionnelle soyez deux (le photographe et le modèle). Oubliez les retardateurs et les photos prises à bout de bras.

Vos mains

Prenez appui sur une chaise pour occuper vos mains et pour que vous apparaissiez moins gêné.

Votre regard

Fixez l’objectif en vous projetant comme si vous étiez en entretien ou en rendez-vous d’affaires.

Votre posture

Dans une conversation, les mots que vous allez échanger ont seulement 7% de pouvoir de conviction, alors que le langage non verbal (le visuel et le ton) représente 93% de la communication.

Tenez vous donc droit et légèrement en avant pour donner l’effet de bienveillance.

Petite astuce pour vous mesdames : avancez délicatement votre visage pour souligner ses traits.

– Pour donner une image un peu plus dynamique, tournez-vous de 3/4, toujours en vous penchant légèrement vers votre interlocuteur. Vous montrerez que vous êtes ouvert à la discussion et aux échanges (les filles, n’oubliez pas d’avancer votre visage).

– Pour vous messieurs, il est préférable que vous restiez de face. Vous paraîtrez plus large au niveau des épaules. Laissez vos bras le long de votre corps.

MAIS, que vous soyez filles comme garçons, ne reculez pas sur la photo :

– Vous aurez un double menton.

Vous ne donnerez pas l’envie de venir vers vous. Vous aurez plutôt un effet de recul et donnerez l’impression d’être fermé à toute discussion.

Si vous êtes étudiants et entreprenants, vous pouvez mettre en pratique tout de suite ces conseils en participant à notre événement exclusivement dédié pour vous. Vous pourrez partager avec nous vos belles photos de portraits professionnelles.