Quelle est l’école de commerce en France qui a le plus d’avenir selon vous ?

C’est une question que je me pose suite au partenariat que j’ai construit avec Campus Channel, une plateforme web proposant aux étudiants d’évaluer les écoles de commerce et donc inverser les rôles !

Je me pose aussi cette question car, étant intervenant à fBS (France Business School) sur la thématique des soft skills, de l’intrapreneuriat et sur l’esprit d’entreprendre, je m’interroge sur l’avenir des écoles de commerce en France, secteur en pleine mutation en ce moment.

D’ailleurs j’ai pu assister à la présentation de cette école innovante proposée par Fabrice Mauléon et organisée par Laurène Castor. Voici la vidéo à ce propos :

[youtube id= »E1L5vKOItTc » width= »600″ height= »350″]

Ce qui est très intéressant, et c’est la raison pour laquelle ce sujet m’intéresse, c’est que la nouvelle dynamique enclenchée est très centrée sur l’esprit d’entreprendre et les soft skills. De quoi bouleverser le système éducatif qui commençait à vraiment vieillir… Enfin une dynamique constructive orientée vers l’avenir plutôt que tournée sur un passé devenu archaïque.

Dans un contexte aussi changeant, les étudiants (et les entreprises) perdent un peu leurs repères. C’est pourquoi j’organise un petit sondage grâce à un outil que j’affectionne particulièrement, askalll (testez le aussi, c’est gratuit et ludique). Oui j’en profite pour en faire la promotion car j’ai pu rencontrer son fondateur très sympa il n’y a pas très longtemps.

Alors je vous pose la question : quelle est l’école de commerce en France qui a le plus d’avenir selon vous ?

 

7 réponses
  1. Gustavo
    Gustavo dit :

    Vous ne parlez pas de l’IESEG, qui est pourtant l’école de commerce française qui progresse le plus vite en ce moment, avec notamment une entrée fracassante à la 24ème place du classement international du Financial Times et l’obtention de labels presigieux (Equis, AACSB). Cette évolution est selon moi due à une volonté de faire bouger les choses, en mettant l’entrepreneuriat au coeur du cursus (projets associatifs obligatoires en 2ème et 3ème année, projet ce création d’entreprise ou projet de consulting en Master…) et en se focalisant sur l’innovation, en particulier les innovations sociales (social businesses, économie solidaire, …)

  2. Leilapons
    Leilapons dit :

    Bonjour Gustavo, Tant mieux pour l’IESEG si un nouveau vent souffle mais les programmes que vous décrivez sont déjà abordés depuis longtemps par d’autres..
    Quant aux classements, certes ce sont des indicateurs mais je pense qu’ils sont loin d’être représentatifs de la qualité et de la volonté des Ecoles d’innover.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *