Tonifiez votre communication digitale

Capture d’écran 2013-09-20 à 23.57.22

Vous venez de créer votre entreprise et votre budget de communication ne vous permet pas d’investir dans des campagnes onéreuses comme la télévision ou de grands événements « coup de poing ». D’autres moyens plus abordables vous permettent de communiquer auprès de votre cible telle que la communication digitale. Le monde connecté se fait de plus en plus d’adeptes grâce aux nouvelles tendances et aux opportunités qu’il procure. Le digital offre des outils plus que pertinents et efficaces pour développer son audience à moindre coût.

Les entrepreneurs favorisent donc ce style de communication afin de faire connaître sa startup et entretenir sa notoriété. Pratique, facile d’utilisation, percutante, de nombreuses qualités qui le pousse à l’intégrer dans sa stratégie.

Cette manière de communiquer possède malheureusement des faces cachées. Il est nécessaire de les identifier et de faire attention à son utilisation. L’information que vous dévoilez à votre communauté se propage extrêmement vite, un moindre faux pas et votre e-reputation peut être détruite.

Je vous propose de visionner cette table ronde, avec des experts en communication digitale.

  • Jacinthe Busson, co-fondatrice de kontest
  • Claire de Blic, consultante chez Publicis & Girlz in Web
  • Vincent Redrado, CEO chez The Tops
  • Maxime Valette, créateur de Vie de Merde
  • Prescillia Leroy, fondatrice de Pourquoi Pas Moi

Vous y trouverez des astuces pour votre stratégie de communication.

Cette conférence a été filmée lors de l’Université d’été pour les startups sur la communication, AbracadaCom, par Pourquoi Pas Moi.

Comment fait-on pour créer une communauté, atteindre une masse critique et la faire perdurer ?

Maxime Valette :

  • Le travail de la communauté est un travail quotidien
  • Faites évoluer votre site en fonction des demandes des utilisateurs. Travaillez sur leurs feedbacks pour créer du bouche-à-oreille. Vos utilisateurs deviennent des prescripteurs et les recommandations ont beaucoup plus d’impacts que de la publicité
  • Favorisez les échanges et la proximité. Créez des liens comme l’accueil quand ils entrent dans la communauté, faites les participer

Claire de Blic :

  • Les médias on-line et les influenceurs ne sont pas là uniquement pour de la diffusion d’informationimpliquez-les dans votre aventure, dans vos produits pour qu’ils vivent votre passion. Mobilisez-les avant de communiquer
  • Faites de la veille pour la création de votre communauté. Gardez dans vos contacts des personnes susceptibles d’entrer dans votre communauté. Parlez autour de vous, vous aurez des retours sur votre stratégie de communication

Jacinthe Busson :

  • Favorisez les feedbacks et les bétas tests de vos utilisateurs, faites des sondages pour savoir ce qu’ils aimeraient

Vincent Redrado :

  • Créez beaucoup de contenus, de la vidéo et des images (sources chaudes), du texte (source froide) de qualité et unique
  • Pour le e-commerce, créer une communauté est beaucoup plus difficile. Cela demande du temps, des connaissances
  • Posez leur des questions sur votre site / votre offre, faites des sondages. Améliorez vos services et produits en fonction de leurs retours
  • Rappelez vos utilisateurs pour avoir des retours sur les nouveaux produits
  • Soyez réactif et agissez dès l’apparition d’un problème

Comment vous pouvez passer de 1 à environ 500 000 personnes dans sa communauté ?

Quels sont les conseils pour passer le premier stade pour sa communauté ?

Jacinthe Busson :

  • Publiez régulièrement des livres blancs, des articles sur votre blog. Faites des synthèses
  • Lancez une page fan Facebook, faite un du e-mailing avec votre base de donnée. Exploitez votre base de donnée, cela donnera des informations primordiales à vos utilisateurs
  • Testez plusieurs petits événements ou produits et améliorez-les au fur et à mesure

Vincent Redrado :

  • Utilisez plusieurs leviers en même temps et faites les cadencer en :
    • Utilisant la notoriété d’autres experts
    • Faites de la présence presses et produits
    • Utilisez des plugg-ings sur Facebook et votre site Internet pour relayer l’information et être plus visible
    • Ayez un programme de CRM et de fidélisation puissant
  • Attention à ce que vous voulez communiquer. Adaptez votre message à votre cible et au contexte
  • Signez des partenariats avec de grands médias
  • Avec de bons outils et un bel investissement, il faut compter au moins 6 mois de travail pour atteindre sa masse critique

Maxime Valette :

  • Ne cherchez pas à faire du business mais à leur apporter du contenu, cherchez à ce qu’ils reviennent
  • Mettez les liens de vos réseaux sociaux sur votre site Internet afin de favorisez le clic
  • N’oubliez pas de jouer avec les règles du jeu. Facebook a ses propres règles comme pour Twitter. Faites attention aux conditions d’utilisation des réseaux sociaux qui changent constamment, elles sont toutes différentes (les heures de mises à jours, le nombre de publications, etc). Faites de la veille et adaptez-vous

Claire de Blic :

  • Créez du contenu à votre marque avec un format compatible aux médias sociaux favorisant les échanges
  • Activez votre levier de brand content, positionnez-vous en tant qu’expert et acteur grâce aux livres blanc, aux billets de blogs
  • Il faut créer sa communauté, elle ne se fera pas toute seule. Mettez en valeur votre regard, votre veille vectorielle en partageant du contenu dans d’autres communautés qui s’intéressent à votre sujet

Comment fait-on pour la faire perdurer ?

Maxime Valette :

  • Faites de sorte que vos utilisateurs reviennent
  • Créez un site Internet capable de soutenir une charge importante. Surveillez les flux
  • Identifiez pourquoi ils reviennent et ce qui est susceptible de les faire fuir

Comment transformer votre nom en marque ?

Maxime Valette :

  • Le contenu est la clé pour le dériver en produit (livre, BD, etc)
  • Soyez original pour être attractif
  • Adaptez vos produits en fonction de vos différentes cibles
  • Élargissez votre cible au fur et à mesure
  • Trouvez le bon équilibre entre monétisation et satisfaction client

Vincent Redrado :

  • Maintenez un contenu de qualité
  • Favorisez l’utilisation consommateur

Comment définir les données de monétisation de son site ?

Vincent Redrado :

  • Rencontrez physiquement votre communauté
  • Utilisez les chiffres accessibles sur Internet. Étudiez-les, adaptez-vous et réagissez
  • Il y a des réservoirs de communauté en dehors de Paris

Claire de Blic :

  • Pas tout se passe sur Paris, en Province d’autres communautés sont réactives
  • Vous créez des liens par le digital avec vos consommateurs mais aussi avec des partenaires, des investisseurs, des potentiels annonceurs

Jacinthe Busson :

  • Employez un data analysts pour utiliser la data afin d’analyser l’utilisation et les comportements de vos consommateurs
  • Prenez un designer pour les expériences utilisateurs
  • La première visite pour un utilisateur est fondamentale

Comment rester informé de tout ce qui se passe ?

Jacinthe Busson :

  • Faites de la veille intensive en mettant des alertes sur les sites
  • Soyez passionné par ce que vous faites

Vincent Redrado :

  • Pour la veille, identifiez les sites et les blogs qui peuvent vous apporter du contenu et mettez des outils afin de récupérer ces informations plus facilement

Comment animer sa communauté ?

Vincent Redrado :

  • Analysez votre cible et segmentez-la en sous groupe
  • Mettez une stratégie de communication pour chaque cible, adaptez et ciblez
  • Déclinez votre communication sur tous les leviers
  • Il faut que l’interlocuteur de votre consommateur connaisse le produit ou le service. La relation client est très importante pour réussir à faire du chiffre d’affaires

Maxime Valette :

  • Évitez les posts automatiques
  • Répondez toujours à votre audience et à tout le monde
  • Montrez que vous êtes proches d’eux
  • L’utilisateur pourra trouver du contenu n’importe où, c’est quand vous allez interagir avec lui que vous allez apporter du vrai contenu
  • Créez du contenu avec du contexte
  • Élargissez votre cible
  • Dès qu’il y a un retard en perspective, informez vos clients. Vos difficultés peuvent devenir vos forces mais pour cela soyez transparent

Claire de Blic :

  • Imaginez que votre startup est une personne et que vous devez créez des liens et de l’affinité. Attention aux limites de la personnification
  • L’édition et l’animation sont deux axes différents

L’édition consiste à répondre à :

  • Qu’est ce qu’on va communiquer ?
  • À qui ?
  • Quand (les fréquences) ?
  • Comment on les diffuse ?

L’animation consiste à :

  • Qui on va répondre ?
  • Modérer
  • Prévenez que vous avez bien reçu leur demande et que vous allez la traiter afin de les faire patienter
  • Toute objection est une tentative d’adhésion. Ce type de message va canaliser toute l’attention de la communauté. C’est l’occasion de montrer que vous êtes :
    • réactif
    • attentif
    • vous allez trouver des solutions

Jacinthe Busson :

  • Soyez le plus réactif possible
  • Trouvez des solutions à leur problème
  • Favorisez la communication interne. Veuillez à ce que les informations circulent bien. Idem pour la communication externe
  • Prenez en considération la mentalité de chaque pays

À quel point faut-il créer du contenu ? Faut-il toujours être présent sur les réseaux sociaux ?

Vincent Redrado :

  • Ayez un planning de post. Si vous n’avez rien à dire sur ce sujet, évitez de forcer le post
  • Variez votre contenu avec des vidéos, du texte, des images, etc
  • Pour avoir un blog, assurez vous que vous avez du temps pour apporter du contenu de qualité, pertinent et additionnel à votre site Internet

Claire de Blic :

  • Pour avoir un blog, il faut qu’il soit pertinent avec votre activité comme le conseil

Maxime Valette :

  • Soyez original et varié
  • Apportez du contenu unique et riche

Une startup qui n’est pas sur les réseaux sociaux, est-ce choquant ?

Vincent Redrado :

  • Pour le B to B, il n’y a pas l’obligation d’être sur les réseaux sociaux
  • Pour le B to C oui car la majorité des prospects sont sur les réseaux sociaux. Ce serait se couper d’une communauté qui apporte une grande part de trafic

Maxime Valette :

  • Analysez l’utilisation de votre cible pour vous adapter

Jacinthe Busson :

  • Tout dépend de la marque et de la stratégie de la startup

Claire de Blic :

  • Twitter est incontournable mais Facebook tout dépend du profil de la startup
  • Quel est le média le plus approprié ? Vous pouvez interagir uniquement sur les forums

Prescillia Leroy :

  • Tout dépend de la stratégie. C’est très chronophage d’être sur les réseaux sociaux

Questions / Réponses

Qu’est ce que le Social CRM ?

Claire de Blic :

  • Définition générique : Service client 2.0
  • Selon les besoins, des logiciels existent pour segmenter les données entrantes et tracer le parcours de réponses, dans l’objectif d’automatiser un minima le début car c’est chronophage

Est-il impératif d’avoir un blog ou une page Facebook est-elle suffisante ?

Jacinthe Busson :

  • Tout dépend de la stratégie de référencement
  • Identifiez d’où vient votre communauté
  • Vous pouvez gérer le contenu sur votre blog, sur Facebook c’est plus délicat

Maxime Redrado :

  • Sur Facebook, les gens ne lisent pas. Votre post ne doit pas dépasser 5 à 6 lignes avec une vidéo ou une photo
  • Sur votre blog, les gens recherchent du contenu

Maxime Valette :

  • Apportez du contenu sur votre blog uniquement si vous avez du contenu pertinent à apporter à vos lecteurs
  • Pour votre référencement naturel il faut que ça soit actualisé fréquemment et respectez votre ligne éditoriale

Prescillia Leroy :

  • Faites attention à l’aspect très chronophage de ce type d’outils qui demande des mises à jour. Analysez votre ligne éditoriale
  • Soyez régulier dans vos publications

Claire de Blic :

  • Il faut que votre présence sur un réseau social ait du sens
  • Sur Facebook, générez de l’engagement dans votre post pour qu’il soit vu par votre communauté

Comment éviter le multiposting mais rester sur tous les réseaux sociaux ?

Vincent Redrado :

Suivez les règles de chaque réseau qui sont toutes différentes, comme pour :

  • Facebook : la viralité passe principalement par les photos
  • Twitter : 140 caractères, pour être viral il faut un « hashtag »

Maxime Valette :

  • Sur Twitter, il faut se battre pour exister et créer une communauté
  • Sur Facebook, tu communiques avec une communauté qui est « chez toi »

Claire de Blic :

  • Le message qui accompagne la diffusion du contenu doit être différent

Comment gérer la gestion de la communauté qui nous sollicite et notre cœur de métier qui peut être la vente de produits ?

Maxime Valette :

  • C’est possible de le faire manuellement même si cela demande beaucoup de temps. Mais c’est nécessaire pour créer de l’affinité et de la proximité
  • Répondez à toutes les mentions, à certains mots clés et répondez à tout le monde qui demande quelque chose
  •  Il faut être le premier à répondre parce que sinon ce seront vos concurrents qui les répondront

Claire de Blic :

  • Il n’est pas nécessaire de répondre à tout. En amont déterminer quel type de message vous allez répondre et quelle demande vous allez laisser de côté ou répondre plus tard en ajustant au fil du temps

Vincent Redrado :

  • Même si vous n’avez pas besoin du service qu’on vous propose, répondez même si c’est uniquement pour accuser de réception. Des e-mails automatiques existent pour ce type d’action

Pour le B to B, est-ce qu‘il est nécessaire de mettre de l’énergie dans Linkedin ?

Claire de Blic :

  • si vous souhaitez recruter, si vous êtes dans le marketing et la communication

Les partenariats avec les groupes médias, quelle est la nature à privilégier pour en faire ?

Vincent Redrado :

  • La plupart des médias demandent des frais fixes par an. Évitez de le faire car vous investissez sans certitude de résultat
  • Privilégiez les partenariats d’affiliation mais attention à bien les utiliser car ça va vous apportez beaucoup de trafic mais pas forcément du business
  • Les médias réduisent leur budget communication, apportez leur quelque chose qu’ils ne savent pas faire

Sur un site non e-commerce, comment effectuer un partenariat média gagnant-gagnant ?

Maxime Valette :

  • Lorsque vous avez déjà une bonne notoriété, faites des échanges de visibilité avec un lien renvoyant sur votre site qui n’engendrent aucun frais
  • Proposez aux médias des sondages qu’ils apprécient généralement

J’espère que cette table ronde vous a apporté suffisamment d’éléments pour votre communication digitale. Avez-vous d’autres outils ou astuces pour communiquer auprès de sa communauté ? Nous sommes friands de conseils.

AUTEUR

Audrey Hoarau

Chargée de projets évènementiels et audiovisuels sur Pourquoi Entreprendre, je travaille également en tant que responsable partenariats de la Troupe du 3ème Acte (la référence du théâtre sénior).

Tous les articles par : Audrey Hoarau
Loading Facebook Comments ...