Media Propre, la startup des gels mains propres monodoses DoZZ® pour professionnels

DoZZ®

Boostez votre cerveau

Avant, lorsque vous prenez les transports en commun pour aller manger au restaurant et que vous n’avez pas de gel désinfectant, vous étiez frustrés… Mais ça c’était avant ! Depuis, la startup Media Propre a lancé son gel professionnel monodose DoZZ® qui permettra aux enseignes (restaurants, hotels, …) de vous fournir la petite dose suffisante avant chaque repas pour vous nettoyer les mains. Découvrez le témoignage de Thomas Trudy co-fondateur de cette société.

Bonjour Thomas. Pouvez-vous nous présenter votre parcours d’entrepreneur ?

Mon parcours a été logique et paradoxalement inattendu. Je suis jeune diplômé d’HEC Paris, que j’ai intégré avec la volonté de commencer ma carrière dans le domaine de la finance.
Ce n’est pas la crise financière qui m’a fait changer de cap, c’est surtout une rencontre avec mon ancien professeur de Marketing International Monsieur Marc Gignoux devenu aujourd’hui mon mentor. L’intensité avec laquelle il exposait ses cours illustrés d’exemples concrets issus d’aventures entrepreneuriales qu’il a lui-même vécues ou qu’il nous présentait a certainement joué dans ce sens. Il est important d’avoir des références, des personnes qui ont un parcours « exemplaire » et de se dire que l’on peut aussi se faire son propre chemin en gardant les fondamentaux qui ont fait leur succès : dans notre cas l’esprit entrepreneurial et la valeur travail.

Qu’est-ce que l’esprit entrepreneurial selon vous ?

Je pense que chaque entrepreneur a sa propre définition de la manière dont il exprime son envie et la transforme en un business viable. Pour avoir discuté avec beaucoup d’étudiants intéressés par l’entrepreneuriat, beaucoup pensent que c’est le business plan qui fait le succès ou non d’une entreprise. Je leur réponds qu’un bout de papier ça ne vaut rien. La meilleure idée du monde est vouée à l’échec si le marché ne souhaite pas le produit ou le service.
Je dirais que l’esprit entrepreneurial c’est avant tout la capacité à mener un combat sur le terrain. Se lever le matin avec pour seule priorité de confronter le plus rapidement possible le produit/service au marché. Il faut garder en tête que le marché a toujours raison. Un entrepreneur doit être capable de transformer un coup de fil en un rendez-vous, une rencontre en une signature. Un entrepreneur c’est un vendeur. Quand on se lance, il n’y a pas besoin de chercher la rentabilité, ça vient plus tard, la priorité c’est les ventes, le chiffre d’affaires.

Qu’est ce que Media Propre ?

Media Propre est une start-up créée il y a un peu plus d’un an. Nous commercialisons des gels mains propres en format monodose appelés DoZZ® à destination des professionnels de la restauration et de l’hôtellerie. Les clients se voient offrir les DoZZ® au début du repas pour pouvoir se laver les mains. Le concept est simple, sans bouger de sa place, le client ouvre le sachet, verse le produit dans sa paume et après 15 secondes de friction, le gel est évaporé et les mains sont propres. Les gels mains propres sont disposés dans des monodoses de 1,25 ml découpées en forme de goutte et 100% personnalisables à l’image des professionnels ou d’annonceurs publicitaires. Media Propre compte aujourd’hui des clients grands comptes (La Croissanterie, Sodexo, Newrest, Quick, Nabab, Ticket Restaurant®…) et près d’une centaine d’établissements indépendants en France.

Pourquoi l’avoir créé ?

Nous avons attendu près d’un an et demi avant de créer la société. L’idée paraissait assez simple et répondait à un besoin réel, mais il fallait d’une part valider cela par une étude de marché et d’autre part fabriquer des prototypes pour tester le marché. Pendant près d’un an, nous avons étudié le marché en s’inspirant d’études existantes et d’enquêtes que nous avons menées nous-mêmes et les résultats ont été très encourageants : seuls 3 à 5% des clients de la restauration se lavent les mains avant les repas. Le besoin des clients pour nos solutions nous a semblé assez logique, il restait à fabriquer des produits respectant toutes les normes européennes des produits cosmétiques. Nous avons trouvé des fournisseurs en France capable de produire nos fameuses DoZZ®.
L’étape suivante est la plus importante : la rencontre avec le marché. C’est chez Léon de Bruxelles que nous avons testé les DoZZ® pour la première fois auprès de plus de 3 000 clients, et les 97% de taux de satisfaction nous ont confirmé que l’on était sur la bonne piste. La décision était prise : on crée la société Media Propre !

Comment allez-vous faire pour vous faire connaitre et obtenir plus de clients ?

Nous avons la chance d’avoir remporté un certain nombre de concours (Concours Génération Accenture/BFM 2011, Concours 20Minutes-Dreamshake 2011, Prix de l’Innovation du Petit Poucet 2012, Concours Total Edhec Entreprendre 2012, Concours National de la Création d’Entreprise 2012 et Media Propre a été nommée dernièrement lauréate du Réseau Entreprendre). La plupart de ces concours donnent de la visibilité aux start-up lauréates en plus des jolis prix qui les accompagnent. La presse gratuite nous a permis d’être contactés par des enseignes dont Edenred, la société qui gère la marque Ticket Restaurant®, nous avons également été suivi pendant toute la première année par les caméras de France 4 dans le programme « Mon premier job » (diffusion septembre 2012).
En parallèle de ce travail de visibilité, le travail de prospection a payé. La plupart des grandes enseignes ont été contactées et nous discutons avec elles sur la mise en place des DoZZ® de gels mains propres dans leurs établissements. Nous avons la chance d’avoir un produit qui est son propre support de communication : plus les DoZZ® seront présentes dans les restaurants (chaînes ou indépendants), plus elles gagneront en visibilité auprès de nos prospects.

Comment avez-vous fait face aux difficultés pendant votre aventure entrepreneuriale ?

Comme dans toutes les aventures entrepreneuriales, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.
Le business plan est un excellent outil car il met un cadre, mais il n’est pas figé, il est important de le faire évoluer au fil des mois. L’entrepreneur est un animal adaptable mais sa capacité première doit être la résilience. On accepte les difficultés mais elles ne doivent pas nous arrêter. Je tiens à préciser, pour avoir vu des exemples autour de moi, qu’il ne faut pas confondre résilience et obstination !
Le facteur temps n’est pas facile à gérer au démarrage, tous les délais sont plus longs que prévu, il faut donc bien gérer la trésorerie et les moyens de financement pour ne pas être trop contraint.

Pourquoi entreprendre ?

La question est surtout pourquoi ne pas entreprendre?
Le marché du travail est très difficile depuis quelques années et ça ne semble pas s’améliorer. Est-ce qu’il faut attendre que d’autres personnes créent des entreprises à notre place et nous recrutent? Toutes les sociétés, tous les groupes, toutes sans exception ont été créées par des entrepreneurs qui ont constaté un jour un besoin, un désir ou une souffrance et qui ont décidé de créer une société pour y répondre. L’entrepreneuriat n’aura plus de raison d’être lorsque tous les désirs, les besoins et les souffrances auront été adressés, croyez-moi : il y a le temps !
Et il faut savoir qu’un bon projet trouve toujours le financement : si l’idée, l’équipe et le business plan sont bons, la société trouvera les financements dont elle a besoin, via les banques, les Business Angels (investisseurs privés) ou les fonds d’investissements.

Un dernier conseil avant de nous quitter ?

Si vous avez une idée de création, parlez-en autour de vous. N’ayez pas peur de vous faire « piquer l’idée », une entreprise n’est pas une idée mais une vision et des moyens (humains, stratégiques, contacts…) pour mettre celle-ci en pratique. Vous aurez plus de chance d’avancer en étant challengé par des amis ou de la famille, qui vont vous poser les bonnes questions et vous donner des conseils.
Maintenant j’aime bien conclure en disant que l’entrepreneur est une « éponge » : il absorbe tout (les chocs, les conseils, les informations…) mais il sait filtrer. Bon courage à tous!

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée