Portage salarial : un système pour quelles professions ?

Le portage salarial est présent dans le monde professionnel depuis de nombreuses années. Ce système concerne-t-il toutes les professions ?

Toutes les professions peuvent-elles s’exercer en portage salarial ?

 

Le portage salarial est un système qui a été créé dans les années 1980. Au fil des années, la règlementation n’a cessé d’évoluer afin que tous les partis concernés puissent y trouver leur intérêt. Aujourd’hui, le portage salarial concerne plusieurs types de métiers. Cependant, vous devez savoir que certaines professions ne peuvent pas s’exercer en portage salarial pour plusieurs raisons. C’est ce que nous allons tenter de vous expliquer dans ce document.

 

Portage salarial : c’est quoi exactement ?

 

Avant de nous pencher sur les différents métiers du portage salarial, il est important de rappeler en quoi consiste ce « mode contractuel ». Pour commencer, le portage salarial concerne 3 partis bien distincts :

 

  • L’entreprise de portage salarial ;
  • Le consultant porté ;
  • L’entreprise cliente.

 

L’entreprise de portage est donc chargée de recruter des consultants différents et de les rémunérer. Aussi, elle s’occupe de mettre les outils à disposition des travailleurs afin qu’ils puissent fournir des prestations de qualité aux entreprises clientes. Pour trouver un consultant qualifié, l’entreprise devra donc faire appel à une société de portage salarial, comme AD’Missions.

 

Grâce à ce système, le consultant bénéficie d’un statut de salarié et d’un contrat de travail. Ce contrat comprend les modalités de refacturation des honoraires. En effet, le porté fixe ses honoraires aux clients, mais il ne perçoit pas la totalité de cette rémunération. C’est d’un commun accord avec l’entreprise de portage salarial qu’il détermine le pourcentage pour chacune de ses prestations.

 

Enfin, les 3 partis sont liés par un contrat de prestations de services. L’entreprise de portage se charge d’élaborer le contrat de prestation, le consultant effectue sa mission pour le client et ce dernier rémunère l’entreprise de portage salarial à la fin de la prestation. Ce contrat peut comporter des conditions de réussite du service effectué par exemple. Pendant l’élaboration du contrat, les 3 partis peuvent discuter afin que chacun défende ses intérêts avant la signature de toutes les conditions.

 

Quelques métiers concernés par le portage salarial

 

Les clients font souvent appel à des consultants pour effectuer un audit ou une prestation précise au sein de leur structure. Il sera donc chargé de travailler au sein d’une entreprise jusqu’à ce qu’il finisse d’effectuer sa tâche. Habituellement, le portage salarial concerne les professions liées à l’informatique ou au digital.

 

Les ingénieurs en informatique

 

Les professionnels qui travaillent dans le domaine de l’informatique et du numérique représentent près de 35 % des consultants portés. Habituellement, les entreprises ne disposent pas d’un secteur dédié à l’informatique au sein de leur structure. En effet, une telle mise en place engage un investissement financier très important. C’est pourquoi elles peuvent choisir de faire appel à un ingénieur informatique pour une mission occasionnelle. Ainsi, l’entreprise bénéficie de l’expertise du professionnel sans avoir à dédier un département exclusif pour la maintenance informatique de son activité.

 

Le consultant en communication

 

Un consultant en communication peut effectuer une tâche ponctuelle au sein d’une entreprise. En effet, il s’agit d’un moyen qui peut permettre de régler les conflits internes dans une société par exemple. Sa mission consistera à améliorer les différents leviers de communication de l’entreprise à travers les moyens qu’il peut mettre en place. Ce consultant est aussi chargé de mettre en place une stratégie liée à la communication externe de l’entreprise. Ce facteur est très important pour l’image qu’elle souhaite véhiculer. Néanmoins, il s’agit d’une mission occasionnelle et l’entreprise n’a donc pas besoin de salarier quelqu’un pour cela.

 

Le conseiller en finance

 

Un consultant en finance a pour mission de redresser les comptes d’une société. Pour cela, il doit proposer des solutions commerciales qui sont adaptées aux réalités économiques du marché. Il est donc contacté par les entreprises afin de gérer les situations de crise. Néanmoins, son rôle principal consiste à donner des conseils, mais le client prend les décisions finales pour son compte.

 

Le promoteur immobilier

 

Le portage salarial s’adresse également aux métiers liés au secteur de l’immobilier. Les promoteurs immobiliers peuvent travailler pour une entreprise de portage afin de bénéficier de la sécurité du salarié. Ainsi, ils ne dépendent pas forcément de leur résultat et ils peuvent travailler plus sereinement.

 

Afin d’en savoir plus sur les avantages du portage salarial, n’hésitez pas à vous rendre sur cette page.

 

Les métiers interdits en portage salarial

 

Il existe quelques professions qui ne sont pas éligibles au système du portage salarial. Concrètement, il s’agit des métiers qui concernent particulièrement le domaine de la justice, de la médecine ou de la comptabilité. Le statut du portage salarial ne convient donc pas aux métiers d’experts comptables ou de commissaires aux comptes.

 

Parmi les autres métiers qui ne sont pas compatibles avec le portage salarial, nous pouvons par exemple parler de la garde d’enfant ou l’assistance aux personnes en difficulté autonomes (séniors, handicapés, mobilité réduite…).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *