La ressource la plus importante de l’entrepreneur : lui-même

Suite à un sondage que j’ai effectué sur la page facebook de Pourquoi-Entreprendre.fr, voici les ressources nécessaires pour entreprendre :

–       le temps

–       l’argent

–       l’idée

–       sa créativité

–       sa matière grise

–       son courage

–       ses collaborateurs

–       sa force mentale

Dans toutes ces réponses, nous pouvons identifier deux grandes familles de ressources pour entreprendre : les ressources externes et les ressources internes.

Les ressources externes

Ce sont les ressources qu’il est possible d’activer de manière indirecte uniquement : elles sont extérieures à l’entrepreneur. Voici une liste non-exhaustive de ces ressources.

Le temps

Il est limité et donc très précieux : plus on en a mieux c’est. Cependant, il n’est pas possible, a priori, de « créer » directement cette ressource (obtenir 2 heures supplémentaires sur notre journée de 24 heures par exemple). En revanche, il est possible de le gérer à travers ses choix, son efficacité et son efficience. Or ces trois leviers sont des ressources internes, des soft skills (les compétences que vous n’apprenez pas à l’école mais que vous utilisez tous les jours) que vous découvrirez plus tard dans cet article.

Les outils

Toute forme d’entrepreneuriat nécessite l’utilisation d’outils. Que vous soyez artisan, chercheur ou coach, vous avez besoin d’outils de communication (téléphone, internet, …), de gestion (ordinateur, …) et de production. Ce sont ces outils qui permettent à votre matière grise (votre savoir, savoir-faire et vos soft skills) de se matérialiser.

Pour acquérir ces ressources, vous devez alors les acheter, les louer ou les produire. Mais quelque soit l’outil dont vous avez besoin, il vous faudra une autre ressource pour pouvoir les obtenir : de l’argent.

L’argent

Comme on le dit souvent, c’est le nerf de la guerre. Dans une société capitaliste comme la notre aujourd’hui, c’est cette ressource qui permet de faire des échanges et donc de pouvoir acheter et vendre.

Ce sujet est bien trop vaste pour en traiter toutes les facettes. Que ce soit pour obtenir des financements, pour lever des fonds, pour fixer un prix,  pour ouvrir un compte bancaire, pour gérer sa trésorerie, … tous ces sujets mériteraient des articles, voir des livres entiers.

Quoiqu’il en soit, l’argent est une ressource qui ne s’acquiert pas directement par l’entrepreneur : c’est le résultat de plusieurs éléments tels que le travail, les choix, les opportunités, …

Toutes ces ressources externes ne peuvent pas être obtenues par la seule volonté de l’entrepreneur car elles échappent à son contrôle direct. Leur obtention découle en grande partie de ses ressources internes.

Les ressources internes

Les ressources internes de l’entrepreneur sont celles sur lesquelles il peut agir directement comme son état d’esprit et ses soft skills. C’est pour cette raison que je demande aux personnes avec qui je travaille :

« Que préférez-vous, travailler pour obtenir ce que vous voulez avoir ou travailler pour devenir la personne que vous voulez être ? »

On travaille souvent pour « avoir » mais pas assez pour « être »…

Comme je le dis sur RMC « se comporter en responsable aide à s’adapter ». C’est pour cette raison que je préfère coacher les entrepreneurs sur le développement de leurs ressources internes plutôt que sur la gestion de leurs ressources externes car tout part des soft skills de l’entrepreneur.

Pour cela, travailler son « Réflexe Soft Skills » est un bon point de départ pour optimiser ses ressources internes. Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez lire le livre Le Réflexe Soft Skills édité chez Dunod depuis 2014.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *