Le Fonds d’Investissement de Proximité (FIP)

Dans un système capitaliste et libéral, la question des finances ne peut pas être évitée. Dans ce nouvel article, je partagerai avec vous des informations sur un concept que je viens de découvrir permettant d’aider financièrement les entreprises dans leur développement.

Les FIP sont des fonds d’investissement de proximité lancés pour répondre au manque de fonds propres des entreprises régionales. 70 % au moins des investissements doivent être réalisés dans des PME exerçant leur activité dans maximum 4 régions voisines. Au total, si les FIP couvrent 12 régions françaises, ils sont pour la plupart concentrés dans l’Ile-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté et la région PACA.

Réduire son impôt sur le revenu

La fiscalité des fonds d’investissement de proximité est particulièrement attrayante, à la condition de conserver son investissement dans les sociétés financées pendant cinq années au minimum. Il s’agit donc d’un investissement à long terme. En investissant dans ce type de fonds, vous pouvez réduire votre impôt sur le revenu à hauteur de 18% du montant investi. Cette réduction d’impôt est plafonnée à 2 160 € pour un célibataire et 4 320 € pour un couple. Ainsi, le montant de l’investissement peut atteindre 12 000 euros pour un célibataire et 24 000 euros pour un couple. Grâce à loi TEPA, il est possible désormais aux assujettis de l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) de bénéficier d’une réduction fiscale en investissant dans une PME via ce type de fonds d’investissement.

Réduire son ISF

Adoptée en 2007, la loi TEPA (en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat) permet aux particuliers soumis à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) de réduire leur impôt à condition d’investir dans les PME. Les contribuables dont le patrimoine excède 1,3 million d’euros pourront dédouaner leur ISF de 50% de leur investissement pour un montant total investi de 36 000 euros maximum. Le cadeau fiscal généré par la souscription à un fonds d’investissement de proximité peut donc atteindre 18 000 euros. Il existe également des fonds qui sont destinés à la fois aux contribuables IR et aux contribuables ISF.

Soutenir l’économie française

En investissant dans des PME régionales non cotées, les investisseurs participent considérablement à l’augmentation du capital productif de l’économie. D’autant plus que certains fonds d’investissement de proximité permettent de soutenir des PME dans des régions ayant des difficultés économiques comme les DOM ou la Corse. L’un des points forts de cette loi est de décourager l’exil fiscal, phénomène qui plombe le financement des PME, alors que ces dernières représentent plus de 99% des entreprises française… Pour en bénéficier, ces PME de proximité doivent répondre à un certain nombre de critères : elles doivent compter moins de 250 salariés, réaliser un chiffre d’affaire annuel inférieur à 50 millions d’euros, siégé au sein de l’Union européenne et exercer exclusivement dans les domaines suivants : commercial, industriel, artisanal, libéral ou agricole.

Un investissement risqué et réglementé

Sachez que l’investissement dans un FIP contient un risque élevé et s’adresse particulièrement aux personnes fortement imposées souhaitant diversifier leur patrimoine. A noter enfin que depuis le 1er janvier 2016, la loi TEPA a opéré un durcissement au niveau de la réduction ISF-PME. En effet, les entreprises qui pourront bénéficier de ce financement devront être en phase de création et être sur le marché depuis moins de sept ans.

Selon l’association française en gestion financière (AFG), les FIP ont levé 490 millions d’euros en 2015 (+12% par rapport à 2014) et représentent 57% des fonds qui ont levé des capitaux cette même année.

PS : si vous souhaitez me motiver à continuer à alimenter ce site, vous m’aiderez beaucoup en partageant cet article sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *