M’Kee’S, un univers de mode à visée caritative

Asso BALA-M'Kee'S

Etre entrepreneur : être humain avant tout ?

Je tiens à vous présenter aujourd’hui une aventure atypique, un entrepreneur pas comme les autres. Toute histoire est unique, j’en conviens. Celle-ci est humaine, diversifiée et prometteuse.

C’est l’histoire familiale de trois frères et sœurs : Morgan, Kelly et Sullivan qui se lancent dans le prêt-à-porter en hommage à un être cher. « Il voulait… nous pouvons ! » : c’est ainsi que se créé l’univers M’Kee’S, aux initiales de ses créateurs. Morgan, l’administrateur principal de la marque, est avant tout salarié dans le secteur de l’énergie. Il décide de s’engager en parallèle dans l’entrepreneuriat en tant qu’autodidacte dans un des mondes les plus redoutables : la mode ! Un défi qu’il s’est lancé l’année dernière avec son frère et sa sœur, à tout juste 30 ans.

Pourriez-vous nous définir les valeurs de la marque M’Kee’S et nous dire à qui elle s’adresse ?

« Nous proposons des collections homme-femme-enfant de polos, chemises, t-shirts et autres accessoires. M’Kee’S c’est avant tout la simplicité, la rencontre, le partage, l’humain, l’amour, le caritatif, avec élégance et sobriété. »

On dit que la vie est faite de rencontres… ce sont ces rencontres qui font de l’aventure M’Kee’S une réelle aventure entrepreneuriale.

Au cours de la création de l’univers, Morgan partage ses débuts avec son collègue de travail dénommé Clifford, un mauricien originaire d’Inde. De leurs échanges quotidiens naît une amitié profonde et une collaboration de taille : l’engagement caritatif de M’Kee’S auprès de l’association BALA. Cette association, créée en 2006 par Clifford et sa femme, contribue principalement à l’éducation d’enfants défavorisés, la construction d’écoles ou d’orphelinats ainsi que la lutte contre la pauvreté.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous engager pour cette cause principalement ?

« J’ai été touché par le projet, en tant que père comprenant l’importance de rendre les enfants heureux, mais aussi en tant qu’homme puisque cela permet de sensibiliser les gens et futurs ambassadeurs M’Kee’S. Ils se sentent davantage impliqués car ils contribuent et s’engagent indirectement pour cette cause. C’est ainsi que j’ai tout naturellement voulu partager l’aventure avec Clifford. »

Le caritatif est à la mode chez les plus grandes stars et les plus grandes entreprises. D’ailleurs, la société Maped soutient elle aussi l’association BALA avec des lots de fournitures scolaires. Cependant, faut-il attendre une renommée, une marque, une envolée boursière pour s’engager ? M’Kee’S reverse, depuis sa création, une partie de ses bénéfices à l’association. A son échelle, les ambassadeurs de la marque naissante peuvent ainsi apporter beaucoup d’espoir aux jeunes enfants de Jaganath-Pur de l’état d’Orissa, le deuxième état le plus pauvre d’Inde.

M’Kee’S poursuit sa création lorsqu’une autre entreprise lyonnaise familiale Genas Bowling vient à sa rencontre, à la recherche d’un partenaire vestimentaire. Partageant des valeurs communes, les deux univers décident de collaborer pour le défilé de la première collection de la marque. Désormais, M’Kee’S organise une vente privée mensuelle chez ce partenaire.

Les rencontres, la transmission, le partage, devenez ambassadeurs des valeurs M’Kee’S ! M’Kee’S offre en effet la possibilité de faire vivre la marque en partant à la rencontre du monde avec ses concepts innovants : M’Kee’S Globetrotteur et Mobil M’Kee’S. Le principe est simple : où que vous soyez à travers le monde, prenez-vous en photo en habit M’Kee’S (M’Kee’S Globetrotteur) ou avec le logo avec en fond d’écran de votre mobile (Mobil M’Kee’S), puis partagez le cliché sur la page Facebook de la marque. Les plus belles photos sont récompensées grâce aux votes des internautes sur le réseau !

Internet et les réseaux sociaux sont l’atout marketing de M’Kee’S, comment vous est venue l’idée de proposer à vos clients-ambassadeurs de participer à la visibilité de la marque à l’international ?

« Les idées viennent parfois quand on ne s’y attend pas, mais n’ayant pas eu la chance de voyager autant que d’autres, j’ai pensé que je pouvais ainsi réaliser un de mes plus grands rêves ! Je donne les clés M’Kee’S (keys) de la mode à ceux qui veulent participer à la transmission de nos valeurs, et sensibiliser indirectement, au plus grand nombre, aux actions menées en Inde. Un petit pas ici pour un grand pas là bas, il faut simplement savoir s’ouvrir aux autres. »

Vous avez une certaine particularité en tant qu’entrepreneur puisque vous êtes également salarié au sein d’un grand groupe et vous avez également une autre activité le week-end, cela n’a-t-il pas été un frein à la création de M’Kee’S ?

« Non au contraire, c’est grâce à mes expériences professionnelles que j’ai pu co-créer, en termes d’investissement financier, la marque M’Kee’S. Je compte bien rester salarié. J’aime mon travail et je suis conscient que le monde de la mode est très concurrentiel. Je suis créateur d’un univers, je veux transmettre des valeurs et réinvestir les bénéfices dans la marque ou les reverser à des causes méritantes. »

Pouvez-vous nous en dire plus sur les projets futurs de M’Kee’S ?

« Un défilé très attendu chez notre partenaire Genas Bowling prévu fin octobre à découvrir, une nouvelle collection colorée peut-être…mais je ne vais pas en dire plus ! Nous avons pleins de projets en perspective, des partenariats à venir, je vous réserve de belles surprises !  »

Un conseil pour ceux qui aimeraient se lancer ?

« Avant tout, il faut bien se renseigner auprès des organismes concernés (la CCI par exemple), auprès de ceux qui sont dans le milieu, puis s’informer sur internet et s’entourer des bonnes personnes. Mais je crois avant tout qu’il faut être mature et prêt dans sa démarche, avoir un certain goût du risque et ne pas avoir peur d’aller frapper aux portes. Ma petite expérience de la vie me pousse à penser que, ce n’est pas parce qu’une porte se ferme devant moi que les fenêtres ne sont pas restées ouvertes. Ensuite, il faut croire, oser, foncer ! Savoir se relever de ses erreurs et se remettre en question pour mieux se surpasser et avancer. Il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves ! »

Le secret pour garder la forme en tant que père / employé  / auto-entrepreneur ?

« Un entourage précieux qui m’accompagne énormément dans cette aventure ! Ma famille, ma femme, les amis…»

Un mot pour définir l’aventure en tant qu’entrepreneur ?

« Magique ! »

 

Prochaine vente privée : ce vendredi 7 septembre à partir de 21 heures au Genas Bowling de Lyon.

http://www.mkees.com/

http://www.association-bala.org/

Où se procurer les produits M’Kee’S : contact@mkees.com

 

AUTEUR

Clémentine

Ma formation : traductrice - interprète. Mon credo : si volo possum ("quand on veut on peut") Mon activité : la curiosité du monde qui m'entoure et l'ouverture à l'autre. Mon état d'esprit : enthousiaste

Tous les articles par : Clémentine
Loading Facebook Comments ...
2 commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée