La rémunération par le portage salarial pour les indépendants

En tant que travailleur indépendant, nous nous posons la question du « comment ». Comment se faire rémunérer ? Nous avons la possibilité de créer une structure juridique telle qu’une EURL ou auto-entrepreneur. Mais il existe également un autre système permettant de facturer des prestations de service sans créer de structure juridique : le  portage salarial .

Qu’est ce que le portage salarial ?

Imaginez que vous soyez un consultant en soft skills. Vous avez un premier client mais vous n’avez pas de structure permettant de facturer votre prestation. Vous faîtes alors appel à une société de portage salarial, comme  ABC Portage par exemple. La société va se charger de toute la partie administrative et juridique pour que vous puissiez vous faire rémunérer avec un salaire et avoir un contrat. En d’autres termes, dans une situation de  rémunération portage salarial  , vous avez trois parties prenantes :

– vous (le prestataire de service, le rémunéré)

– le client (qui vous rémunère)

– la société de portage salarial qui fait l’intermédiaire entre vous et votre client (fait le contrat et gère la partie administrative de votre rémunération)

Cette solution est différente de l’intérim, car vous prospectez vous même vos clients, alors que dans le cadre d’un intérim, c’est la société d’intérim qui vous propose des missions.

Cette solution permet de lancer votre activité professionnelle en limitant les risques liés à la création d’une entreprise individuelle, en micro-entreprise ou non (frais de création, cotisations minimum…). Cependant, elle ne concerne que les prestations intellectuelles. Les professions médicales, comptables, d’architectes, etc. ne peuvent pas recourir au portage salarial.

Les avantages du salariat en restant indépendant

Le portage salarial vous permet d’avoir une fiche de paye. Vous êtes sous le statut juridique de salarié, et donc vous avez les avantages qui vont avec (protection sociale, …). Mais vous restez tout de même indépendant, seul le statut juridique et la facilité administrative (pas besoin de faire la paperasserie) changent. Vous fixez vos tarifs, vos honoraires à votre client, et la société de portage se rémunère sur votre salaire. Pensez donc à prendre en compte ce coût dans votre facturation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *