Inspirations d’entrepreneurs : enseignements de province

La France est un pays très centralisé : tout se passe à Paris, ou presque. Après avoir publié mon premier article de gratitude pour remercier des entrepreneurs qui m’ont inspiré à travers leur authenticité et leur humour, aujourd’hui j’aimerais rendre hommage à ces entrepreneurs « de province » qui font du bien à la France.

 

Ceux qui ont choisi de partir de la capitale

Quand je pense à ces entrepreneurs qui ont décidé de quitter la capitale pour s’installer en province, je pense avant tout à Adrian Measure et à Camille Blaise, cofondateurs de Neocamino qui ont décidé de quitter Paris pour s’installer à Lyon. Après avoir discuté avec eux, ils m’ont semblé êtes plutôt heureux là-bas.

 

C’est également le cas d’Alain Mevellec, le fondateur de Sellsy, une belle pépite française dans le domaine du web qui vit son aventure du côté de La Rochelle aujourd’hui. Lors de son interview, il m’a clairement fait comprendre qu’il était bien plus heureux d’entreprendre sur le bord de la mer qu’à Paris.

 

J’imagine que la liste de ces entrepreneurs qui ont choisi leur cadre de vie pour développer leur entreprise est bien plus longue. Ce que m’inspirent ces entrepreneurs, c’est qu’ils ont osé mettre la priorité sur la qualité et leur style de vie pour pouvoir entreprendre dans les meilleures conditions, même s’il semble plus « logique » a priori d’entreprendre dans le centre économique du pays.

Car quel est l’intérêt de créer son entreprise si l’on s’enferme dans un style de vie qui nous rend triste ?
Merci à vous de m’inspirer sur ce point, de me rappeler que l’important n’est pas de gagner sa vie à tout prix mais de la construire, et de travailler pour vivre plutôt que de vivre pour travailler.

 

Ceux qui bougent dans toute la France et ne restent pas qu’à Paris

Ces entrepreneurs nomades me fascinent. Par exemple David Laroche est une des personnes qui m’a le plus inspiré à ce jour. Il parcourt toute la France pour donner des conférences et a réalisé son premier grand spectacle dans le sud.

 

Grâce aux nombreuses solutions de transports qu’offrent la France, nous avons la chance de pouvoir entreprendre partout depuis n’importe où (ou presque). Bien entendu Internet y est pour beaucoup (David ne me contredira pas), mais finalement son exemple prouve qu’il n’y a pas qu’à Paris qu’il se passe des choses, et qu’il ne faut pas oublier le reste de la France lorsque l’on entreprend.

 

Je profite de cet article pour le remercier une nouvelle fois pour m’avoir inspiré cette vision de l’entrepreneuriat par le cœur et d’oser avancer dans l’inconnu en fixant des intentions (ou directions) plutôt que des objectifs à remplir. Cela permet de se créer son propre style d’entrepreneur, de choisir ce que l’on veut vraiment faire et d’éviter d’avoir des frustrations créées par la non-atteinte de ses objectifs.

 

Ceux qui sont très bien en province

Voici la liste de quelques entrepreneurs qui me sont chers (et qui m’ont eux aussi inspiré) et qui sont très bien installés en province (je ne pense pas qu’ils veulent venir vivre sur Paris) :

  • Nicolas Pène (Toulouse). Merci pour m’avoir inspiré dans mon efficacité avec ton conseil qui m’a bien aidé à avancer, à savoir commencer mes journées par la tâche la plus importante.
  • Johan Yang Ting (Bordeaux). Merci de m’inspirer à créer et partager mes apprentissages aux autres, et à toujours aller de l’avant.
  • Rémy Bigot (Cannes). Merci de m’inspirer à oser communiquer et oser vendre, en entreprenant avec culot et « sans bullshit ».
  • Alexandre Bortolotti (Troyes). Merci de m’inspirer par ta force tranquille, qui comme l’eau arrive à avancer avec douceur mais avec une terrible efficacité.
  • Harold Paris (Orléans). Merci de m’inspirer par ta capacité de rebond et d’adaptabilité. Tu as donné une vraie leçon d’entrepreneuriat avec Up & Smart et aujourd’hui Positivr. Chapeau, bravo.

 

Ces entrepreneurs me rappellent qu’il y a beaucoup de talents en dehors de Paris malgré la centralisation extrême de notre pays.

La province se porte bien

Voici quelques villes de province dont j’aimerais porter hommage dans cet article.

 

Lyon est un vivier intéressant pour créer son entreprise et pour trouver un emploi (une grande partie de mes amis y ont migré et sont très heureux aujourd’hui). Voici par exemple une illustration du marché de l’emploi là-bas sur Lyon Jobtonic.

Ce dynamisme économique n’est surement pas un hasard lorsque l’on voit comment l’EM Lyon lance des entrepreneurs tous les ans et tous les évènements entrepreneurs qu’il y a dans la région tout au long de l’année.

 

Après Lyon, j’aimerais également citer Montpelier qui a été une ville qui m’a beaucoup marqué. Je n’y suis pas resté très longtemps, mais la superbe expérience du Congrès Pro Créa sur le Business Plan auquel j’ai pu y participer m’a donné une très belle image de cette ville très accueillante, et en plus proche de la mer.

 

Enfin, je remercie la ville de Mulhouse à travers son événement TEDx Alsace qui m’a permis de réaliser des rencontres qui ont changé ma vie.

 

Je ne peux pas être exhaustif dans cet article, mais je voulais simplement rendre un mode hommage à ces villes et ces entrepreneurs qui font que la France n’est pas que Paris, mais bien un pays qui va au delà de l’Europe (car n’oublions pas les DOM-TOM aussi).

 

 

 

5 réponses
  1. Harold Paris
    Harold Paris dit :

    Merci à toi Jérôme ! 😉 C’est toujours un plaisir de te lire et d’échanger avec toi sur tout ces sujets ! All the best pour 2015, et d’ici là… de très joyeuses fêtes à toi et aux tiens. 🙂

  2. Nico Pène
    Nico Pène dit :

    Merci Jerome 🙂
    Et je te confirme, pour rien je n’emmenagerais sur la capitale (même si je prends plaisir à y « monter » pour vous y faire quelques coucou).

  3. Chris
    Chris dit :

    Merci Jérôme pour cet article à l esprit partagé par beaucoup je pense, même certains parisiens !
    Parti de l’IdF à 23 ans, je n y retourne que pour la famille, quelques séminaires (et un peu Disney Land pour les enfants 🙂 )
    Bonnes fêtes !

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *