Quelques idées pour organiser un événement professionnel

Avec creapreZent et La-Semaine.com, j’ai eu l’opportunité d’organiser et d’animer de nombreux évènements professionnels (Congrès, Conférences, Championnats, Ateliers, Séminaires, …).

Dans cet article, je partagerai avec vous quelques retours d’expérience notamment dans le cadre d’événements publics.

L’équipe organisatrice

N’organisez pas d’événement seul ! Sauf si vous faites cela à plein temps bien entendu. Mieux vaut à mon avis s’entourer d’une équipe et de bien établir les différents rôles (qui fait quoi). Si vous n’avez pas d’équipe, vous pouvez aussi passer par des prestataires de service à qui vous pourrez déléguer des tâches spécifiques comme avec Event Finder par exemple.

Les partenaires

Trouvez un moyen de rassembler des partenaires pour votre événement. Pour ma part, j’ai toujours échoué en agissant seul et comme le dit le proverbe africain, seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. Personnellement je préfère prendre plus de temps pour réaliser des projets ambitieux avec des partenaires que de vouloir me précipiter et faire des petites opérations, parfois insignifiantes…

 

Le lieu

Quand vous optez pour un espace pour votre événement, pensez à tous ces détails :

  • Est-il facile d’accès ?
  • Y-a-t-il des logements autour ?
  • Est-il facile de manger aux alentours ?
  • Est-ce un endroit accueillant ? Et les environs ?
  • Y-a-t-il des taxis ou autres transports ?

Pensez à tous ces détails avant de sélectionner votre lieu.

 

 

Vous l’aurez compris, il y a beaucoup de paramètres à intégrer quand on organise un événement, portez y une attention particulière.

Votre confort mobilier impacte votre performance au quotidien

Ma mission en tant que coach est d’accompagner les entrepreneurs à être plus performants et efficaces au quotidien grâce à leurs soft skills. Et si ces compétences humaines et transversales sont nécessaires pour qu’ils réussissent leur aventure entrepreneuriale, elles ne sont pas suffisantes.

L’importance du confort matériel

Plus les années passent et plus je me rends compte que l’environnement social et matériel de la personne sont indispensables pour sa réussite au quotidien.

Une petite anecdote pour illustrer mes propos : j’avais pendant plusieurs mois une chaise et un bureau très inconfortables. Mes coudes n’avaient pas de support et mon dos était trop courbé. Résultat : torticolis à répétition. Autant vous dire que c’était devenu compliqué pour moi de rester efficace et performant au quotidien.

Donc mon conseil : équipez-vous bien, sentez-vous à l’aise et heureux de travailler sur votre poste de travail et utilisez du matériel agréable également. J’ai trouvé pas mal d’inspirations en la matière sur le site Office Depot.

Comment bien agencer son espace de travail ?

Je me suis créé ma petite méthode en la matière pour m’assurer d’avoir un espace de travail propice à mon efficacité. Il s’agit de la méthode PABO :

  • Pièce zen : lumineuse, rangée et spacieuse,
  • Assise : droite, coudes posés, genoux élevés et pieds à plat,
  • Bureau : épuré, propre, beau,
  • Ordinateur : organisé, rapide et fiable.

Depuis que je m’assure d’avoir ces 4 piliers dans mon espace de travail, mes soft skills s’expriment encore mieux qu’avant quand j’étais dans mon ancien environnement de travail, sombre, bruyant, inconfortable, avec mes torticolis, etc.

Amusez-vous à faire un petit diagnostic de votre environnement de travail et identifiez les pistes d’amélioration. Portez ensuite attention à l ‘évolution de votre efficacité et performance, vous serez surpris !

Les ingrédients d’un site e-commerce qui marche

Internet offre des possibilités entrepreneuriales infinies. Et avec la multiplication des innovations technologiques, chaque jour de nouvelles opportunités naissent pour déployer un nouveau projet.

Néanmoins, dans cet océan de possibilités et d’opportunités, la concurrence se fait forte. Comment sortir du lot ? Comment avoir un site qui marche, notamment dans le cadre d’un e-commerce ?

Pour répondre à ces questions, nous verrons dans cet article quelques ingrédients pour vous aider à développer un ecommerce qui marche.

Un très bon produit

C’est la base. Si la qualité de votre produit est médiocre, vous vous exposez à d’énormes risques commerciaux.

Comment s’assurer que la qualité soit suffisante aux yeux des clients ? A La-Semaine.com, nous validons chaque produit avec un groupe de béta-testeurs. Ce groupe de clients fidèles nous envoie ainsi de nombreux retours nous permettant de progresser et de s’améliorer. Vous pouvez en faire autant.

 

Une excellente expérience client

Le produit ne fait pas tout ! Si vous allez au restaurant par exemple, vous n’êtes pas uniquement sensible à la qualité des repas, mais aussi à la décoration et à l’accueil. Il en est de même pour un site e-commerce. Si vous voulez vous assurer de proposer un bon service client, je vous conseille de vous reposer sur des professionnels dont c’est leur spécialité,une agence ecommerce.

 

Une bonne identité de marque

Avec Cédric Debacq, nous avons réalisé plusieurs webinaires à ce sujet. Vous pouvez télécharger les podcasts sur l’article « Les 7 règles d’or d’une identité de marque réussie ».

 

Une satisfaction client très élevée

Internet a ouvert la porte aux avis publics. Si vous allez sur Amazon et que vous hésitez entre deux produits, mais que l’un des deux a un taux de satisfaction de 1/5 avec 30 commentaires négatifs, il y a peu de chances que cet article devienne votre premier choix. Soyez donc très vigilant sur ce point et assurez vous à tout moment de satisfaire vos clients.

 

Il s’agit ici de quelques ingrédients, il en existe beaucoup d’autres. Lesquels à votre avis ?

Prendre soin de soi quand on est entrepreneur

Quand on est entrepreneur, la priorité est très souvent la performance. Nous définissons des objectifs, fixons des défis et faisons tout ce qui est possible pour obtenir de bons résultats. Cet état d’esprit de compétition est très stimulant et peut nous énergiser. Cependant, il faut également faire attention à sa santé, à la fois physique et mentale.

Dans cet article, je partagerai avec vous quelques bonnes pratiques à adopter quand on est entrepreneur et que l’on souhaite prendre soin de soi.

Souffler et faire des pauses

Il n’y a pas très longtemps, à l’heure à laquelle je rédige cet article, j’ai vécu deux journées d’extrême productivité. J’étais dans le « flow », cette sensation d’être stimulé par le challenge et le sentiment de progresser et d’avancer. Cependant, étant tellement focus sur ma performance, j’ai commis quelques erreurs en matière d’équilibre et de santé :

  1. J’ai très peu mangé car trop préoccupé à performer.
  2. Je travaillais non-stop de 7h à 22h.
  3. Je n’ai pas pris de moment de « déconnexion » pour laisser mon cerveau récupérer.

Résultat, j’étais un légume les 4 jours suivants avec une productivité nulle.

L’enseignement que j’en retiens : il faut ménager sa monture, surtout lorsque l’on se sent hyper productif.

Mieux vaut prévenir que guérir

Un réflexe que j’essaie de cultiver maintenant : j’écoute mon corps et mon esprit pour voir de quoi ils ont besoin. C’est ce qui me permet de ménager ma monture et d’éviter les soucis de santé. Par exemple, si j’avais ignoré mon genoux, l’infection que j’ai eu aurait pu devenir assez compliquée…

Dans ce cas, n’hésitez pas à opter pour la couverture santé des auto-entrepreneurs en guise de protection pour éviter les mauvaises surprises financières en cas de gros pépins. Oui, car les gros problèmes de santé n’arrivent pas qu’aux autres, on est jamais à l’abris.

Prendre soin de son corps et de son cerveau

Le cerveau de l’entrepreneur est son principal outil de travail : nous avons tout intérêt à bien l’entretenir. Au delà des exercices d’entrainement du cerveau et de lecture rapide, il est important de bien entretenir son corps aussi :

  • Avoir une alimentation équilibrée, limitée en sucres, gras saturés, alcool, etc.
  • Faire du sport régulièrement (pour ma part c’est course à pied et arts martiaux).
  • Méditer (un nombre incalculable d’études scientifiques sur le cerveau montre l’impact positif de la méditation sur cet organe et le corps).
  • Etc.

Soyez à l’écoute de votre corps et de votre esprit et osez leur donner ce dont ils ont besoin. Parfois ça peut-être aussi un massage ou trois jours de déconnexion totale.

Bref, osez prendre soin de vous.

Prenez soin de vos collaborateurs pour avoir une entreprise qui marche

La réussite de votre entreprise repose principalement sur la performance et l’efficacité de vos équipes. Prendre soin de vos collaborateurs est donc une priorité pour votre business.

Avec La-Semaine.com, nous accompagnons une équipe de 25 coachs en techniques d’apprentissage efficace et cette expérience me fait prendre conscience de l’importance de valoriser leur bien-être. Dans cet article, je partagerai avec vous quelques idées pour « chouchouter » vos collaborateurs.

Activez leur motivation extrinsèque

Je connais peu de personnes qui n’aiment pas être reconnues ou récompensées pour un travail bien fait. C’est pourquoi je n’hésite pas à :

  • Valoriser et mettre en avant mon équipe (ou certains membres en particuliers) quand un accomplissement vient d’être réalisé.
  • Leur lancer des défis avec une récompense à la clef.
  • Les recommander auprès de mon réseau (avec des mises en relation).
  • Les faire confiance, croire en leur potentiel et l’exprimer de vive-voix.

Mais au delà de cet aspect « méritocratique », il est également possible de récompenser le collectif en entier par un système de « Comité d’Entreprise ». Si vous ne pouvez ou ne voulez pas créer de toute pièce ce comité, vous pouvez déléguer cela à des entreprises spécialisées comme Comitéo par exemple.

Soyez un mentor et un coach

Les éléments listés ci-dessus touchent à la motivation extrinsèque liée aux récompenses et à la reconnaissance. Ce levier est important à activer pour le bien-être de son équipe, mais clairement pas suffisant. Si vous exercez un management à la performance mais que vous n’y mettez pas de sens, de motivation intrinsèque, alors vous en verrez rapidement les limites.

Comment activer la motivation intrinsèque ?

En étant un mentor :

  • Vous montrez par l’exemple, vous inspirez (vous ne poussez pas).
  • Vous faites monter en expérience et en compétences votre équipe.
  • Vous leur laissez de l’espace (liberté, autonomie).

En étant un coach : 

  • En faisant remonter leur motivation profonde (ce qui a du sens pour eux).
  • En les « challengeant » pour qu’ils relèvent des défis les faisant grandir.
  • En les aidant à prendre conscience qu’ils évoluent et qu’ils progressent.

En activant la motivation intrinsèque et extrinsèque, vous aurez plus de chance de booster l’énergie entrepreneuriale de vos équipes.

Bien entendu, n’oubliez pas le bien-être aussi, car une personne qui ne se sent pas bien ne pourra pas être motivée et performante.