Que faire si on veut lancer un concept qui existe déjà dans un autre pays ?

Un des lecteurs m’a récemment envoyé un mail dans lequel il me demande la chose suivante :

J’ai eu une idée d’activité pour une start-up qui n’existe encore pas ici au Maroc alors mais qui existe déjà en France. J’aimerais beaucoup déployer cette idée ici au Maroc, mais je ne sais pas comment procéder ? Dois-je contacter les responsables de la start-up française et leur informer que j’ai eu la même idée qu’eux et qu’une recherche m’a fait découvrir qu’ils font la même chose ? ou pas la peine ? Qu’est ce que vous en pensez ?

Je trouve qu’il s’agit d’une question extrêmement intéressante car elle doit revenir assez souvent.

Pour ma part, je ne sais pas quelle est la meilleure solution mais j’ai pensé à 2 scénarios possibles. J’espère que vous me donnerez votre point de vue et que l’on pourra échanger ensemble dans les commentaires.

Scénario 1 : Vous ne les contactez pas et vous vous lancez

Ça y est, vous êtes super motivé et convaincu que votre idée va « cartonner » dans votre pays ! En plus, d’autres personnes le font aussi dans d’autres pays, c’est qu’il s’agit bel et bien d’une bonne idée car vous n’êtes pas le seul à y avoir pensé. D’ailleurs, de nombreux théoriciens du management confirment qu’il peut être dangeureux de se lancer dans une entreprise basée sur une idée dont vous êtes le seul à l’avoir eue car :

  • soit quelqu’un a déjà eu la même idée mais l’entreprise n’a pas fonctionné et n’existe plus aujourd’hui
  • soit une personne a déjà eu l’idée mais n’a pas osé ce lancé car trop risqué ou pas dans le bon timing par rapport au marché
  • soit vous êtes vraiment la seule personne à l’avoir eu et dans ce cas il sera alors difficile de trouver d’autres personnes (vos clients) pour adhérer à votre concept

Donc vous avez tous les arguments pour vous lancer. Mais pas besoin de contacter les autres fondateurs car les idées sont libres (on ne peut pas protéger une idée en terme de propriété intellectuelle).

Mais attention, il se trouve que ces personnes ne sont pas encore présents dans votre pays, mais qu’elles planifient d’y aller. Dans ce cas, vous avez intérêt à aller vite car ces entrepreneurs qui vont exporter auront l’avantage de l’expérience, de l’image et des ressources que vous n’aurez pas à vos débuts (même si vous avez l’avantage du terrain). D’où l’intérêt de communiquer avec eux.

Scénario 2 : Vous les contactez pour que vous discutiez

Vous avez été tenté de vous lancer sans les contacter, ou vous avez été découragé à l’idée de savoir que votre idée existe déjà. Mais avant de passer à l’action ou au contraire à l’abandon, vous décidez de les contacter tout de même.

Peut-être que ces personnes vous diront que ça leur est égal et que vous pouvez vous lancer car ils n’ont pas vocation à venir dans votre pays. Mais attention au jour ou vous seriez tenté de venir les titiller sur leur terrain.

Peut-être qu’ils vous diront que vous êtes un potentiel concurrent car ils ont déjà dans leur stratégie envie de développer leur activité dans votre pays. Mais vous pourriez tourner les choses à votre avantage car pouvez être également la personne qui tombe à pic en leur proposant de développer l’antenne ou une franchise de leur entreprise dans votre pays. Dans ce cas de figure tout le monde est gagnant !

Enfin, ils pourront peut-être vous parrainer pour développer votre propre projet chez vous en faisant un partenariat qui va au-delà des frontières.

 

Je pense qu’il existe d’autres scénarios bien entendu.

Mais vous que pensez-vous ?

Que feriez-vous et quels seraient les scénarios possibles selon vous ?

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée