L’ESCEM, une école de commerce, de la recherche et de l’entrepreneuriat

RICHARD Soparnot ESCEM YesYouDo TrakPro JeromeHoarau SebastienChatelier

L’entrepreneuriat compte dans le centre de recherche de l’ESCEM (Ecole Supérieure de Commerce Et de Management). Richard Soparnot , directeur du CRESCEM (le centre de recherche de l’ESCEM), nous raconte dans cette interview vidéo le quotidien d’un professeur chercheur d’une institution de formation en management. Le chercheur peut également avoir un esprit d’initiative, un esprit entrepreneurial. Il est également un entrepreneur de sa vie.

[Pour rappel, je suis diplômé de cette école, l’ESC Tours-Poitiers]

Voici la nouvelle vidéo YesYouDo et TrakProd :

Richard Soparnot de l’ESCEM sur YesYouDo

Son parcours en quelques mots ?

Aujourd’hui directeur du centre de recherche de l’ESCEM (le CRESCEM), il est également professeur de management stratégique. Son parcours est essentiellement académique avec un doctorat et une habilitation à mener des recherches. Ces principales recherches sont centrées sur la gestion des changements dans les organisations.

A quoi ressemble le quotidien d’un professeur chercheur en école de commerce ?

Le professeur chercheur d’école de commerce a trois principales dimensions :

  • la préparation de ses cours
  • l’actualisation de ses connaissances
  • l’écriture pour ses travaux de recherches, et contribuer ainsi au rayonnement académique de son école

Qu’est ce que le CRESCEM ?

Le Centre de Recherche de l’Ecole Supérieure de Commerce Et de Management regroupe 70 professeurs chercheurs dont 65% sont titulaires d’un doctorat et 25% titulaires d’une habilitation à diriger des recherches. Les recherches tournent autour de trois principales thématiques :

  • le management des dynamiques organisationnelles
  • le management inter et intra organisationnelles
  • le management socialement responsable

Comment gère-t-on un centre de recherche comme celui de l’ESCEM ?

La gestion d’un centre de recherche comme celui de l’ESC Tours-Poitiers s’articule autour de trois dimensions :

  • créer les conditions qui permettront aux professeurs de s’épanouir dans et par la recherche
  • animer cette équipe en proposant des évènements
  • piloter la performance de ce centre de recherche

Le CRESCEM effectue-t-il des recherches sur l’entrepreneuriat ?

L’entrepreneuriat prend place au sein des trois axes de la recherche expliqués plus tôt. Par exemple, une collègue, Tiphaine Lebègue a récemment soutenu sa thèse sur l’entrepreneuriat au féminin.

Et comment ce savoir est-il utilisé par la suite ?

Les écrits des professeurs-chercheurs sont publiés sur différents supports. Ils vont ensuite être disséminés dans les entreprises. L’objectif est que les managers ont accès à ces connaissances et les exploiter pour améliorer leurs pratiques au quotidien.

Qu’est ce que l’entrepreneuriat pour lui?

L’entrepreneuriat n’est pas l’apanage exclusif du monde de l’entreprise, il peut s’affirmer chez les professeurs. Il se caractérise par un état d’esprit et par le volontarisme. Il est impressionné par ces entrepreneurs qui font preuve de volontarisme. Ils ont un goût pour l’action, tout en ayant une grand tolérance à l’ambiguïté et à l’incertitude. Ils ont une volonté d’expérimenter avec une aptitude à la dissidence (remise en cause de l’ordre établi). Cet état d’esprit s’exerce dans un contexte propice à l’expression de cette philosophie entrepreneuriale.

Et pourquoi pas mettre de l’esprit entrepreneurial dans un centre de recherche ?

Il y a de l’esprit entrepreneurial dans un centre de recherche car chaque professeur peut porter un projet qui va prendre des formes diverses :

  • participer à un projet de recherche européen
  • contribuer à la création d’une chaire en lien avec une entreprise
  • organiser des colloques, des évènements ou manifestations de toutes sortes

L’entrepreneuriat s’exprime au coeur de l’enseignement et de la recherche.

Quel futur pour l’ESCEM et le CRESCEM ?

Les enjeux sont nombreux pour l’ESCEM compte tenu de la pression concurrentielle qui s’exerce. L’ESCEM a un très beau challenge devant lui en assurant son développement par différentes voies de croissance. La croissance externe semble être l’option la plus intéressante dans un secteur assez encombré.

Pour le centre de recherche, les voies de développement sont les suivantes :

  • maintenir la qualité académique de la faculté
  • augmenter le volume des publication tout en accroissant la qualité de ces publications
  • internationaliser les contributions
  • disséminer les travaux de recherche

Son dernier mot

Il remercie l’initiative YesYouDo avec le plaisir de rencontrer les anciens étudiants de l’ESCEM.

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée