Le mentorat pour les jeunes entrepreneurs par l’association Moovjee

moovjee le mentorat pour jeunes entrepreneurs lancé en France

Le 12 septembre 2011, j’ai eu la chance d’assister à la soirée de présentation du nouveau programme de mentorat du MoovJeeVoici l’article que propose l’association par rapport à cette soirée.


 

Je vous ai déjà parlé de cette association, rappelez-vous…

C’était pour ma première interview entrepreneur en vidéo, celle avec Sébastien Chatelier, gagnant du concours MoovJee en 2011 (prix coup de cœur du jury).

Le MoovJee ? Qu’est ce que c’est ?

C’est le Mouvement pour les Jeunes Etudiants Entrepreneurs. Il s’agit d’une association qui a pour but :

–          De promouvoir l’entrepreneuriat auprès des jeunes (ils ont donc créé le Concours MoovJee à cet effet)

–          Informer les jeunes étudiants désirant se lancer dans l’aventure entrepreneuriale

–          Accompagner ses membres, notamment grâce au mentorat

Qu’est ce que le mentorat dans l’entrepreneuriat ?

Le mentorat est un concept venant du Québec. Voici le principe :

–          Un entrepreneur expérimenté accompagne un jeune entrepreneur dans son aventure entrepreneuriale, bénévolement.

La différence entre le coaching et le consulting réside dans les points suivants :

–          La gratuité de ce service

–          Cette aide doit être désintéressée (pas de perspective de business à envisager ou de prise de parts dans la société)

–          Très encadré (avec des dates et deadline, des objectifs à remplir, un engagement écrit,…)

Les mentorés ont tous cette volonté de révolutionner le monde. Ce sont des personnes engagées et militantes.

Cette soirée fut l’occasion d’écouter les témoignages des premiers mentorés et mentors de l’association MoovJee.

Voici les témoignages des premiers entrepreneurs mentorés au MoovJee

Eugénie Triebel, co-fondatrice de Le Vélo Voyageur

 

Un mentor n’est pas un expert métier. Il apporte son expérience, guide à travers des questions plutôt que de dire ce que vous devez faire.

Son mentor ? Patrice Magnard, fondateur de Alapage.com (oui rien que ça 😉 ). Voici son point de vue :

Le mentorat est un vrai élixir de jouvence ! On donne et on reçoit en retour. C’est un échange gagnant / gagnant gratuit.

 

Frédéric Mugnier, fondateur de Faguo-shoes

 

Un mentor n’est pas une perte de temps. Il permet au mentoré de le sortir de ses retranchements, de lui sortir la tête du guidon pour l’aider à faire les meilleurs choix. Le mentor fait prendre de la hauteur au jeune entrepreneur.

« Entrepreneur c’est un titre qui claque auprès de son entourage, même si tu fais -15 000… ».

Mais lorsque l’on est avec des associés, même un ami, cela pèse un peu l’ambiance. On n’ose pas se dire les choses. Le mentor permet d’apporter un regard extérieur sur cette relation entre associés, et peut donc dissoudre certaines de ces tensions. Lors d’une association, il faut une tierce personne pour pouvoir dire les choses.

Romain Sarels, fondateur de Pubeco

Le mentor permet au mentoré de continuer de rêver, de lui donner de l’ambition. Il permet d’accompagner et de motiver le jeune créateur.

« Quand je suis au fond du trou, je creuse encore plus pour trouver l’échelle pour remonter ».

Romain est mentoré par Corinne Lejbowicz, fondatrice de Leguide.com (du lourd, car une des entreprises les plus rentables actuellement 🙂 ). Voici son retour d’expérience sur le mentorat :

Sortir de l’école de commerce et créer sa boîte tout de suite après n’est pas naturel (je suis d’accord, mais je suis dans ce cas de figure 😀 ). C’est ce qui motive d’autant plus les mentors à mentorer.

le moovjee Mouvement pour les Jeunes étudiants entrepreneurs

le moovjee Mouvement pour les Jeunes étudiants entrepreneurs

Comment fonctionne le mentorat ?

Le mentoré choisit son mentor par rapport au relationnel. Il faut qu’il y ait un bon feeling, une complicité.

Le mentor est là pour poser les bonnes questions et ouvrir les champs des possibles. Il s’engage à être officiellement disponible au moins 3h par mois pour son mentoré (cela peut-être beaucoup plus par la suite bien entendu). Et ces 3h doivent être une vraie disponibilité totale. Le mentor se coupe de son activité pendant ces 3h pour les consacrer à 100% à son mentoré.

Il ne doit pas y avoir d’interventionnisme. Le mentor ne dit pas ce que son mentoré doit faire. En revanche, il peut lui apporter son expertise.

Généralement, les questions d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ne sont pas abordées (sans dans les cas extrêmes).

Enfin, un mentor est un référent, il rassure. Mais il faut faire attention à ce que cette assurance ne se transforme pas en dépendance. Le mentoré doit savoir devenir autonome et se rassurer par lui-même par la suite.

Des rencontres intéressantes de porteurs de projets innovants

Cette soirée fut l’occasion de rencontrer les fondateurs de See Up, une société proposant les premières lunettes de lecture en libre service : « la vue à portée de main ». J’aimerais vous en dire plus sur cette belle société responsable (des matériaux recyclés pour des produits faits en France par des personnes handicapées). Une interview bientôt peut-être ?

J’ai pu discuter également avec Eugénie de Le Vélo Voyageur, qui a un concept super intéressant : une agence de voyages basés sur le vélo. Des promenades accessibles à tous. Pareil, très envie de l’interviewer ! 🙂

Que pensez-vous de ce nouveau concept fraichement importé en France ?


 

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
3 commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée