Entrepreneur : commercial mais aussi gestionnaire

Il est bien connu : un entrepreneur a de nombreuses casquettes. Mais quelles sont celles les plus pertinentes et appropriées à cultiver pour développer son entreprise ?

D’après mes nombreuses discussions avec d’autres dirigeants, startupers, indépendants, et de par mon expérience personnelle, deux facettes entrepreneuriales semblent être incontournables : commercial et gestionnaire.

Savoir vendre

Imaginez que vous ayez le meilleur produit, la meilleure innovation qui existe sur le marché, mais que personne ne soit au courant qu’il existe. Ou bien imaginez que votre produit soit célèbre mais que personne ne sait comment se le procurer ? Voyez-vous l’importance de la vente ? Même si vous avez la meilleure offre du monde mais que vous n’avez rien mis en place pour pouvoir le vendre, votre entreprise aura du mal à décoller. D’où l’importance d’avoir des compétences de commercial à la tête de votre entreprise, que ce soit à travers vous-même, ou bien à travers une ou un associé. Pour ma part, cela ma pris 4 ans pour réaliser l’importance de cette casquette, qui me faisait peur au départ et qui pourtant est une fonction très stimulante et enthousiasmante ! Je n’ai aucun mal à me lever pour échanger avec des personnes désirant renouer avec une activité économique par le biais du métier de coach en apprentissage efficace. A partir du moment où vous savez que conseiller vos prospects et clients est une activité qui vous enthousiasme, alors il y a de fortes chances que vous soyez un bon commercial.

Voici quelques taches à mettre en place pour cultiver la casquette « commercial » à la tête de votre entreprise.

TO DO :

  • Se former à la vente
  • Se faire mentorer par d’autres entrepreneurs ayant développé cette facette de commercial
  • Avoir une ou un associé qui a déjà intégré cette fibre business

S’adapter au système économique

Que nous l’aimions ou pas, le système capitaliste dans lequel nous vivons est une réalité. Donc si vous souhaitez développer votre entreprise dans les règles de l’art, il est important de comprendre le système dans lequel vous évoluez et de vous y adapter. En effet, même si vous êtes une super businesswoman, ou un super businessman, mais que vous ne gérez pas votre trésorerie et que vous êtes en retard dans vos déclarations fiscales, vous risquez d’être embêté à un moment donné. J’ai également appris cela sur le terrain…

Que faire dans ce cas ?

La priorité est de se faire accompagner par un cabinet ou un comptable qui pourra vous aiguiller tout au long de l’année (et pas uniquement à la fin de l’exercice fiscal en mode « c’est très urgent »). Cependant un comptable ne pourra pas toujours vous donner des conseils de gestion.

Dans ce cas il existe une autre option, peut-être plus pratique même, qui consiste à opter pour un accompagnement online mixant expertise comptable et outils de gestion. Il existe notamment SmallBusinessAct qui a effectué 5 années de Recherche et Développement pour proposer un logiciel tout en un de comptabilité et de gestion. Comme vous le verrez sur leur site, il s’agit d’une innovation qui a été reconnue et récompensée par plusieurs institutions.

Vous l’aurez compris, pour cette facette entrepreneuriale, mieux vaut être accompagné et avoir de bons outils pour gérer son entreprise !

Maintenant, qu’allez-vous faire concrètement pour muscler ces deux facettes dont votre entreprise a besoin pour grandir ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *