Cultiver une sagesse personnelle dans les moments de simplicité

Cette vidéo de discours a été faite dans le cadre de la formation Parler en Public chez CapitaineSPOC sur le thème de la sagesse et de la randonnée.

[youtube id= »H0Mu_dLV-WE » width= »700″ height= »450″]

Aimez-vous la randonnée ?

Pour moi c’est une passion. Ca vous permet de vous ressourcer dans la nature en faisant du sport avec vos proches. Et en plus de cela, la randonnée est une pratique inspirante pour une sagesse personnelle.

Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous ce que m’a appris cette pratique et comment vous pouvez cultiver votre sagesse personnelle dans des moments de simplicité comme la randonnée.

Dans un premier temps, je vous raconterai mon expérience personnelle à l’Ile de la Réunion.

Ensuite quels sont les enseignements que j’en retire et qui alimentent une forme de sagesse personnelle.

Pour terminer enfin avec 4 principes que vous pouvez appliquer vous aussi pour cultiver la vôtre.

Mon expérience de la randonnée à la Réunion

La Réunion est le paradis des randonneurs avec une diversité incroyable de paysages, des montagnes verdoyantes, un air pur… J’ai la chance d’y être originaire et d’y avoir grandi les 20 premières années de ma vie.

Parmi toutes les randonnées que j’ai effectuées, c’est celle du Piton des Neiges qui culmine à plus de 3070 mètres d’altitude qui m’a le plus marqué. J’y suis allé une bonne demi-douzaine de fois et chaque expérience était différente.

Les premières fois, j’y allais dans le but de me dépasser et d’atteindre le sommet. Sur les 12 heures de marche, le plaisir n’était là que pour quelques minutes au sommet de la montagne. Je ne voyais que le résultat, l’objectif et pas le chemin.

Les dernières fois en revanche, j’essayais d’être moins attaché à l’atteinte du résultat pour plus profiter du paysage et de la beauté de l’expérience. L’air pur, les points de vue à couper le souffle, la beauté des arbres et des oiseaux… J’ai pu observer que les petites plantes poussaient sur les arbres plus élevés pour réussir à atteindre les rayons du soleil ou la grandeur de l’horizon au faire et à mesure qu’on augmente en altitude.

J’appréciais ainsi la totalité du chemin, les 12 heures de marche, et pas uniquement les quelques minutes en haut de la montagne.

Des enseignements à la sagesse de la randonnée

Ces expériences m’ont permis de prendre conscience que l’intention que l’on fixe en amont de l’action conditionne l’expérience vécue. Car l’intention est à l’origine de l’attitude, des décisions et des actions. C’est parce que j’avais l’unique intention d’atteindre le sommet que je n’ai pas apprécié le chemin parcouru. C’est parce que j’avais l’intention d’apprécier la beauté de la randonnée que j’ai pu contempler et apprendre de nouvelles choses.

Avoir cette intention, détachée du résultat, permet de retirer des enseignements d’une expérience, et donc de cultiver sa sagesse personnelle.

La sagesse est, selon le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, la connaissance juste des choses basées sur l’expérience. Votre sagesse personnelle c’est la somme des enseignements appris de vos expériences.

Ces enseignements peuvent ensuite être extrapolés à d’autres activités que celle de la randonnée pour vous inspirer dans votre quotidien.

Par exemple, me rendre compte que les petites plantes poussent sur les plus grandes pour atteindre le soleil m’inspire à travailler avec les plus grands quand je commence petit dans mes projets.

J’ai également pris conscience que prendre de la hauteur permet d’étendre son horizon des possibles et de voir de nouveaux sommets et de nouvelles possibilités.

Les enseignements de la randonnée alimentent ainsi ma sagesse personnelle.

Voyons maintenant comment vous pouvez cultiver la votre à travers vos propres expériences.

4 principes à appliquer pour cultiver une sagesse personnelle

Voici les 4 principes clés que je vous propose d’adopter pour cultiver votre sagesse personnelle :

  1. Voir son quotidien comme un trek dont vous appréciez le chemin, plutôt que d’être focalisé sur l’atteinte du sommet, de l’objectif. Comme le disait Lao Tseu, il n’y a pas de chemin vers le bonheur, le bonheur est le chemin.
  2. Voir chaque situation comme des opportunités d’apprentissage qu’elles soient agréables comme des réussites, ou désagréables comme des erreurs, échecs ou difficultés. C’est un principe de Psychologie Positive et de PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui permet de transformer une situation désagréable en un enseignement agréable.
  3. Tenir un cahier de sagesse dans lequel vous notez vos enseignements quotidiens. Cette pratique développera votre intelligence intrapersonnelle, votre connaissance de vous-même, une composante essentielle des intelligences multiples, concept développé par le chercheur Howard Gardner.
  4. Transformer des enseignements en défis chaque semaine pour appliquer concrètement la connaissance et mieux l’assimiler. C’est une technique que j’ai apprise dans ma formation de coach et que j’utilise très régulièrement avec mes clients qui obtiennent ainsi de vrais résultats dans leur vie.

En ayant cette intention de vivre chaque expérience sans être obsédé par le résultat, en étant à l’écoute des enseignements qu’apporte chaque situation, en tenant un cahier de sagesse et en transformant vos enseignements en actions concrètes, vous cultiverez votre sagesse personnelle.

Allez-vous appliquer ces 4 principes ? Si vous vous engagez à les essayer, laissez un commentaire sous cette vidéo.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *