L’ambition comme moteur de la réussite

viser le soleil

Boostez votre cerveau

Comme je le précisais lors de l’article Edition du festival A la Croisée des Blogs, le thème de cette édition de Septembre est le suivant :

Ambition et dépassement de soi : viser le soleil quitte à ne décrocher que la lune

Voici donc mon article sur le sujet de l’ambition, en rapport avec l’entrepreneuriat bien entendu 😉

L’ambition est le fumier de la gloire

Comme le dit si bien Pierre L’Aretin, c’est l’ambition qui nous permet de réussir et d’atteindre la gloire. Un entrepreneur veut et doit réussir (s’il veut que son entreprise survive et grandisse). Il doit donc être ambitieux pour cela. L’ambition est un préalable au succès car elle nous oblige à nous fixer des objectifs et nous force à les atteindre (ou s’en approcher voir les dépasser bien entendu). Cependant, si l’ambition a permis à de nombreux entrepreneurs d’atteindre des sommets, elle a pu également provoquer la chute de certains d’entre eux, d’où cette appréhension de l’ambition et de sa mauvaise perception.

L’ambition fait peur

Un homme n’est pas malheureux parce qu’il a de l’ambition, mais parce qu’il en est dévoré. (citation de Montesquieu trouvée sur cette page)

J’aime beaucoup cette citation car cela montre que l’ambition en elle est même n’est pas dangereuse, c’est lorsque cette dernière devient une obsession qu’il faut s’inquiéter. Je pense que c’est dans ce cas de figure que l’ambition provoque l’échec, car elle nous aveugle et ne nous permet pas de réagir et de rebondir face aux difficultés. C’est quand l’ambition devient obnubilante  qu’elle devient un poison, car hormis ce cas, l’ambition reste un puissant moteur de la réussite qu’il ne faut pas hésiter à utiliser.

Cependant, il faut également faire preuve d’humilité et ne pas crier sur tous les toits notre ambition débordante, car cela pourrait être interprété comme de l’autosuffisance ou d’excès d’assurance (ce qui est très mal perçu en France). C’est en ce sens aussi que l’ambition fait peur, car les ambitieux ne voudraient pas être perçus comme des prétentieux. Mais un discours mesuré et nuancé devrait être suffisant pour ne pas tomber dans ce piège 😉 (par exemple : « j’ai pour objectif d’accomplir ceci, mais je sais que cela sera difficile »).

L’ambition : n’ayez pas peur d’être optimiste

Connaissez-vous un entrepreneur à succès qui soit pessimiste ? L’un des traits communs aux créateurs d’entreprises ou de gestionnaires de projets est justement qu’ils arrivent à préserver leur optimisme malgré les épreuves. C’est parce qu’ils croient en leur projet et qu’ils arrivent à le projeter et le visionner dans le futur et qu’ils arrivent à atteindre leurs objectifs. Ils n’hésitent pas à se fixer des objectifs très élevés quitte à les revoir à la baisse en cours de route. D’ailleurs, je pense qu’il est préférable de se fixer des objectifs hauts que bas (je suis un optimiste) car qui peut le plus peut le moins. C’est comme pour la négociation. En tant que vendeur, vous devez fixer un prix plus haut au départ afin de le réajuster en s’adaptant à l’environnement (l’acheteur) afin d’atteindre le prix juste. Si vous visez la lune, alors n’hésitez pas à viser le soleil, même si dans ce cas, il faut bien sûr être solide psychologiquement et savoir digérer les déceptions, mais n’est ce pas là aussi un trait caractéristique du « succesful » entrepreneur ?

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
4 commentaires
  • Futur Entrepreneur

    Oui en France on ne « doit » pas crier son ambition professionnelle sur les toits, c’est plutôt mal vu. Les gens sont plutôt modérés, n’aiment pas dirent clairement leurs objectifs car c’est aussi un moyen de prévenir l’échec > si je ne dis pas que j’ai de l’ambition, alors si je me plante cela n’aura pas d’impact…Malheureusement ce raisonnement peut conduire à l’échec en cela qu’il ne tire pas vers le haut, qu’il ne vous « oblige » pas à vous dépasser. Personnellement, lorsqu’on me demande quelle boite je vais créer je dis : « le prochain google »… ça fait rire les gens mais au moins je ne me tire pas vers le bas en disant un truc du genre : « je vais créer un ptit truc sans importance ».
    Cela rejoint mon nouvelle article sur la résistance de seth godin, ou comment les gens se détourne de leur génie : http://www.futurentrepreneur.fr/2010/09/15/la-resistance-%E2%80%93-seth-godin-comment-nous-gachons-notre-potentiel/

  • Nico

    Merci Jérôme pour ce très bon article.

    Effectivement, l’ambition est le fer de lance de toute personne souhaitant réussir, quel que soit le domaine.

    Je pense également que la peur, le doute sont les grands enemis de l’ambition, tout comme la sur-évaluation de soi.
    Trop d’assurance, pas assez de travail et l’ambition peut vite se retourner contre nous.

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée