Faites une étude de marché avec la méthode « Lean startup »

hype blogging school

Mathieu est l’auteur du blog HYPE Blogging School qui propose une formation gratuite pour créer son blog. Inscrivez-vous pour suivre le programme de formation 2012-2013 qui vous permettra de devenir blogueur.

Une étude de marché, pour quoi faire ?

Lorsqu’on crée une entreprise, l’étude de marché est la première étape. L’erreur fréquente consiste à croire que notre produit/service est tellement révolutionnaire que faire une étude préalable n’a aucun intérêt. Si vous procédez de la sorte, ça se résume à revenir 50 ans en arrière, à l’âge d’or du Fordisme. A cette époque, la demande était supérieure à l’offre dans tous les secteurs de consommation, et le pouvoir d’achat en constante augmentation. Nul besoin de se différencier puisque tout ce qui arrivait sur le marché était pris d’assaut.

Autant se le dire tout de suite, nous sommes aujourd’hui dans une situation totalement différente. A tel point que, le marketing est passé de l’âge des produits jadis à celui de la marque hier et à celui des histoires aujourd’hui. Pourquoi ? Et bien, parce que pour se différencier face à la profusion d’offres, on a rajouté au fil des ans des « couches » de valeur ajoutée.

La réussite d’une entreprise n’est plus seulement basée sur les caractéristiques intrinsèques de son produit mais sur la valeur perçue par ses consommateurs/clients. Et c’est là qu’intervient l’étude de marché. Le but d’une étude de marché est de s’inviter dans la tête des consommateurs potentiels, de découvrir leurs désirs les plus profonds afin de modeler un produit/service qui soit à leur image.

 

Le « lean startup », késako ?

Le concept de Lean Startup a été inventé par Eric RIES qui est un serial entrepreneur. C’est grâce à des expériences d’échecs ou de succès dans la création d’entreprise qu’il a mis au point cette méthode d’innovation.

L’idée de départ est qu’on ne sait rien au final. Ou plutôt, si, on essaye de se convaincre que l’on a eu l’idée du siècle, et puis on crée un business plan qui nous prouve par A+B, que c’est bien l’idée du siècle puisque tous les paramètres interconnectés marchent (communication, politique prix, prévisionnel). Mais, en fait, on a oublié un point essentiel, c’est l’AUTRE.

Si vous avez 10 000 € sur votre compte en banque et que vous faites un produit à votre image, j’ai une bonne nouvelle : vous allez faire 10 000 € de chiffre d’affaires la première année.

On pourrait comparer la méthode « lean startup » à une pierre précieuse à l’état brute que vous allez polir au fur et à mesure pour enlever les impuretés et faire ressortir son éclat.

ETAPE 1 : constater un problème :

L’idée c’est de commencer en constatant un problème. Et de solliciter des feedbacks pour savoir si ce n’est qu’un problème pour vous ou bien pour une multitude d’autres personnes. Une fois le problème validé, vous allez présenter à ces mêmes personnes des idées de business en émettant les hypothèses les plus saugrenues pour résoudre ce problème (autrement dit répondre à un besoin). Il n’y a pas de place pour les préjugés.

ETAPE 2 : proposer une solution en émettant des hypothèses :

Vous allez soumettre ces hypothèses à un groupe de personnes pour les tester une par une. Puis, au fur et à mesure, supprimer des hypothèses qui décidemment ne marchent, pour pivoter sur l’hypothèse qui a rencontré le plus de succès.

ETAPE 3 : pivoter jusqu’à trouver la solution idéale :

A présent, cette hypothèse devient un postulat, on considère que c’est de l’acquis. Et, on repart pour un tour ! A partir de ce postulat, vous allez émettre de nouvelles hypothèses qui couvrent un rayon de 180°. Cette technique de l’entonnoir doit vous permettre d’avancer et pivoter jusqu’à trouver la solution idéale via un produit/service pour répondre au problème que vous avez constaté au départ.

ETAPE 4 : tester l’engagement :

Une fois que vous avez l’idée de produit/service idéal, vous devez tester l’engagement du groupe de personnes : « Seriez-vous prêt à payer pour cette solution ? », « Pouvez-vous liker ma page facebook pour en parler autour de vous ? », « Etes-vous intéressé pour prendre une participation de 100 € dans ma société ? »

Lancez votre étude « lean startup » en créant un blog

Si vous souhaitez créer une startup sur internet, ça veut dire que vos futurs clients seront avant tout des internautes. Il faut donc que la cible de votre étude de marché soit cette population.

Quel outil gratuit permet de créer facilement un espace d’échange sur internet ? C’est le BLOG.

Votre blog vous permettra :

-       De tester des hypothèses de business en publiant des articles

-       Connaître les réactions de vos  lecteurs grâce aux commentaires

-       Faire voter les internautes en installant un plugin sondage sur WordPress

-       Communiquer de façon plus privée avec vos lecteurs en envoyant une newsletter

Lorsque votre produit sera lancé, vous disposerez d’une base de données qualifiée à savoir les personnes qui ont participé à votre étude « lean startup ».

Points de vigilance :

-       Confidentialité : vous n’êtes pas à l’abri qu’une personne suive les avancées de votre étude et reprenne les résultats à son compte pour créer un produit/serviceèSolution : dissocier l’étude publique et l’étude privée. L’étude privée se fera via une newsletter envoyée à des personnes triées sur le volet

-       Echantillon : difficile de qualifier son échantillon (âge, sexe, CSP…)èSolution : dans le formulaire pour laisser un commentaire, prévoir des questions

Vous allez peut être me dire :

« Ouai, un blog, mais moi c’est une startup que je veux créer. »

Je suis bien d’accord avec vous, le blog n’est pas la finalité ; mais ça vous permettra de vous lancer. En créant une boîte, on a tous tendance à vouloir sortir le produit/service parfait et on retarde sans cesse le moment de se lancer. Là, au moins, c’est une première pierre posée à l’édifice.

La HYPE Blogging School vous propose une formation gratuite pour créer votre blog.

 

Partagez cet article

Jérôme HOARAU

Jérôme HOARAU

Fondateur de Pourquoi entreprendre . Je suis co-auteur de l’ouvrage Le Réflexe Soft Skills (Dunod). Je suis coach en soft skills sur creapreZent .

Jérôme HOARAU

Jérôme HOARAU

Jérôme HOARAU

  • SebastienChatelier

    Bon article sur un concept que j’avais déjà pris le temps d’étudier il y a quelques mois !

  • http://twitter.com/EcrireSenrichir Ecrire et s’enrichir

    Merci pour cet article.
    En effet, au début de tout projet, il est absolument indispensable de faire une étude de marché sérieuse, au risque de sérieusement se planter !
    Pour se faire, rien de plus efficace que de poser les bonnes questions à un public ciblé. Reste plus qu’à créer un produit répondant aux besoins de ce public.
    Facile à dire, plus difficile à faire, mais largement réalisable si on s’en donne la peine.
    A bientôt, Fred

  • Mathieu

    Salut Fred,

    Content que cet article t’ai plu.

    Effectivement, c’est plus facile à dire qu’à faire…comme créer sa boîte ;)

    Mathieu

  • Mathieu

    Salut Sébastien,

    Pourrais-tu me donner ton lien vers ton article pour que je le lise?

    Mathieu

  • SebastienChatelier

    Malheureusement ce n’était pas des articles mais une conversation orale avec un contact, sorry ;)

  • Mathieu

    OK.

    C’est toi le fondateur d’animagora?

    Belle réussite ;)

  • SebastienChatelier

    Co-fondateur oui, merci du compliment ;-) Et toi, as tu monté une société ?

  • Mathieu

    Je pense qu’on pourra rien t’apprendre sur l’étude de marché. Le créneau su lequel tu t’es positionné répond clairement à un besoin. En plus, tu es sur un business model en inter-médiation ce qui est le top.

    Me concernant, j’ai posé un congés création d’entreprise à partir de Janvier pour créer une startup internet. J’ai fait une étude de marché en mode lean startup, mon site web est terminé (encore en offline) et enchaîne les rdv avec les incubateurs en ce moment.

    J’espère avoir la même réussite que toi ;)

  • SebastienChatelier

    Tes compliments font plaisir mais je ne suis qu’un jeune entrepreneur avec une entreprise au compteur, j’ai et aurais toujours à apprendre des expériences des autres ;-)

    On se rencontre pour parler lean startup ?

  • Mathieu

    Avec plaisir, je demande à Jérôme ton email en mp.

    A bientôt

  • Pingback: Gagnez du temps avec un assistant personnel à distance sur eTâches

  • Pingback: Une étude de marché avec la méthode « Lean startup »

  • Pingback: Faites une étude de marché avec l...