Comment les designers inspirent les entrepreneurs

Le Design est souvent perçu comme quelque chose de beau et c’est ce qui fait rêver de nombreux utilisateurs ou d’entrepreneurs. Or, si c’est en partie vrai, il ne faut pas oublier la partie fonctionnalité : le designer est avant tout un expert emphatique et créatif qui crée des objets ou services qui apportent le plus de valeur ajoutée à l’utilisateur. C’est cette fusion entre l’optimisation de la fonction et de l’esthétisme qui me fascine dans le design. C’est en ce sens que le métier de designer et la pensée design m’inspirent beaucoup dans mon quotidien d’entrepreneur.

En cette période de Noël où l’on recherche des cadeaux à offrir à ses proches ou ses clients, cette thématique du design me semblait intéressante à aborder. Dans cet article j’aimerais partager avec vous mes sources d’inspiration dans ce domaine.

Comment travaille un designer : les étapes de la pensée design

J’ai eu la chance d’avoir pu travailler avec des designers lors de ma dernière année d’étude à travers un projet d’ouvrage sur le thème de la confiance. Ce fût une expérience extrêmement enrichissante. Puis suite à cette expérience, Fabrice Mauléon, co-auteur du livre Le Réflexe Soft Skills chez Dunod (que nous avons co-écrit avec Julien Bouret), lança le MOOC Pensée Design en partenariat avec Unow, une formation réussie sur comment travaillent les designers. Je remercie Fabrice pour cette belle création qui m’a permis d’aller encore plus loin dans le développement de mes compétences d’innovation.

Voici les étapes de la pensée design qu’il a enseignées :

  1. Empathie : prise de conscience du défi auquel on fait face, recherche d’informations et d’inspirations sur le sujet
  2. Définition : Créer une histoire (storytelling) pour illustrer et conceptualiser le défi, donner un sens au défi, lister les opportunités inhérentes au challenge à relever
  3. Idéation : Créer des solutions au défi et les affiner (brainstorming et conceptualisation)
  4. Prototype : Créer un prototype (MVP) et récolter des retours utilisateurs (comme dans la méthode Lean Startup)
  5. Test : Tester la création pour récolter des feedbacks et faire la faire évoluer, créer une communauté

Cette méthode de travail permet d’être dans l’action et l’adaptation pour avancer avec du concret évolutif plutôt qu’avec de la théorie « béton ». Comme je le dis souvent, mieux vaut un travail imparfait fait qu’un travail parfait pas fait. Cette manière d’entreprendre repose sur l’itération, c’est à dire d’avancer dans une direction en s’adaptant sans forcément avoir un plan précis et figé à respecter. Cet état d’esprit rejoint l’approche Synopp déployée par Claude Ananou, un entrepreneur professeur qui m’inspire énormément également.

La pensée design permet de s’assurer qu’on réponde pleinement au besoin de l’utilisateur qui se rend compte par du concret de son besoin. Car souvent l’utilisateur n’a pas conscience de son besoin. Par exemple, nous nous sommes rendus compte du besoin de l’automobile qu’après l’avoir créée. Comme le disait Ford : s’il écoutait les études de marché ou ce que ses clients potentiels lui demandaient, il aurait créé « des chevaux plus rapides ».

C’est en ce sens que le design s’appuie dans un premier temps sur la fonction d’un produit ou d’un service, qui réponde du mieux possible au véritable besoin de l’utilisateur. Et pour aller plus loin, nous pourrions parler de metabesoin (concept génial déployé par Claude Ananou), mais j’en ferai peut-être un article dédié plus tard sur le sujet (j’en parle longuement dans la formation SPOC Parler en Public).

Quoiqu’il en soit, je vous encourage à développer votre muscle « vision », cette soft skill très développée chez les designers afin d’identifier avec finesse et justesse les besoins cachés de vos cibles.

Quelques designs inspirants

 Si nous prenons l’exemple des casques audio, nous pouvons identifier plusieurs besoins auxquels ils répondent :

  • écouter de la musique (le besoin primaire découvert suite à la découverte du son analogique – Walkman…)
  • le kit main libre du téléphone portable (découvert lors de l’évolution de la téléphonie mobile)
  • se démarquer avec une esthétique particulière (quand le casque audio devient un objet de mode)
  • se couper du bruit extérieur (transports, environnement bruyant, …)

Pour ma part, ce dernier besoin me concerne particulièrement comme je voyage assez régulièrement. Et c’est ainsi que j’ai découvert ce nouveau produit qui donne envie : le nouveau casque de Philips.

Voici une vidéo présentant le produit :


vidéo sponsorisée

A travers ce produit et cette vidéo de démonstration, nous pouvons clairement voir où le design a porté son attention : sur le besoin de pouvoir se couper du bruit extérieur ou non selon la situation. Je trouve que ce besoin est particulièrement bien couvert à travers cette innovation technologique.

Qu’en pensez-vous ?

Et plutôt que de faire une longue liste d’autres designs inspirants, je vous propose que nous en discutions dans les commentaires de cet article. Quels sont les designs qui vous inspirent le plus ?

 

 

 

2 réponses
  1. Cédric DEBACQ
    Cédric DEBACQ dit :

    Le design des appareils photo m’inspire beaucoup. Pourquoi?

    J’ai besoin d’un appareil photo qui tient bien dans les mains qui soit ni trop lourd ni trop léger.

    C’est important pour réaliser de belles photos.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *