Idée géniale sur le net

Boostez votre cerveau

Travaillant actuellement dans le domaine du web, j’ai eu l’occasion de découvrir de nombreux sites commerciaux très innovants. Ceci me conforte dans l’idée qu’aujourd’hui, le web est le secteur qui permet d’innover et de créer le plus facilement. D’ailleurs, j’ai la réelle impression qu’aujourd’hui, entreprendre ce fait de plus en plus sur internet.

Par exemple, le site www.bidrivals.com est un site d’enchères qui permet aux internautes d’acheter de nombreux produits neufs (essentiellement high-tech et numériques) à un prix souvent dérisoire (par exemple nathalie378 a acheté une Nintendo Console DSi blanche au prix de 8.96 EUR). De quoi séduire de nombreux consommateurs en ces temps de baisse de pouvoir d’achat. Or, comment un tel business peut vivre en pratiquement des prix aussi bas?

Le principe : des produits sont mis aux enchères sur le site avec un compte à rebours enclenché pour chaque produit. Les utilisateurs doivent acheter des crédits pour pouvoir faire monter les enchères : 1 crédit = 0,50€. Pour faire monter les enchères, l’internaute clique sur « offrez » sur le produit qui l’intéresse. Un crédit est utilisé, le prix est augmenté de 0,01€ et le compte à rebours est relancé. Quand le compteur temps arrive à zéro, alors le dernier ayant cliqué sur  « offert » achète le produit au nouveau prix obtenu. Ainsi, nathalie378 a été la dernière personne à avoir misé sur la Nintendo Console DSi blanche et peut acheter le produit concerné au prix de 8.96 €. L’internaute peut également abandonner la mise aux enchères, ou acheter le produit au prix comptant.

Analyse : Le produit a par exemple, eut un prix de départ de 0,01€. Pour atteindre le prix de 8.96€, il y a eu 895 clics sur « offert ». Or, 1 clic « offert » = 0,50€, soit montant dépensé pour le produit à la fin des enchères de 895 x 0,50€ = 447,5€ (dans la caisse de bidrivals pour le produit). L’entreprise a vendu la Nintendo au prix réel de 447,50€ + 8,96€ = 456,46€ (alors que le prix comptant de la console est de 149,90€ à la fnac par exemple).

En gros, l’entreprise a fait une plus value de 306,56€ soit un gain de 205% par rapport au prix du marché.

Je fut ébloui par cette idée de business. Ce site est un véritable exemple d’idée géniale d’entrepreneuriat. J’en ai découvert d’autres également de ce type sur la toile. La suite dans un prochain épisode 😉 sur www.pourquoi-entreprendre.fr.

Et n’hésitez à partager vos découvertes sur le web!

Cliquez ici si vous voulez lire l’article en anglais.

AUTEUR

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi-Entreprendre.fr, co-fondateur de La-Semaine.com et de creapreZent.fr, coach Efficacité Professionnelle et Parler en Public. Je suis l'auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de l'efficacité professionnelle et du leadership que vous pouvez retrouver ici : Livres Efficacité Professionnelle et Leadership.

Tous les articles par : Jérôme HOARAU
Loading Facebook Comments ...
9 commentaires
  • Jérôme

    Oui, la différence entre Bidrivals et les utilisateurs, c’est que Bidrivals est quasi sûr de gagner, alors que les utilisateurs doivent passer un temps fou devant l’écran, et se sera au dernier qui n’a pas craqué… Un peu laborieux pour faire une bonne affaire.

  • Alban

    C’est clair que ça a l’air d’être vraiment ingénieux comme idée ! Du coup pour les clients on peu s’y retrouver pas cher mais il y a aussi un aspect « jeu », on mise et on est pas sûr de réussir.

    Je viens d’aller voir et il me semble qu’à chaque fois que quelqu’un « offre », ça rajouter 15 seconde au compteurs…Du coup dans les dernières secondes, on croit que ça finit mais ça reprend 15 secondes, et ainsi de suite jusqu’à ce que personne de re-« offre ».

    Excellente idée de business, mais ça doit bien plaire aux accros au jeu aussi !
    .-= Alban´s last blog ..Comprenez-vous Twitter ? Les 6 conseils de Nicolas Pène pour bien utiliser ce service =-.

  • Marie

    C’est addictif!
    J’aime beaucoup le principe mais si Nathalie378 a payé sa DS 8€ et quelques il ne faut pas oublier d’ajouter à ce prix les clics »offert » qui lui ont couté 0,50cts chacun !!

  • Bastien

    Il faut aussi ajouter qu il y a beaucoup de soucis avec Bidrivals, qui faisait (et peut etre fait encore) enchérir des robots automatiquement afin que l’enchère dure plus longtemps.

    Il est facile de trouver sur internet des témoignages prouvés de gens qui ont notamment relevés les heures et les montants d’articles achetés simultanément et quasiment quotidiennement par les mêmes pseudos. Le hasard étant rare…

    Ca ne remet pas en cause le modèle économique très ingénieux du site, mais a priori peu intéressant pour les internautes. D’autres modèles de ventes aux enchères sont beaucoup plus intéressants.

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée